×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 106
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 106

Publié le : 16 juin 2015
Espace Généraliste

15 JUIN 2015....N°106
LA RÉSISTANCE S'ORGANISE


ÉLECTIONS D'AUTOMNE Les élections professionnelles de l'automne s'organisent chez les syndicats et les discussions vont bon train pour former des listes qui devront être déposées le 3 août, dernier délai, avec la signatures de tous les candidats. Un sacré challenge pendant la période des congés. Un arrêté a bien sûr fixé la date des élections, les ARS gestionnaires ont également droit à un arrêté, les modifications de la loi pour adapter le dispositif ont généré un décret. Les documents les plus intéressants sont la circulaire qui détaille les règles électorales (au demeurant discutable sur de nombreux aspects) et surtout les seuils d'élus et de candidats provisoires par régions en fonction du nombre de médecins avant validation définitive des listes d'électeurs. La FMF a lancé sa campagne sur FMFconstruitlavenir.

COORDINATIONS LOCALES Pendant que les syndicats sont en campagne électorale, les coordinations se mettent en place un peu partout pour regrouper les médecins et l'agitation autour du vote de la Loi Santé a de bonnes chances de gâcher le sommeil de François, Manuel et Marisol. Les médecins n'ont jamais eu autant envie qu'en ce moment de dire stop, actions à l'appui, à la mainmise administrative sur leur métier. Roanne a lancé le mouvement, mais ce samedi à Cochin, ce sont 15 coordinations locales qui ont donné de la voix. Si une coordination s'organise près de chez vous, allez y, signez des engagements d'action, faites trembler vos CPAM et ARS et réfléchissez bien pour voter en octobre car ce sont les syndicats qui négocieront au final pour tous selon le rapport de force post électoral.

ÉTUDES PAYÉES Le vieux mythe toujours ressassé des études des médecins payées par la société et qui nécessiteraient un retour par un investissement de générosité obligatoire des jeunes (seulement ceux qui veulent faire du libéral parce que le libéral, c'est caca...) ressort régulièrement et la dernière à s'y vautrer a été Florence Augier, Secrétaire nationale chargée de la vie associative (Pôle «Préparation de l'avenir»), au congrès du PS. Le Dr Isabelle Luck lui a fait une belle lettre ouverte qui a fait à juste titre un tabac sur les réseaux sociaux : Lettre ouverte à Florence Augier à propos des études médicales. Florence Augier a au moins réagit positivement.

IDIOTE UTILE L'expression est de Drdu16 à propos de Brigitte Dormont. Elle n'aime pas les libéraux et l'a largement fait savoir. C'est son droit. Mais cela ne l'autorise pas à raconter n'importe quoi et à oublier ses conflits d'intérêts. C'est ce que démontrent les Medi Fact checkers qui ont creusé ces sujets et vous proposent divers documents. Le tour du sujet est disponible sur le site du Dr Christian Lehmann. Plusieurs documents sont téléchargeables : résumé d'une page, un texte de 8 pages sur ses liens d'intérêts et ceux de son université intitulé "Les conflits d'intérêts nuisent gravement à la politique de santé" et un article de 10 pages sur le tiers payant généralisé organisé pour tuer la médecine libérale : "Mort planifiée de la médecine libérale : À qui profite le crime ?". Et enfin 10'44" de vidéo "Brigitte Dormont, ou l'économétrie pour les nuls".

IFRAP FRAPPE L'IFRAP qui est une fondation a comparé dans sa publication du 5 mai les systèmes de santé français et allemands pour proposer d'en copier les points intéressants dans un document intitulé : "Santé, les 5 atouts (à copier) du système allemand". Le diagnostic est cruel avec 13,7 milliards de frais administratifs, 15% de dépenses de médicaments en plus, 11 milliards d'économie possibles sur l'hospitalisation si on faisait comme les allemands, en 22 ans, 3 points de PIB en plus en France contre 1,7 en Allemagne (avec une réunification en prime) et la France dépense 13,5 milliards d'euros en plus à population comparable.

MADAME SANS-GÊNE Lemorton Catherine est députée, pharmacienne et spécialiste des propos déplacés ou fallacieux. On se reportera avec malice sur ses propos contre les franchises à une époque où elle était dans l'opposition (Catherine Lemorton se révolte contre la ministre de la santé) qui donnent le La. Elle a réussi l'exploit de laisser entendre chez Brunet (texte intégral, allez à la 19 ème minute) que les libéraux laissaient mourir les patients contrairement à l'hôpital public. On peut imaginer le tollé (voir UG Zapping N°92) et les réactions multiples. Madame Sans-Gêne s'est permis de porter plainte contre Jérôme Marty (UFML) et Xavier Gouyou Beauchamp (Le Bloc) qui lui offre un mix de vidéos spécial Lemorton plus parlantes les unes que les autres. Bref, comme le dit Jean-Paul Hamon qui est jaloux : "le jour où Dodo la Saumure et DSK sont relaxés, trois médecins sont mis en examen pour avoir osé mettre des commentaires sur des vidéos authentiques reproduisant fidèlement les propos de Madame Lemorton".

TÉLÉMEDECINE AXA Après madame Lacaisse qui fait le boulot des médecins avec ses Sophia et Prado, Axa propose carrément la téléconsultation dans le contrat d'assurance. Et participe ainsi au dépeçage de la relation entre le médecin traitant et le patient. Le CNOM a posé les bonnes questions dans un courrier à la Ministre : "L’ouverture de téléconsultations par un assureur privé marque t’elle un retrait de la Sécurité sociale ? L’Ordre des médecins pose la question au Ministère de la santé". Jean-Yves Nau en a fait un post qui résume bien : "Téléconsultations médicales « gratuites » : Marisol Touraine devra trancher entre l’assureur AXA et l’Ordre des médecins".

PÉTITION VACCINS La fameuse pétition du Professeur Joyeux "Vaccin obligatoire : les Français piégés par la loi et les laboratoires !" cartonne : elle a dépassé 600 000 signatures. Il n'y a aucun intérêt à la signer, mais entre cette pétition et la communication officielle relayée massivement, il n'y a pas place à la nuance. Que dit la pétition ? Elle réaffirme qu'il n'est pas normal que le simple vaccin DT Polio ne soit plus accessible, qu'il n'est pas normal que seul l'hexavalent le soit vraiment et que tout cela engraisse les labos qui commercialisent les vaccins. Et ce n'est pas faux, même si d'autres affirmations sont des plus discutables. Au lieu de hurler au complot anti vaccinal qui est réel en ce qui concerne Joyeux, nos autorités feraient mieux de faire leur boulot : ou on laisse les parents choisir et on leur fournit la palette des vaccins, ou on rend les vaccins obligatoires (le rapport bénéfice risque de l'hexavalent est collectivement intéressant) et on indemnise les pépins s'il y en a. Les français n'ont ni l'un, ni l'autre. A lire sur le sujet : « Vaccins : diphtérie et rougeole de retour. Le mystérieux Pr Joyeux. Le ministère silencieux ».

VALEUR CHARGES Doc Gomi a fait le calcul simple : combien de C faut il pour payer les charges du cabinet en 2014 par rapport à 1996. La réponse est simple : en 1996 il fallait 699 consultations pour payer les charges annuelles, soit 175 heures de travail (avec une consultation à 15 minutes) et donc 3,5 semaines à 50 heures. En 2013 il a fallu 1124 consultations pour payer ces charges, soit 281 heures de travail ou encore 5,6 semaines de travail à 50 heures, soit un temps 60% supérieur à celui de 1996. Ca donne « Charges de cabinet médical de groupe : pourquoi les jeunes ne s'installent pas »

NOUVEAUTÉS ALD La simplification ALD est en route et programmée pour 2016 : déclaration simplifiée sur Ameli . On met le diagnostic, on s'engage implicitement à respecter les protocoles HAS et si au bout d'un temps défini par décret l'accord ou le désaccord n'est pas tombé, c'est accord par défaut. Ça va dégager du temps aux médecins conseils pour contrôler les arrêts de travails ! C'est encore en projet, mais vous pouvez découvrir le sujet en visionnant une présentation de madame Lacaisse avec à la clé un formulaire papier "simplifié" lui aussi, en tout cas un peu moins lourd que l'ancien. Il faut toutefois que la loi Santé soit votée avec le texte qui va avec !

GRIPPES ET ALERTES A part la varicelle, c'est calme sur le site de l'INVS et les graminées sont les vedettes des pollens. A propos des 18 000 morts dus à la grippe, on peut lire la réflexion d'Hippocrate et Pindare qui ne manque pas d'interpeller tant elle est paradoxale : « Surmortalité hivernale : est-ce la grippe ou la vaccination anti-grippale qui est responsable ? » Pour le rotavirus, la recommandation 2013 incitant à la vaccination est suspendue par un nouvel avis du 21 avril 2015. Enfin, un message DGS-Urgent sur le Coronavirus, daté du 15 juin, développe le sujet avec les liens utiles.

RECOS PALUDISME Le HCSP (Haut Conseil pour la Santé Publique) a actualisé son avis relatif aux recommandations de prévention du paludisme pour les voyageurs. Il tient en 3 pages d'explications, une page de bibliographie avec des liens pertinents et 13 pages de données par pays : c'est donc un document utile à ranger dans ses fichiers. Il suffit de s'y reporter et de regarder les préconisations pays par pays quand un patient voyageur se présente. On peut même le comparer au pays par pays (2014) de la Suisse qui a l'avantage de rajouter les vaccinations dans le même tableau.

ENFANTS ET CARMF La retraite est un sujet sensible. N'oubliez pas d'ouvrir votre Espace Personnel sur le site de la CARMF : connectez vous sur http://www.carmf.fr avec votre N° de sécu et votre identifiant Carmf (6 chiffres + une lettre), inscrivez vous (didacticiel). Il faudra attendre le mot de passe par la poste. Ensuite, mettez vos informations à jour : la prise en compte des enfants n'est par exemple pas automatique et nécessite un acte volontaire comme l'explique le Dr Richard Talbot sur le site de la FMF : « Retraite : comment partir plus tôt ou gagner plus ? ».

DÉPISTAGE COLO-RECTAL C'est désormais parti pour le dépistage colo-rectal par test immunologique. 2 fois plus de cancers et 2,5 fois plus d'adénomes avancés dépistés avec un test plus simple (1 seul prélèvement de selles) d'après la présentation de Madame Lacaisse sur le dépistage immunologique colo-rectal. Logiquement, on devrait enfin atteindre une véritable significativité dans la réduction de la mortalité du cancer colo-rectal et si les généralistes jouent le jeu, ils prouveront que si on leur fait confiance, on peut dépasser les malheureux 30% du dépistage précédent. Ça manque quand même un peu d'information médicale et si la rémunération est annoncée revue en mieux, vous ne saurez pas à quel niveau alors que le travail, lui, a déjà démarré !

ITT CASSE-TÊTE L'ITT (Incapacité Totale de Travail) est une notion purement pénale avec la limite des 8 jours qui font changer de catégorie pénale et pose régulièrement problème. Un résumé intéressant d'une page permet de rafraichir les notions sur le site de l'Institut de Victimologie et faire la différence avec l'Incapacité Temporaire Totale (ou ITT civile). La définition jurisprudentielle de l'ITT (Incapacité Totale de Travail) se résume ainsi : "« Il s'agit de la durée pendant laquelle une victime éprouve une gêne notable dans les actes de la vie courante et non pas uniquement de la gravité des blessures ». Le plus simple reste encore d'écrire clairement sur son certificat que les blessures et les troubles psychologiques clairement décrits empêchent le patient de remplir ses tâches habituelles en les précisant (par exemple de mère au foyer si c'est le cas). A noter que la durée peut parfaitement être réévaluée ou dévaluée dans la procédure et que le certificat peut directement faire référence à cette réévaluation (x jours à réévaluer au x ième jour).

PONCTION VEINEUSE difficile et alternatives. C'est le sujet d'une thèse soutenue par le Dr Nathalie Hartmann à Strasbourg sous le titre "Ponction veineuse difficile chez le patient (ex-) usager de drogues par voie intraveineuse : solutions alternatives au prélèvement classique. A partir d’une enquête et d’entretiens semi-dirigés menés auprès de 48 patients et soignants". Le diaporama de présentation permet de se faire une idée pour les pressés. Le sujet est loin d'être anecdotique et permet de se rendre compte à quel point le confort du patient passe après les règles administratives, notamment par le biais des accréditations des laboratoires.

CERTIFICAT DE DÉCÈS L'histoire est récurrente : le médecin est de garde. On lui demande de constater un décès (qui évidemment ne sera un décès qu'après son constat : parfois, ça se transforme en réanimation, sinon on n'aurait pas besoin du médecin pour certifier le décès). Il facture sa visite, la dernière demande à madame Lacaisse dans la vie du patient. Madame Lacaisse se rebiffe : le certificat de décès ne donne pas lieu à remboursement. L'Ordre a largement écrit que cette pratique est illogique et qu'il faudrait la changer. On peut toujours rêver. Dans sa lettre, la directrice de la caisse laisse même entendre que le médecin devrait être content d'avoir perçu l'astreinte ! Quant à la récupération de l'indu sans accord du médecin, c'est une pratique de mafieux parfaitement illégale.

UN COUPLE SUR SIX C'est Fluorette qui parle des couples qui n'arrivent pas à concevoir à l'occasion de la semaine sur l'infertilité : "Ils étaient formidable...". Un florilège des commentaires stupides proférés pour ne rien dire devant des couples qui espèrent une grossesse. La preuve par neuf que souvent "le silence est d'or". Des infos intéressantes sur le sujet sur le collectif BAMP (Tribune pour des infertilités fertiles) ou le site plus technique FivFrance.

CHECK LIST Alleluia ! La check list de sortie d'hospitalisation de plus de 24 h (pourquoi plus de 24 H ?) pondue par la HAS après un travail d'expertise intense a été publiée le 22 mai 2015. Les portes ouvertes sont enfoncées magistralement ! La liste cliquable peut être utilisée par l'hôpital (ça va se rajouter à la somme des paperasses). Mais vous pouvez aussi l'utiliser autrement : quand un patient arrive post hospitalisation, vous ouvrez la liste, vous la renseignez, vous l'imprimez (exemple) et la réadressez à l'hôpital pour les remercier de leur bon fonctionnement ou améliorer ce dernier. Ca peut être rigolo. A noter qu'il est possible de ne pas cocher une ligne (ce qui est bien), mais une fois cliqué, on peut choisir une autre réponse, mais pas annuler tous les clics pour laisser en blanc. Sur le même sujet, lire le billet du fils du Dr Sachs, président de CME, en post expertise HAS : "Lettre à l'expert visiteur" et "Le patient traceur" de Grange Blanche.

INFECTIONS URINAIRES Le CNGE apprécie et commente la recommandation 2014 de la SPILF sur les infections urinaires dans un communiqué : "Recommandations de la SPILF sur  les infections urinaires : une optimisation de la prise en charge à saluer, mais encore des inconnues". On pourra se reporter avec profit tant aux recommandations qu'au commentaire du CNGE. Le message, c'est sans doute aussi : un seul généraliste dans le groupe de travail, aucun dans le groupe de relecture : peux mieux faire !

REVENUS MÉDICAUX Rien ne vaut l'expérience partagée se sont dit 3 généralistes femmes médecins concernant les recettes et revenus. Elles commentent leur 2035 ou assimilé à l'heure des déclarations d'impôts à destination des internes pour qu'ils puissent comprendre : mais il n'y a pas que les internes ! C'est donc devenu 3 billets, "Les dessous des sous" par Farfadoc, installée à la campagne, DocteurGécé, remplaçante et DocteurMillie, collaboratrice dans le 93. Le billet de DocteurGécé permet d'ailleurs de bien comprendre en quoi le remplacement est confortable !

SITES PROFESSIONNELS Découvrez ou redécouvrez le DReFC, site de "Diffusion des REcommandations Francophones en Consultation de Médecine Générale" publié sur le thème "démarche médicale" de la SFMG. Il vous permet de trouver immédiatement et avec pertinence les recommandations francophones

BONS BLOGS Le dernier et chouette post de Jaddo s'intitule : "Petit traité imaginaire de médecine réelle" où elle développe son amour pour les cases. Et toujours la revue des publications par Médicalement-geek avec le Dragi-webdo N° 52 et le Dragi-webdo N° 53 (avec un gentillet commentaire de la Check list HAS personnes âgées).

LE COIN DU CARABIN Voilà ce qui arrive quand on range mal ses outils : c'est en anglais, mais on comprend tout

Dormont à Dauphine, c'est la chaire de Déconométrie.

Marisol et ses pions par Van Aderr.

Hafeez illustre joliment la télémédecine.

Une chronique de Luc Vaillant dans Libé qui pose quelques questions intéressantes et vous fera, je l'espère, sourire : « Consommatrices de sexe et gérontophobes ? ».

Un étudiant en première année passe un oral d’anatomie. L'Examinateur demande: « où sont situés les glandes de Bartholin ? » L’étudiant réfléchi, réfléchit, réfléchit…Et répond : « sous la langue »... Le commentaire fuse : « Oui parfois monsieur, parfois !»

Dr Claude BRONNER 06 07 88 18 74
dr.cbronner@wanadoo.fr
.

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale