×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 101
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 101

Publié le : 15 février 2015

 

 

 

 

15 FÉVRIER 2015....N°101
LES MÉDECINS NOUS SOIGNENT, LES MUTUELLES NOUS SAIGNENT


ROSP PENSEZ Y Le 18 février (c’est donc ce mercredi) est la date extrême de renseignement des items que le médecin doit signaler lui même pour la rémunération ROSP. Ils sont résumés dans un tableau (les cases en rose). Laisser tomber, c’est en gros faire cadeau de 805 € à madame Lacaisse pour les items médicaux et ça peut aller jusqu’à plus de 2800 pour l’organisation du cabinet (qui normalement est déjà renseignée les années passées).

NON A LA LOI En cette période de "concertation" tous azimuts pour essayer de nous faire gober l’essentiel de la Loi Santé de Marisol, il n’est pas inutile de regarder quelques vidéos qui résument clairement le pourquoi du refus massif des libéraux qui n’a rien d’un refus de principe, mais bien d’une opposition argumentée. L’opinion de l’auteur d’UG Zapping est bien résumée dans une interview d’Egora à propos du tiers payant. On gagnera à voir les 11 minutes d’analyse de Didier Legeais en décembre 2014. Il en explique bien l’esprit. Xavier Gouyou Beauchamp développe les dessous cachés du tiers payant, bien au delà du simple cadeau de non paiement fait aux patients et pour finir, une interview de Jean-Paul Hamon sur LCI le 4 février, toujours à propos du tiers payant et de la concertation en cours.

ET ALORS, CONCERTATION ? Ca réunionne à tout va, ça vibrionne dans tous les sens alors que la seule attitude raisonnable à ce stade serait, comme le rappelle Jean Paul Hamon dans l’interview ci-dessus, de reporter les articles de la loi contestés au lieu de vouloir passer au forceps, de mettre en place une concertation sérieuse et donc avec une durée un tant soit peu réaliste pour poser les bases d’une réforme digne de ce non après être passé par la case élections professionnelles de toute façons prévues dans un délai court. La concertation se prolonge jusqu’au 15 mars, mais le plus probable est que tout ce travail finisse par se perdre dans un changement de ministre avec comme d’habitude tout à refaire. On a quand même beaucoup donné par le passé !

ENQUÊTE ACTION Du 27 novembre au 9 décembre, nous vous avions proposé une enquête sur vos objectifs et votre mobilisation de fin d’année face à la loi santé. Vous avez été 2840 à répondre (merci) et les résultats sont résumés dans les trois fichiers suivants : un premier fichier qui rappelle le questionnaire de l’enquête action novembre-décembre 2014, le fichier des résultats de cette enquête action et bien sûr, la compilation de vos 730 commentaires.

MUTUELLES POWER Histoire vraie : "Appel d’une boite de gestion pour le RSI pour une prescription d’Aranesp dans le bi-zone ALD (pour un patient atteint de cancer de la prostate au stade avancé avec métastases, sous chimio, et donc avec forte anémie à 6.5 gr en post cure (Aranesp prescrit par le centre anti-cancéreux régional de référence !) On me dit " d’arrêter de prescrire le médicament qui ne fait pas partie du référentiel de prescription pour le cancer de prostate, ou alors le mettre dans la partie non ALD, mais alors ils seront obligés de demander le remboursement au patient de la part complémentaire, et donc que le mieux serait de ne plus le prescrire" ! En plus, dans le référentiel HAS Aranesp on lit : "Traitement de l’anémie symptomatique chez des patients adultes atteints de pathologies malignes non myéloïdes et recevant une chimiothérapie". Et on s’étonne que les médecins se méfient des mutuelles !

MPC QUESACO ? MG France a mis en avant le combat sur la MPC élargie aux spécialistes en médecine générale. Dans notre enquête ci-dessus, ils sont 73% des répondeurs. Il suffirait d’une ligne d’avenant à la convention pour réparer cette injustice voulue par la CSMF et le SML quand ils ont limité cette majoration aux seuls spécialistes non généralistes (Avenant 19 de la convention 2005 signé en 2007 et ensuite prolongé). Elle mettrait immédiatement le C de tous les généralistes qui ont obtenu la spécialité à 25 €. La FMF a toujours soutenu cette revendication qui est simple justice. Ce qui ne veut pas dire qu’elle conteste le fait que certaines consultations de spécialistes valent bien plus que le C : au lieu de jouer perversement sur cette réalité en opposant les médecins comme le fait la CSMF, ils serait peut être temps de poser la vraie question qui importe : une heure de médecin qui travaille vaut combien, et comment fait on pour y parvenir quelle que soit sa spécialité afin de tenir compte des spécificités à chaque spécialité. Des propositions seront débattues à l’Assemblée Générale de la FMF fin mars.

LIBÉRAUX NIQUÉS Si quelqu’un s’imaginait encore que les médecins libéraux sont aussi bien traités que les salariés dans ce pays, la Cour de Cassation vient de remettre les points sur les i. Quand un médecin salarié est mis en cause pour un pépin de soin, c’est son établissement qui est en première ligne sauf en cas de faute "détachable du service" (rarissime). C’est donc l’établissement qui subit prioritairement la procédure et ses conséquences. Quand c’est un libéral, c’est lui qui se retrouve sous les feux de la rampe, tout seul, avec son assurance qui pense plus à son portefeuille qu’au sort du professionnel. La régulation libérale a été assimilée à du "service public" par la jurisprudence. Mais les actes ? La cour de cassation vient de trancher : quand le Samu appelle, le médecin est totalement et solitairement responsable de ce qui va se passer. Il y a une solution pour y échapper : être non volontaire pour les gardes. Si vous cherchiez un motif, celui là est excellent !

SANTÉ CONNECTÉE Le Conseil de l’Ordre des Médecins a produit un livre blanc "Santé connectée : de la e-santé à la santé connectée". 36 pages qui ne justifient pas l’augmentation de la cotisation ordinale ! En page 11 les chiffres sont impressionnants : 6000 applications santé en 2010, 100 000 en 2013. Et on parle de contrôle ! On aurait aimé des choses un peu plus concrètes que les généralités. Au final, la seule question qui compte est le cadre qui permettra, exactement comme pour les médicaments, de valider des applications utiles aux patients dans toutes les dimensions (techniques, médicales, gestion des données et efficacité scientifique) et le remboursement éventuel qui pourrait aller avec, sans parler de la rémunération des médecins qui devrait aller de pair. On n’est pas rendu...

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, président d’Union Généraliste et vice-président de la FMF. Il est envoyé à tous les médecins et à d’autres partenaires dont nous avons l’adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Le site d’Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/. La FMF est accessible ici : http://www.fmfpro.org/ Si vous ne souhaitez plus recevoir le Zapping, cliquez DESINSCRIPTION. Il arrive qu’une désinscription ne soit pas enregistrée, il arrive aussi qu’une adresse supprimée soit réintroduite parce que nous la récupérons à nouveau. Tout cela va être automatisé et mieux géré, mais soyez certains que ce n’est jamais par malice que vous êtes agressés par un Zapping non souhaité ! Pour MODIFIER votre adresse, clicquez et notez votre nouvelle adresse.

GRIPPES ET ALERTES Les infections respiratoires cartonnent et l’INVS met la France en rouge grippe. Le vaccin grippal 2014 n’est pas très efficace ? Raison de plus pour prolonger sa prise en charge jusque fin février ! Pendant un moment, on n’osait plus parler de plusieurs milliers de morts par grippe, mais les vieilles habitudes reprennent le dessus. On relira utilement un texte de Dominique Dupagne de 2010, réactualisé en 2012 et toujours d’actualité : "Grippe saisonnière : 7000 morts d’après les organisateurs, 500 d’après la police". Le calendrier vaccinal 2015 va sortir plus tôt cette année. Il y aura peu de modifications. Elle seront en particulier centrées sur les recommandations récentes du HCSP concernant Méningite C et Coqueluche. Si vous avez envie de faire un peu de mauvais esprit sur les vaccins, lire Hippocrate et Pindare à propos de rougeole aux États-Unis : « Où le marketing déguisé en information est distillé par certains médecins médiatiques »

HAS ET HYPERACTIVITÉ La HAS nous propose, à nous autres généralistes, une recommandation pour le dépistage du TDAH (Trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité). Après, bien sûr, il nous faudra envoyer au pédo-psychiatre seul à même de confirmer la justesse de notre dépistage et seul capable de prescrire la miraculeuse Ritaline ! Pour en savoir plus, prenez quelques minutes pour écouter l’échange sur le sujet entre Patrick Landmann et Dominique Dupagne sur France Inter le jeudi 13 à la Tête au Carré ou lire un post de Dominique : "le TDAH expliqué aux généralistes, par un généraliste TDAH".

TABLEAU CONTRACEPTIFS Un grand merci au Dr Nicole Bornsztein qui a mis à jour son tableau des contraceptifs pour l’association de formation fmc ActioN et accepte le partage avec la communauté des lecteurs d’UG Zapping et plus : "Tableau des contraceptifs 2015". A garder précieusement.

AVENANT PREVOYANCE Un avenant (le N°68) à la Convention Collective du Personnel des Cabinets Médicaux est en cours de signature par les partenaires sociaux pour se mettre à jour sur la prolongation des garanties de prévoyance en cas de rupture de contrat comme l’exige la loi de sécurisation de l’emploi. Il met en place la date d’application du 1er juin 2015 en cas de cessation de contrat, mais augmente la cotisation dès le 1er janvier 2015.

EXAMEN GYNECO Le débat sur la pratique de touchers vaginaux (ou de quoi que ce soit d’autre d’ailleurs) "pédagogiques" sur patientes endormies a enflammé la Toile. Quelques liens permettent de se faire une idée, à commencer par un petit article qui raconte « Des étudiants en médecine effectuent des touchers vaginaux à l’insu des patientes » et une des tribunes aux signatures parfois prestigieuses : « Plus jamais de toucher vaginal sur patientes endormies sans consentement préalable ». On garde aussi l’avis d’une sage-femme dans "Humanocentré" et un petit post de Martin Winckler qui souligne la spécificité française sur le sujet : "Examens gynécologiques, étudiants et consentement des patientes : les pays "pudibonds" et la France..."

KILOMÈTRES MONTAGNES Le kilomètre "montagne" vaut non seulement 0,91 € alors que le km plaine vaut 0,61 € (dernière revalorisation il y a 20 ans), mais en plus l’abattement est de 2 km (1 aller et 1 retour) au lieu de 4 (2 aller, 2 retour). Mais où est on en Montagne ? Dès qu’il y a quelques collines près d’un massif, ça vaut la peine de consulter le journal officiel qui précise la moindre commune grâce au "Décret n°2004-69 du 16 janvier 2004 relatif à la délimitation des massifs". A noter que les kilomètres, s’ils sont justifiés, sont payés intégralement par madame Lacaisse.

LA MORT DE L’HÉMOCCULT Encore un grand succès de notre administration. L’hémoccult, promu dans de nombreuses régions, ne dépistant qu’un cancer du colon sur deux, devait être remplacé par des tests immunologiques, plus performants, au 1er janvier 2015. Ça a évidemment pris du retard. Du coup, les associations ont fait campagne pour pousser les médecins à continuer l’hémoccult à grand coups de communication en attendant : surtout pas de pause pendant quelques temps. Tout ça pour finir par être obligées d’écrire un démenti effarant : stoppez tout, jetez les test à la poubelle, on vous recontacte...

E-CONSTAT AUTO Même si le prix du kilomètre n’a pas augmenté depuis 20 ans, même si les visites diminuent, même si on sort moins souvent ensommeillé à 2h du matin, les médecins utilisent leu voiture et ont parfois un accident. Il n’est donc pas inintéressant de découvrir l’application pour smartphone "E-constat" qui permet de faire un constat accepté par l’assurance qui le reçoit directement, pour 1 ou 2 voitures, à condition qu’il n’y ait pas de blessés. Le smartphone permet de faire directement des photos pour illustrer l’accident. A tester.

ALD ET SUBSTITUTION Les médecins conseil de madame Lacaisse ont de plus en plus tendance à répondre que les traitements substitutifs aux opiacés ne relèvent pas de l’ALD exonérante (liste des ALD et leurs définitions au JO). Il faut savoir les recadrer si le patient correspond à la définition de l’ALD N°23 (affection psychiatrique de longue durée). Il faut 3 critères, résumés dans la fiche ad hoc, qui sont dans ce cas, en reprenant mot à mot le texte si c’est justifié : "troubles graves de la personnalité et du comportement : trouble addictif grave" ; "depuis X ans" (il faut plus d’un an) ; une description du handicap (nécessité d’une consultation au minimum mensuelle, de la prise médicamenteuse quotidienne pendant des années).

GÉNÉRALISTES EN CONGRÈS C’est le moment de vous inscrire au 9ème Congrès de la Médecine Générale des 26 au 28 mars 2015 au Palais des Congrès de Paris. Pas loin de 4000 généralistes ou futurs généralistes sont attendus. Après le 23 février, le coût de l’inscription augmente. Découvrez le site du Congrès avec le programme préliminaire et une petite vidéo publicitaire rappelant le précédent.

BONNES VIDÉOS 1er spot prévention de SoS Addictions réalisé avec la MasterClass de l’école de la cité de Luc Besson : "Juste pour".

BONS BLOGS Les blogs qui reprennent et résument les publications tels que "Médicalement Geek" ou sont à mettre en mémoire.

LE COIN DU CARABIN les oiseaux sont toujours les bienvenus : "une chance sur deux" est bien mignonne. Mais attention, "Fucking Rodéo" n’est pas pour tout le monde, il vaut mieux passer son chemin.

Le "changement de voiture et de femme" est à peine mieux.

Mais j’ai de quoi compenser : Quelle différence y a-t-il entre un homme et une boîte de Whiskas ? Dans la boîte de Whiskas , il y a du coeur et de la cervelle !

Une femme de médecin regarde les résultats du loto et s’aperçoit qu’elle a les 6 bons numéros. Bingo ! Folle de joie elle crie par la fenêtre à son mari : "Chéri grouille-toi on a gagné au loto". L’homme saute de joie, traverse la route et se fait écraser par un camion. Réaction : - Oh putain ! Quand la journée est bonne, elle est bonne !

Dr Claude BRONNER
06 07 88 18 74
dr.cbronner@wanadoo.fr
.

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale