×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 11
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 11

Publié le : 25 octobre 2009
Espace Généraliste

25 OCTOBRE 2009....N° 11
ENFANTS GÂTES


REAGIR
ET VITE
est devenu indispensable si les médecins veulent stopper la spirale délétère des décisions anti médecins libéraux qui auront pour seul effet d'accélérer encore un peu plus la désaffection pour l'installation en libéral. Seule une action déterminée et unitaire permettra de renverser une tendance lourde à la non installation et au dévissage de plaque. Pour être efficaces, l'union syndicale est la seule solution et Union Généraliste s'associera avec enthousiasme à toute proposition allant dans ce sens, d'où qu'elle vienne.

QUI AIME BIEN
CHÂTIE BIEN
En réunion grippe au ministère, la conclusion adressée aux médecins présents est grandiloquente : "soyez dignes du pays de Pasteur et des vaccins !". C'est déjà moins insupportable que les "enfants gâtés" (patients et médecins), expression de la ministre qui a mis 94 millions de doses de vaccin de côté et voit ses ouailles faire la fine bouche en attendant de se laisser éventuellemnt convaincre. Les médecins se sentent effectivement gâtés : déclaration obligatoire de congés, taxe feuilles de soins papier, consultations obligatoires en zone défavorisée (sinon taxe), pas d'exonération de la taxe professionnelle pour les cabinets médicaux, pas de revalo du C pourtant actée et financée...Et ils trouvent que se déplacer dans des gymnases pour se faire vacciner contre une grippe jusqu'à nouvel ordre aussi dangereuse individuellement que la saisonnière, comme si c'était une épidémie de variole traversant le pays, est un peu fort de café...

GRIPPE ET CERTITUDES Pour l'instant, la pertinence à court et long terme d'une politique généralisée de vaccination anti-grippale n'a pas été démontrée quoiqu'on en dise. Il n'est donc pas scandaleux que patients et médecins soient libres de choisir leur solution : vaccination ou immunisation naturelle, prise de risque minime avec la grippe car elle dégénère parfois ou prise de risque minime avec le vaccin qui n'est pas toujours totalement anodin. Et comparer la grippe à la tuberculose, poliomélite, tétanos, diphtérie et Sida comme l'a fait la ministre relève plutôt d'un argumentaire de visite médicale que d'une argumentation scientifique. Un courrier de lecteur de la Voix du Nord résume assez bien l'opinion de bien des médecins.

CHANGER LA DONNE Il est temps de changer le dispositif de vaccination grippale H1N1 et il n'est pas trop tard : les médecins généralistes n'ont rien contre les centres de vaccination, mais ils pensent qu'en plus, la vaccination à leurs cabinets et au domicile des patients serait normale et pertinente. Leurs patients ont la même approche. Alors, ne nous privons pas de cette solution que d'autres pays ont mis en place. Les généralistes sont capables de déconditioner des vaccins, de noter les coordonnées des patients à côté des caractéristiques du vaccin, de le garder au frais et de respecter la chaîne du froid ! Ce sont des doutes sur leur capacité à assurer ces 3 conditions qui ont amené nos décideurs à mettre en place un dispositif surréaliste et au final totalement inadapté.

SECTEUR OPTIONNEL quelques minutes avant minuit, le 15 octobre, date butoir fixée par les députés, voilà signé le secteur optionnel ! Vous avez le temps d'en prendre connaissance car il ne s'appliquera que dans plusieurs mois. C'est donc encore une signature pour la forme, pour faire de l'esbrouffe, alors que rien n'est réglé au fond. La médecine générale est bien sûr concernée par le texte : "Les parties reconnaissent que la revalorisation des spécialités cliniques, en particulier la médecine générale, doit être associée à la mise en place de ce nouveau secteur". On est rassurés et sauvés ! A la FMF, la décision finale de signature ou de non signature se prendra en assemblée générale : c'est mieux que de signer dans la précipitation.

LES ACTES BAISSENT Ceux des généralistes bien sûr : 240 millions d'actes pour le régime général contre 245 millions en 2007 et 287 millions en 2004 ! C'est ce que montre le dernier Chiffres et Repères qui affiche les données 2008 (16 Mo).

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, co-président d'Union Généraliste. Il est envoyé à tous les médecins et à d'autres partenaires dont nous avons l'adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Si vous ne voulez plus le recevoir, écrivez à dr.cbronner@wanadoo.fr . Union Généraliste est un nouveau syndicat de médecins généralistes qui réunit les syndicats Espace Généraliste et FMF Gé. Il est affilié à la FMF (Fédération des Médecins de France). Les statuts sont déposés, les bureaux et comité directeur constitués par fusion des deux structures . Le site d'Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/. Pour le passé, on peut toujours se reporter sur les sites des deux entités constituantes, Espace Généraliste et la FMF Gé.


GRIPPES ET ALERTES Les experts chipotent : certains comme le Grog disent que H1N1 augmente en Ile de France (on est passé de 5 à 30% de positivité dans les prélèvements), d'autres sont plus circonspects. Heureusement, les joueurs du Paris Saint Germain sont là pour confirmer les affirmations du Grog ! Et hop, Tamiflu pour tous ! Rappelons que faire du sport quand on est grippé peut-être très dangereux et que le repos est le premier traitement. Les français moyens se contenteront de suppositions, mais la grippe est bien là. Si vous cherchez des infos pertinentes, The Cochrane Collaboration (en anglais, certes !) vous en propose une revue intéressante.

TAXE PROFESSIONNELLE On nous interpelle régulièrement pour savoir ce que nous faisons par rapport à la loi modifiant la taxe professionnelle. En effet, les petites entreprises ne sont à priori pas concernées par la réforme et les médecins sont en général dans cette catégorie. L'ensemble des syndicats médicaux est évidemment montée au créneau sur cette injustice, relayés par de nombreux députés. Le passé ne rend pas d'un optimisme démeusuré, mais l'espoir fait vivre et la raison finira peut-être par l'emporter.

SHA 14476 quelques rappels utiles réalisés au colloque "Pandémie grippale. Adaptation du plan aux réalités pandémiques" du 22 octobre au sujet des SHA (solutés hydro-alcooliques) : ils sont de plus en plus chers, de plus en plus difficiles à trouver et les formes de vente au grand public se répandent. Comment savoir si un flacon est efficace (à défaut d'être bon marché) ? Vérifiez simplement s'il répond à la norme 14476, c'est une bonne garantie de virucidie. Sinon, vous n'oulierez pas que l'eau et le savon sont trés efficaces et même les seuls recommandés pour les moins de 12 ans pour cause de peau un peu trop perméable. Attention aux parents qui veulent trop en faire pour leurs chérubins.

DESACCORD CONTROLE De temps en temps, des médecins nous racontent les réflexions d'un médecin conseil : patient en dépression sévère, en arrêt de travail depuis 4 semaines avec très forte dépréciation de son image, idées morbides, surconsommation d'alccol, et terrorisé à l'idée de reprendre son travail. Le Médecin Contrôleur s'est étonné qu'il ne soit pas suivi par un psychiatre et l'a donc déclaré apte au travail. Pas la peine de vous creuser un ulcère d'estomac, prenez votre belle plume ou tapotez sur l'ordinateur : " Mon cher Confrère, Je voudrais que vous reconvoquiez M. X. En effet, je viens de le voir et il a mal compris vos propos. Il me parle d'un refus de prolongation d'arrêt lié au fait qu'il serait suivi par un généraliste et non par un psychiatre. Je l'ai assuré qu'il avait certainement mal interprété vos propos que je vois mal sortir de la bouche d'un confrère. Vous m'obligeriez en le recevant pour  le détromper. Veuillez agréer etc" Rapide, propre...et efficace.

LES IMAGES DE L'ADDICTION Le CESAMES (Centre de Recherche Psychotropes, Santé Mentale, Société), en partenariat avec le Département de Sociologie de l’Université d’Helsinki cherche des médecins disposés à participer à une interview de groupe (focus group) concernant sa recherche sur : « Les théories et les images de l’addiction ». Il enquête auprès des médecins généralistes et cherche des médecins (plutôt des médecins non spécialisés en addictologie) intéressés par la participation à ces réunions. Si vous êtes intéressés (individuellement ou prêts à organiser une rencontre locale avec vos collègues), découvrez le détail de la proposition et écrivez à Chantal Mougin.

SITE A NOTER Petit coup de pub pour la très régulière lettre de Hugues Raybaud (cliquer pour lui demander votre inscription) qui traite de nombreux sujets chaque semaine sur l'île de la Réunion. Cette semaine il nous renvoie sur une intéressante étude de sciences fondamentales concernant l'effet placebo et surtout, il nous propose le sympathique site du Dr Mascarel, radiologue, intitulé "site d'imagerie pour les généralistes" . N'hésitez pas à le consulter et à le mettre dans vos favoris.

DEPISTAGE VIH On a pas mal parlé des recommandations de la HAS concernant le dépistage VIH. Pas moins de 41 pages pour la synthèse. Beaucoup de baratin comme d'habitude. Des pages pour asséner des évidences (liste de personnes à risque chez qui il est utile de dépister souvent, en gros une fois par an), des propositions de bon sens comme contrôler systématiquement en cas de grossesse ou plus surprenantes comme prescription systématique de test HIV dès la première contraception (c'est le systématique qui est surprenant). Bref, dépistons large tous nos patients. La méthode la plus simple n'est pas expliquée : dire à chaque patient "pensez vous qu'il serait utile de mettre en place une startégie de dépistage du VIH en ce qui vous concerne?", en discuter avec lui (en tenant compte des propositions HAS) et élaborer cette stratégie en commun, avec un petit reminder sur le logiciel médical. Enfin, dernier point : on parle des TDR (tests de dépistage rapide du VIH), mais ça reste assez fumeux et nettement plus cher qu'une bandelette urinaire (pratiquement le prix d'une prise de sang labo). Pourtant, il est des situations où ce serait bien pratique.

ALD A RENOUVELER Les ALD à renouveler pleuvent ces temps-ci. Ne soyez pas étonné. Les ALD d'avant 2006 devaient être refaites avant le 1er juillet 2008 pour les rendre opérationnelles avec le fameux "volet patient" que ces derniers sont censés porter avec eux en permanence. C'est en tout cas ce qu'avaient décidé les députés qui se soucient comme d'habitude de la moindre de nos minutes. Madame Lacaisse n'étant pas prête, ce fut remis à plus tard. Comme la fin d'année, de préférence pendant une épidémie grippale, est une bonne période pour se décider à se mettre en conformité avec la loi, madame Lacaisse a décidé que ce devait être réglé avant le 31/12/2009. Et comme d'habitude, pour mettre la pression sur le médecin, on écrit au patient...Vu les remontées de terrain, ça sent la prolongation du délai !

AMELIORER SON CAPI Vous n'avez écouté ni les syndicats, ni l'ordre et signé pour le Capi. Maintenant il faut améliorer les scores pour améliorer les recettes. Vous avez bien sûr des patients mal embouchés qui reçoivent des documents de Madame Lacaisse les invitants à se vacciner pour la grippe (saisonnière of course) et ne veulent pas se vacciner. Vous avez bien noté que ces patients seront imputés sur votre Capi s'ils ont récupéré le vaccin en pharmacie. Qu'il ait été injecté au patient, injecté à quelqu'un d'autre ou mis à la poubelle n'entre pas en ligne de compte...Ca fait réfléchir.

FACTURER LE CERIFICAT AT le dernier Zapping vous rappelait que le certificat initial d'accident du travail se cotait +K0,4 (0,776, soit 0,78 €) en plus du C et K1 (1, 94 €) pour le final. C'est en fait K1 pour le final en cas de séquelles, et K 0,7 (1,36 €) pour les finaux sans séquelle. Vous pouvez toujours vous user les yeux pour trouver cette information sur le site Ameli. Madame Lacaisse ne juge pas utile de vous la fournir et vous remercie d'oublier cette cotation, c'est toujours ça de gagné. Par contre, la nomenclature du SNJMG est à la hauteur de sa (bonne) réputation ! (Copie exacte des 3 cotations AT).

CERTIFICAT
SPORTIF Un patient demande une visite médicale pour un sport. Il a quelques petits problèmes et vous n'êtes pas sûrs d'une précaution ou contre indication. Pas de panique, le site de la jeunesse et des sports de Champagne Ardennes vous informe avec précision. Exemple : quellles contre indications oculaires à la boxe ? Vous cliquez sur Boxe et la réponse arrive : 20 pages pdf de la Fédération Française de Boxe et au chapitre "contre indications ophtalmologiques absolues", vous lisez : "chirurgie intraoculaire et réfractive; amblyopie (acuité inférieure à 3 dixièmes avec correction); myopie supérieure à 3,5 dioptries". C'est juste pour l'info dans ce cas précis, car l'examen ophtalmo spécialisé est obligatoire, mais ça permet d'informer un jeune candidat au sport.

TIERS PAYANT MEDERICK Comme d'autres, cette complémentaire veut sans doute bien faire du tiers payant avec les médecins spécialistes, mais quand il s'agit des généralistes, berck ! C'est en tout cas ce que nous révèle un courrier destiné à une patiente pour l'avertir qu'à la fin de l'option référent. D'un côté on accuse les médecins de ne pas recevoir les CMU (avec loi et contrôles CPAM à la clé), de l'autre on empêche ces mêmes médecins de faciliter l'accès aux soins des personnes en difficulté de trésorerie. Il va de soi que la même complémentaire prend en charge le remboursement en tiers payant du moindre paracétamol en pharmacie !

LE COIN DU CARABIN Pour éviter la grippe, il faut éviter de se toucher les endroits sujets à transmission et donc éviter baiser ou poignée de main. Pas d'affolement, il existe évidement d'autres solutions pour se saluer.

Joli, ce diaporama d'images de végétaux simulant la sexualité humaine (3 Mo).

Le mot de patient du jour: "j’ai eu une coloscopie parce que ça gazait pas bien"

Une brune rentre chez elle et dans la chambre trouve son mari nu, en sueurs et à bout de souffle sur le lit. Qu'est-ce qui t'arrive ? dit-elle. Gêné, il répond : je crois que je fais une crise cardiaque. Elle court vers le téléphone et en chemin croise Samantha sa fille de 6 ans, qui lui dit: «maman, maman, tata est toute nue dans mon placard». Elle suit sa fille dans la chambre, ouvre le placard et trouve effectivement sa sœur rouge de honte et toute nue dans le placard et hurle : « Tu es une vraie salope ... Pierre est en train de faire une crise cardiaque et toi tu joues à cache-cache avec les enfants !».

Dr Claude BRONNER
06 07 88 18 74
dr.cbronner@wanadoo.fr

 

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale