×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 03
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 03

Publié le : 2 juin 2009
Espace Généraliste

02 JUIN 2009....N° 03
A QUAND LA REVOLTE ?


HPST CHANGE
NOTRE METIER sans vergogne en voulant nous obliger à des contraintes de militaire sans les avantages ! Les généralistes osent éprouver des difficultés en raison de leur vieillissement, de leur féminisation, de la baisse de leurs effectifs ? Peu importe, imposons leurs de nouvelles contraintes, comme d'aller exercer là où ils n ont pas choisi d'aller, sous peine d'amendes, et en les obligeant a délaisser leurs patients. Mais heureusement, la Ministre l'a dit, ce sera fait de manière "intelligente". On en tremble. Obligeons les à déclarer leurs congés comme n'importe quel salarié. Les specialistes secteur 2 du 16ème arrondissement font des depassements ? Celà servira bien a fustiger la totalité des généralistes dont le revenu ne dépend en aucune façon de dépassements d'honoraires. Encore un effort, l'overdose n'est pas loin. Les généralistes veulent être assurés par la collectivité quand ils sont de garde pour elle? C'est encore non. Une lettre collective d'Union Généraliste résume tout cela.

LEÇON DE CALCUL Madame Lacaisse a décidé de se surpasser. Le rapport Chadelat de décembre 2006, avec ses 13 propositions, lui suggérait de "mettre en place un suivi de la distribution statistique des 5 % de professionnels recevant le moins de bénéficiaires de la CMU. Utilisation de ce suivi pour diligenter une action des DAM. Mesure dans le temps d’une amélioration en calculant la valeur de l’écart type de la loi de distribution" (Proposition 7). Elle le fait avec son intelligence et son tact habituels. Voici le modèle de lettre qui tombe sur ces 5% de médecins. On notera le côté avenant pour des médecins qui ne sont accusés de rien, si ce n'est d'un délit statistique. On se demande si chez madame Lacaisse quelqu'un s'est rendu compte qu'il est mathématiquement impossible de supprimer les 5% de médecins qui ont la plus faible part de patients en CMU tant que tous les patients ne sont pas en CMU ! Quant aux propositions 8 et 9, qui concernent madame Lacaisse, on attend toujours leur application !

IL Y AVAIT URGENCE Les sénateurs n'écoutent pas les médecins généralistes, mais ils savent parer aux urgences : un amendement fait sortir purement et simplement les gynécologues, ophtalmologues et psychiatres du parcours de soins. Il est certain que c'était une cause nationale à régler au plus vite. Si le parcours de soins est à revoir, ce ne devrait pas être le souci premier du Sénat, mais celui de la Convention. On aurait bien aimé qu'ils s'inquiètent aussi d'autres problèmes du parcours de soins comme ceux des jeunes installés et ceux des cabinets de groupe que Madame Lacaisse est toujours incapable de reconnaître...Mais y a t'il encore une convention ?

CRISE ET DEFICITS : il est bon de rappeller quelques chiffres quand on nous serine sur l'impossibilité de dégager des moyens pour la médecine générale : déficit maladie à 4,5 milliards pour le régime général et environ 6 milliards toutes caisses (pas de données définitives). Cela représente 3,8 % des budgets sécu maladie toutes caisses et 2,91 % des dépenses totales maladie. Pendant ce temps, en 2008, l'Etat a fait 56 milliards de trou pour un budget de 278 milliards soit 20,86 %. Le déficit 2009 devrait faire dans les 100 milliards ...

PARCOURS DE SOINS Un graphique de l'IRDES publié en septembre 2008 mérite coup d'oeil quand on parle du parcours de soins : il montre la part de patients adressés avant et après mise en place du parcours de soins.Ca mérite quelques graphiques complémentaires (c'est vraiment bizarre qu'il y ait si peu d'enquêtes et de publications sur le sujet). Quand on parle de baisse d'activité liée au parcours de soin, on oublie qu'accès dans le parcours veut dire C2 au lieu de Cs tous les 6 mois...On demande des chiffres !

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, co-président d'Union Généraliste. Il est envoyé à tous les médecins et à d'autres partenaires dont nous avons l'adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Si vous ne voulez plus le recevoir, écrivez à dr.cbronner@wanadoo.fr . Union Généraliste est un nouveau syndicat de médecins généralistes qui réunit les syndicats Espace Généraliste et FMF Gé. Il est affilié à la FMF (Fédération des Médecins de France). Les statuts sont en cours de dépôt, les bureaux et comité directeur en cours de constitution par fusion des deux structures constitutives. Le site d'Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/. Il s'enrichit progressivement des apports des sites des deux entités constituantes, Espace Généraliste et la FMF Gé et les remplace. Le Dr Didier Joseph, auteur de la revue de presse est au plus mal. Que tous ceux qui la guettaient avec impatience aient une pensée pour lui.

GRIPPES ET ALERTES. Les allergiques s'éclatent avec les graminées en pleine action. La grippe se suit sur les sites que nous rappelons : Blog du Dr Jacques Desbarbieux; Grog , Info pandémie du ministère, Info de l'OMS, Infos officielles aux voyageurs et site de l'INVS. Dans les Codamu, les préfets et leur staff affirment que tout est prêt. On nous remémore nos trente masques d'il y a 2 ans ! On est même parfois invités à faire quelques kilomètres pour en chercher des nouveaux : mais attention, il faut montrer patte blanche et être raisonnables.

VISITES MAISON RETRAITE Madame Lacaisse s'intéresse aux médecins qui se permettent de coter V+MD plusieurs fois dans la même maison de retraite (EHPAD) et fait des rappels en indus. C'est écoeurant, mais légal : en effet, la nomenclature précise bien, à l'article 14-2 VII, que le MD ne s'applique pas au delà de la 1ère visite. Quand aux malins qui prétendent que la visite en établissement est en général plus lourde que les autres, ce n'est pas un argument. Si vous n'êtes pas d'accord, rien ne vous empêche de ne pas grouper les visites et rien ne vous empêche non plus de faire venir vos patients en ambulance au cabinet. Ca améliorera d'ailleurs vos profils de visites.

LETTRE DE LA RURALITE et une lettre de plus d'un médecin rural qui essaie désespérément de convaincre les élus qu'ils font fausse route en espérant régler les problémes de l'accès aux soins par des lois nouvelles, pleines de contraintes et de d'esprit revanchard envers les médecins libéraux en général et les généralistes en particulier. Certains élus ont compris, mais on les brocarde à l'Assemblée ou au Sénat. N'hésitez pas à écrire aux vôtres, allez les voir dans un quelconque pince-fesses et expliquez : ce n'est peu-être pas du temps perdu.

PREVENTION PALUDISME Petite publication à la Réunion où un épidémiologiste souligne les failles de la prévention du paludisme par des traitement peu ou pas respectés. Et on lit cette phrase définitive : "Il semble donc que les médecins doivent réviser un peu leurs cours avant de prescrire de la chloroquine à tout-va". Pour alimenter la réflexion, et pas seulement pour les réunionais, regardons à nouveau le coût des antipaludéens avec le tableau d'Alain Strady. Pour un adulte partant 4 semaines, le coût sera de moins de 5 euros pour la Chloroquine (Nivaquine), fausse sécurité bon marché en monothérapie puisque recommandée dans seulement 28 pays sur 127. Elle sera d'environ 45 euros pour la Méfloquine (Lariam) et la Chloroquine + Proguanil (Savarine), 150 euros pour l'Atovaquone + Proguanil (Malarone) et entre 30 et 15 euros pour la même doxycycline selon qu'on prescrive avec AMM (Doxypalu) ou le même produit hors AMM (Doxycycline 100 mg sans précision, donc en DCI). Vous avez dit bizarre ?

REMUNERATION MEDCONS la convention des médecins conseils est consultable par tous. Si vous voulez faire bref, préférez le résumé Union Généraliste. A lire après avoir pris un tranquilisant. Pour comparaison, en TCC horaire (toutes cotisations sociales incluses et par heure travaillée dans l'année) en n'oubliant pas + 3,8 % en 2 ans : le généraliste moyen est à 34 euros TCC/h;
le médecin conseil débutant est à 50, soit 147 % du généraliste; le médecin conseil fin de carrière à 104, soit 305 % du généraliste. On n'oubliera pas, pour compléter, de bien noter qu'un médecin conseil sans secrétaire serait une incongruité.

ENQUETE TEMPS DE TRAVAIL La SFMG avait fait une enquête sur le contenu et le temps de travail des généralistes en 1993. Ca commence à dater franchement. L'ADESA lance une nouvelle enquête. Pour vous faire une idée, téléchargez le contenu détaillé et prenez le temps de participer : on manque de données fiables sur ce sujet.

ENQUETE DON D'ORGANE on en a parlé il y a déjà fort longtemps (décembre 2006) dans l'EG Zapping N°31 : l'information sur le don d'organes est devenue obligatoire dans la loi pour les médecins traitants. Une loi de plus votée par des députés qui croient qu'il suffit de légiférer pour changer la société. Une étudiante en médecine a voulu vérifier la connaissance de cette loi par les médecins traitants concernés. L'APIMA a donc envoyé un court questionnaire que vous pouvez encore renseigner (merci à ceux qui ne sont pas médecin traitant de ne pas répondre). Les réponses sont sans équivoque et font réfléchir sur le prurit législatif chargeant chaque jour un peu plus la barque des généralistes : 1129 réponses à ce jour et 88 % qui disent ignorer la loi. Les commentaires, nombreux et intéressants, seront bientôt accessibles. Un exemple : "j'aurais préféré avoir connaissance de ce décret plutôt que de la journée "mains propres" par un mailing de Roselyne elle même, mailing reçu le 29 mai pour une journée prévue le...05Mai....No comment".

LE COIN DU CARABIN La dame va voir le pharmacien et lui demande de l'arsenic. Surprise du potard : - c'est pour quoi faire ? - C'est pour tuer mon mari. - Bien sûr que ce n'est pas possible ! La dame sort alors une photo de son sac à main et la montre au pharmacien. On y voit l'épouse dudit pharmacien avec l'époux de la cliente en situation sans équivoque. Le pharmacien prend la photo et dit : "évidemment, si vous avez une ordonnance, ça change tout".

Allons les sénateurs, un peu d'imagination, que diable ! Une clinique privée de Prague propose aux infirmières un golden airbag lors de l'embauche. La clinique leur offre une nouvelle poitrine siliconée ou un ventre retendu pour la signature d'un contrat de trois ans (et renouvelable en plus).Voilà la solution pour Roselyne Bachelot : pour lutter contre la désertification médicale, silicones, botox et liftings à gogo et pour les hommes un superbe allongement pénien au frais de l'ARS !

Attention, ceci est une alerte à prendre au sérieux : le virus de la grippe A, dite "fièvre porcine" H1N1 ( touchant le COCHON ) est en train de se combiner avec celui de la grippe aviaire H5N1 ( touchant le CANARD), pour devenir H3N1 (qui s'attaque aux CO-NARDS )...Il va y avoir des dégâts.

Dr Claude Bronner

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale