×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 10
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 10

Publié le : 11 octobre 2009

Espace Généraliste

09 OCTOBRE 2009....N° 10

DES MILLIARDS DE DEFICIT : C'EST LA FAUTE AUX GENERALISTES !


COMPTES
SECU Les libéraux et bien sûr les généralistes ont plutôt tenu leurs engagements. Cela n'empêche pas le gouvernement de continuer à leur mettre la pression comme le souligne le communiqué d'Union Généraliste. En 2010, une fois de plus, on va "équilibrer" la progression des dépenses entre la ville et l'hôpital + 2,8% des deux côtés. Mais il faut bien souligner que , comme d'habitude, certains sont plus égaux que d'autres : parce que les prescriptions faites en établissements mais délivrées en ville (pharmacie, tansport, IDE, MKDE, biologie, ...) sont comptabilisées en ville. En 2008 le poste pharmacie fait + 3,7 % mais ce qui en revient aux libéraux ne fait que + 0,3 %. Quand s'attaquera t'on enfin à cette injustice fondamentale ?

COMMUNIQUE SECRET C'est celui auquel vous avez échappé : "Des médecins libéraux respectent l'Ondam, le ministre de la santé provisionne le C à 23 depuis 2 ans, le ministre du budget stigmatise les généralistes responsables de l'augmentation des arrêts de travail et déclare la chasse aux prescriptions alors qu'à la première quinte de toux le salarié se trouve exclu de son travail, le directeur de la Cnamts déclare que les marges de revalorisations se trouveront dans les économies réalisées par l'hôpital (autant dire quand les poules auront des dents) : Union Généraliste comprend la lucidité des 612 internes qui ont laissé vacants les postes de médecine générale et s'interroge : y a t'il un traitement contre l'autisme politique ?".

GRANDES MANOEUVRES Faut-il prolonger la convention comme le propose le sénateur Barbier ? Malheureusement oui, puisque de bien misérables jeux entre copains et coquins mettent fin à la convention 2005 le 10 janvier (sur dénonciation tout à fait légale de la CSMF). La négociation d'une nouvelle convention par les représentants des médecins élus en 2006 est empêchée par prolongation des "élus" de l'enquête de représentativité 2002 (oui, 2002) dans la loi HPST, via un petit amendement de derrière les fagots. Comme il est évident que la nouvelle convention ne peut être raisonnablement négociée que par des syndicats légitimes (et par tous les syndicats légitimes), il ne reste plus qu'à prolonger cette convention moribonde jusquaux élections professionnelles prévues pour 2010 comme un moindre mal. La CSMF e le SML s'étranglent ! Rien ne les empêche de nous maquiller joliment l'actuelle convention par des avenants au lieu de hurler qu'on les empêche d'agir pour le bien des médecins ! S'ils nous signaient le C à 23, ce serait éjà pas mal !

L'OREILLE DE FILLON Notre premier Ministre a mobilisé le ban et l'arrière ban de la profession pour appeler les médecins au sens des responsabilités (sous entendu : j'ai 94 million de vaccins sur les bras, vous devez convaincre vos patients de m'aider à les écouler). Un journaliste de l'AFP a si bien compris le message qu'il a titré "Fillon tire l'oreille des médecins" et ce titre a beaucoup plu à la presse. Il n'a pas fallu très longtemps à Union Généraliste pour exprimer le ressenti d'une majorité de médecins en un communiqué que nous vous invitons à lire sous le titre "Union généraliste exige le respect de l'indépendance scientifique des médecins". Et si on laissait les médecins continuer à soigner leurs patients en leur âme et conscience ? Si de nombreux médecins ont des doutes sur la pertinence d'une vaccination massive, c'est peut-être bien parce que les preuves de cette nécessité ne sont pas aveuglantes...et l'appel au civisme n'y changera rien. Au final, dans le sondage Union Généraliste, sur 1200 réponses, seuls 22 % de médecins feront vacciner leurs enfants (et 36% ne savent pas encore) et pourtant, il est probable que c'est ce qu'ils ont de plus cher...A découvrir : les nombreux commentaires (ils sont dans les onglets en bas de page) qui font le tour de la question. L'Ordre National vient de faire un communiqué fortement incitateur à la vaccination.

FASCISME RAMPANT Les médecins ont parfois du mal à comprendre la stratégie de Madame Lacaisse qui semble taper sur tout ce qui bouge, et en particulier des médecins plutôt "standards". L'explication est simple : il est bien plus rentable de terroriser le milieu de la courbe de Gauss, afin que tous s'identifient, alors que lorsqu'ils condamnent l'atypique local qui tourne à 150 actes par jour, tout le monde s'en fout. C'est la même logique peu respectueuse des individus qui plombe des entreprises comme France Télécom.

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, co-président d'Union Généraliste. Il est envoyé à tous les médecins et à d'autres partenaires dont nous avons l'adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Si vous ne voulez plus le recevoir, écrivez à dr.cbronner@wanadoo.fr . Union Généraliste est un nouveau syndicat de médecins généralistes qui réunit les syndicats Espace Généraliste et FMF Gé. Il est affilié à la FMF (Fédération des Médecins de France). Les statuts sont déposés, les bureaux et comité directeur constitués par fusion des deux structures . Le site d'Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/. Pour le passé, on peut toujours se reporter sur les sites des deux entités constituantes, Espace Généraliste et la FMF Gé.

GRIPPES ET ALERTES En gros, 5% des pathologies ORL que nous voyons sont de la grippe A H1N1v. Evidemment, impossible de savoir lesquels sans prélèvements. Le reste, ce sont les virus variés de la pathologie automnale. On est donc dans une épidémie tranquille sans savoir si elle va s'accélérer ou pas. Pour avoir une documentation de qualité et actualisée sur la grippe, téléchargez le PPT du Clin Est et visionnez le : il est complet et passionnant. En diaporama direct, cliquez ici (4,4 Mo). Les italiens ont une jolie affiche qui commence par dire "la grippe A est une grippe normale". Ca nous change. Pour ceux qui ont envie d'écouter Gentilini sur ce sujet, un petit clic sur le podcast, avec une petite branlée aux experts et une bonne dose d'humilité. Une étude parue dans le JAMA ne montre pas de différence ( 23% de personnel contaminé) selon l'utilisation par médecins et infirmiers de masques FFP et de masques chirurgicaux simples classiques. C'est plutôt une bonne nouvelle si vous avez essayé de consulter plus de 10 minutes avec un masque "grippe aviaire" (FFP2).

GRIPPE SUITE TSites "officiels": Grog, INVS, Ministère. Commençons par lire la lettre que nous adresse notre ministre. Disons le tout net, le site du ministère est d'une indigence pratique confondante : l'abus du pdf et les renvois à des annexes et autres fiches sans mettre les liens Internet relève de la paresse ! Internet nous offre de nombreux blogs, commentaires et explications sur la grippe. Voici sur Agoravox une tribune libre pour les anti-vaccination. A ne pas manquer : le site de Jaques Desbarbieux, vous y lirez les dernières nouvelles de la grippe au jour le jour. Suivez aussi le "journal de la pandémie 2.0" de Flahaud et Nau.

VACCIN SAISONNIER Bon OK, le médecin libéral est exclu de la vaccination H1N1 dans son exercice libéral. Mais il l'est aussi de la vaccination saisonnière puisque Madame Lacaisse pousse à tout prix les patients à aller chez l'infirmière car c'est "c'est plus simple, plus rapide et moins cher..."tout en racontant des bobards au médecin traitant. Les patients ont bien remarqué et bien compris que nous les vaccinons au cours de consultations qui ne sont pas specifiquement dédiées a la vaccination....mais souvent à l'occasion d' un renouvellement de traitement ou d'un problème intercurrent. On lit même la phrase "si vous ne pouvez vous deplacer, l'assurance maladie rembourse le deplacement" ! Qui a pu écrire une stupidité pareille ? Et quand on va vouloir vacciner des gens pour H1N1 trois semaines au moins après le saisonnier, combien de patients ne sauront pas quand ils ont été vaccinés pour la saisonnière ?

VIVANTE VRAIMENT ? Il n'y a pas que les médecins à être harcelés par la caisse. Des patients doivent prouver qu'ils sont en vie et donc demander à leur docteur un certificat dans ce sens :"je soussigné Dr Jeanaymar certifie que madame Harcelee est toujours en vie"! Comme s'il fallait un médecin pour certifier que quelqu'un est vivant ! Cette situation est très bien illustrée par un Post : une patiente de 101 ans se dit qu'on lui en veut de respirer encore. Et l'explication de la caisse tombe : c'est pour repérer la fraude ! Oui, il est bon de repérer la fraude. Mais ça se fait par sondage et dans ce cas, plutôt que d'utiliser une fois de plus le médecin, il y a des moyens plus sympas comme le propose très justement la mamie centenaire dans l'article ou plus règlementaires comme le certificat de vie fait par le maire qui est judicieusement considéré comme capable de certifier que quelqu'un est vivant !

FICHES PATIENTS Initiative intéressante de "Prescrire" qui met en ligne des fiches-patients sur son site. Les sujets sont variés (voir sur le lien précédent) et peuvent vous intéresser, à condition d'être abonné pour avoir droit au code d'accès (c'est un peu dommage).

PRIX PRESCRIRE Il a été décerné à 4 ouvrages. Aujourd'hui nous vous parlons d'une nouvelle édition de "Décision médicale ou la quête de l'explicite" publié par des suisses (Alain F. Junod) aux éditions Médecine et Hygiène, 270 pages, 37 €. Faut être matheux, mais dans ce cas, c'est un ouvrage de qualité et il sera utile à tous ceux qui enseignent. On y trouve un CD Rom avec 400 scores diagnostiques et pronostiques réalisés en fichiers Excel. Ils sont intégralement téléchargeables (mise à jour) pour les acheteurs du livre, mais beaucoup sont en accès libre. Malheureusement, les scores rémunérés en France par des cotations CCAM n'y sont pas répertoriés. Exemple : les tests d'évaluation d'une dépression comme le Hamilton se cotent ALQP003 1 (soit 69,12 €). A découvrir ou redécouvrir sur le site du SNJMG, section nomenclature. Notons à ce sujet que même si les données de Madame Lacaisse ne sont pas très claires, il vaut mieux utiliser cette cotation au départ, puis une fois par an s'il y a lieu. Si Madame Lacaisse vous demande copie de "toutes" les situations ou presque où vous avez utilisé cette cotation, contactez la cellule juridique car on assiste à des tentatives de harcèlement parfaitement inadmissibles, même s'il est normal que vous gardiez trace de vos examens.

FACTURER LE CERTIFICAT AT est toujours possible. Pour le certificat initial il faut rajouter K0,4 au C (0,776, soit 0,78 €) et pour le certificat final K1 (1, 94 €). Si c'est en télétransmission, avec un modèle réalisé une fois pour toute dans le logiciel, on aurait tort de s'en priver.

INJONCTION THERAPEUTIQUE rémunérée 132 € par an. C'est au journal officiel du 1er octobre. Et seulement la moitié si les entretiens sont de 1 ou 2. Bref, on fait un forfait qui vaut 6 C ou 3,8 CNPSY si c'est un psychiatre, mais pas question de compter sur les cas où on ne voit pas souvent le patient pour compenser ceux qui prennent du temps. Si j'étais juge, à ce tarif là, j'exigerai un certificat mensuel, histoire de rentabiliser le forfait ! Il s'agit de "médecins relais" qui en plus doivent être candidats et agréés par le Préfet. Le moins qu'on puisse dire, c'est que le rôle des médecins relais mérite une analyse soignée : d'après le texte, ça sent quand nettement plus le flicage que le soin.

80 ENIGMES MEDICALES : c'est un (bon) bouquin du Dr Christian Oosterbosch (un généraliste belge) qui nous narre 80 histoires de médecine générale dans laquelle les généralistes se retrouveront certes, mais qui procureront un plaisir certain aux autres également. C'est typiquement le livre qu'on met au WC pour déguster quelques pages à chaque occasion ! JC Lattès, 344 pages, 18,50 €.

LE COIN DU CARABIN A propos des remontrances de François Fillon, Le Zapping vous offre une compensation en un joli portrait à afficher au mur pour un concours de fléchettes (visez les oreilles !).

La grippe nous offre son lot de vidéos plus ou moins loufoques et le conseil de tousser dans sa manche n'y échappe pas (le même en téléchargement direct)!

Une blonde qui vient d'être opérée demande à son chirurgien : "Docteur, quand vais-je pouvoir reprendre ma vie sexuelle ?" Et le chirurgien lui dit : "C'est la première fois, madame, qu'on me pose cette question après une opération des amygdales" !!!

Dr Claude BRONNER

06 07 88 18 74

dr.cbronner@wanadoo.fr

 

 



La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale