×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 114
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 114

Publié le : 13 février 2016

[([*CONFÉRENCE*][** SANTÉ*] Dominique Dupagne a lancé son forum de discussion e-Conférence Nationale de Santé sur cette fameuse Conférence. L’APM a ainsi présenté l’initiative. Dupagne vous propose en particulier un lien et une possibilité de réagir sur les propositions de l’Ordre des Médecins qui a publié les 56 pages de son intéressant "Livre Blanc de la grande consultation de l’Ordre des Médecins". Illustré par Van Aderr, le 11/02 est à la fois une journée d’enfumage politique et une journée de péroraison à la tribune pour les ministres et quelques autres comme d’habitude. Tous les syndicats médicaux organisent ensemble une journée d’ateliers pour discuter contenu de la future convention. Version ministère, opération de communication pure, version syndicats, communication certes, mais travail concret aussi dans l’espoir de changer la donne. Xavier Gouyou Beauchamp a résumé avec une vidéo et une phrase dans "la brosse à reluire de Marisol Touraine".)]

[([*NOUVELLE*][** CONVENTION*] Les négociations pour la nouvelle convention vont démarrer le 24 février après la Conférence de Santé du Premier Ministre. Les syndicats cherchent une plate forme commune et vont annoncer les grandes lignes le 11 février. Cette situation est totalement nouvelle. Au delà des mots, les pouvoirs publics cherchent à rustiner un peu le système. Ils n’ont pas un centime à mettre sur le libéral et n’ont le courage ni de proposer l’indispensable recadrage des moyens sur la ville, ni de mobiliser les sommes prélevées dans les poches des français par les mutuelles. Pourtant, il va bien falloir que caisses et syndicats trouvent des espaces de négociation. Le détail des cadrages gouvernement et caisse et quelques préconisations de la FMF est accessible sur ce document FMF pré-négociation conventionnelle.)]

[([*ACTION*][** TARIFAIRE*] Van Aderr a sa propre vision de la mobilisation médicale suite à l’enquêteréalisée par les syndicats. En tout cas, madame Lacaisse commence à avertir des médecins à ce sujet et il est indispensable que tous les médecins généraliste se mettent au DE de manière significative (car tout ce qui n’est pas strictement tarif conventionnel est compté en DE par madame Lacaisse). Unof et MG-France ont lancé une action tarifaire à 25 € au nom de l’égalité entre spécialités. La FMF vous propose plutôt une action nettement plus diversifiée, avec des DE variables : consultations longues, visites, demandes de rendez vous en dehors des horaires de 35h que vous aurez fixé etc : modèles d’affiche en word afin que vous puissiez les modifier à votre gré : Affiche 1 etAffiche 2)]

[([*RÉFORMES*] [**VACCINATIONS*] La grande concertation sur la vaccination (encore une) semble prendre l’eau. Il y aurait pourtant des solutions intéressantes à promouvoir : si les médecins généralistes et pédiatres avaient la possibilité d’avoir facilement quelques vaccins en stock dans leur frigo en s’accordant avec un pharmacien proche pour l’achalandage, une bonne partie des problèmes seraient réglés. Mais c’est évidemment trop simple.)]

[([*INTERNES*] [**SATISFAITS*] Les Internes en médecine générale, qui eux iront à la tambouille Valls du 11 février ont été flattés au Congrès de l’Isnar IMG et écoutés par les Ministres qui laissent le 3ème cycle de médecine générale à 3 ans au lieu des 4 demandés par les instances professionnelles seniors (Collège de la Médecine Générale et Généralistes Enseignants). On continuera de former les médecins généralistes moins longtemps que les allergologues et les gérontologues au périmètre pourtant bien plus limité : les généralistes en formation ont du mal à comprendre qu’ils creusent leur tombe ou en tout cas marchent en chantant vers un corps d’officiers de santé, même si Thierry Mandon, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a annoncé 12 mois de stage en ambulatoire obligatoire.)]

[([*OUSTRIC*] [**PRÉSIDENT*] Il s’agit de la présidence de la sous-section 53-03 du Conseil national des universités qui permettra de nommer de manière autonome les professeurs de médecine générale. La médecine générale accède enfin au plaisir des intrigues et jeux pervers de la nomination qui étaient jusqu’à présent réservés aux spécialistes ! On ne doute pas des aptitudes de Stephane Oustric de Toulouse à en faire une machine représentant efficacement et dignement la médecine générale à l’Université.)]

[([*GRIPPES*] [**ET ALERTES*] Le site de l’INVS et son bulletin N° 2016_04 montre des cartes diarrhées et grippes qui rougissent. L’allergie remonte très doucement au créneau avec le RNSA. L’équipe anciennement Grog informe de la grippe en Europe et fait un petit rappel à propos des Hoax dans son "Doc du jeudi du 26 janvier".)]

[([*SPECIAL*] [**ZIKA*] La prose officielle sur Zika se trouve sur sante.gouv. L’essentiel est sur l’INPES. Les curieux liront un résumé passionnant et très détaillé de l’histoire du virus Zika dans Biomédicales. Vous ne manquerez sous aucun prétexte la petite vidéo publié par l’URPS Martinique à propos du Zika dès le mois de janvier. La situation des îles est précisée sur le bulletin épidémiologique de la Cire Antilles-Guyanne .Un petit hommage à Didier Musso, précurseur sur le Zika en polynésie via Jean-Yves Nau : "Zika : l’amère solitude du Dr Didier Musso qui travaille sur ce virus à Papeete, Tahiti, Polynésie française". Il constate une fois de plus qu’on écoute peu ceux qui sont les plus concernés !)]

[([*ÉVALUATION*] [**SOPHIA*] Madame Lacaisse s’est auto-évaluée sur Sophia. On vous rassure totalement : l’évaluation est bonne ! C’est le "Rapport d’évaluation du programme SOPHIA – Septembre 2015 – P-E Couralet" qui couvre 2010 à 2015. 249 pages. Les "Conclusions" sont à la 128 ème et méritent d’être lues. Le coût (40 millions d’€ par an) est à l’annexe XIV page 246 et montre en plus un magnifique lapsus souligné par Dominique Dupagne en son temps : ils ont confondu € et K€, divisant ainsi le coût par 1000. Les conclusions confirment ce que nous disons depuis des années : rapport investissement/bénéfice nul si on raisonne en objectifs de santé et probablement plus si on considère que tout ce cinéma empêche des réalisations plus efficaces.)]

[([*DROIT*] [**A OUBLI*] Le droit à l’oubli en matière de santé consiste à éviter les surprimes assurance pour un patient qui a eu une pathologie grave. La convention Aeras (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) définit les règles et permet dans certains cas d’oublier purement et simplement de déclarer une pathologie ancienne (en gros, au delà de 5 ans pour un enfant et au delà de 10 ans pour un adulte). Mais les conditions sont complexes, l’information difficile à trouver même sur les sites spécialisés comme l’Inca dans son chapitre "accès à l’emprunt". La communication, alpha et oméga de nos pouvoirs publics, n’est pas l’information.)]

[([*BETISIER*] [**LACAISSE*] Chez Madame Lacaisse il y a des cerveaux qui pensent : n’en doutez pas. A la recherche des prescriptions de transport à postériori, certaines caisses ont créé le délit de "supposition" qui se traduit ainsi dans leur jargon "Pour information, une étude a été menée sur les prescriptions datées du jour du transport (hors cas d’urgence), et donc supposées établies à postériori, sur l’année 2014." En clair, si le médecin ne doit certes pas justifier des transports qu’il n’a pas prescrit, il peut accepter de régulariser un transport qu’il aurait de toute façon prescrit parce qu’il est justifié (et ça arrive !). Dans ce cas il vaut mieux ne pas mettre la date du jour du transport (celle de la dernière consultation avant est très bien). On peut aussi contacter son syndicat si on reçoit ce type de courrier.)]

[([*POLÉMIQUE*] [**ANTIBIORÉSISTANCE*] Il paraît que les généralistes sont responsables de la résistance aux antibiotiques ! Dominique Dupagne s’est attaché à détruire cette légende sans nier pour autant la propension française à traiter le viral par l’antibiothérapie. Il replace les responsabilités à leur juste place : les antibiotiques donnés aux animaux et la prescription hospitalière ("fais ce que je dis, ne fais pas ce que je fais !"). Ca s’appelle "D’où viennent les résistances aux antibiotiques ?".)]

[([*GÉNERALISTES*] [**PÉDIATRES*] Claude Leicher, président de MG-France vient de se faire "avertir" par l’Ordre pour avoir dit dans un débat "On a l’habitude de dire, entre généralistes, que les pédiatres prescrivent de la soupe de carottes et nous on soigne les enfants quand ils sont malades." Vous pouvez lire l’intégralité du jugement sur cette affaire gravissime ! C’était pas très sympa, mais cela mérite t’il vraiment qu’un 1er vice président de syndicat national se déplace assisté d’un avocat ? A noter qu’Union Généraliste a déjà soutenu l’action de confrères contre des propos tenus dans le même registre, mais il s’agissait non pas de vannes discutables, mais d’une indiscutable mise en doute de compétence. L’Ordre avait d’ailleurs "blâmé" les propos d’une pédo-psychiatre, ce qui montre qu’il gradue les peines ! A noter que les confrères à l’origine de l’action n’avaient pas demandé d’argent pour leurs frais contrairement aux pédiatres qui font quand même cracher 1200 € au président de MG-France.)]

[([*BONS*] [**BLOGS*] L’incontournable de la semaine est toujours "Médicalement Geek", le blog d’un médecin généraliste, chef de clinique universitaire. Pour suivre les blogs médicaux sur le Net, inscrivez vous au Club des Médecins Blogueurs )]

[*LE COIN*][** DU CARABIN*] Une histoire nordique bien dans l’esprit carabin : cette vidéo est interdite aux âmes sensibles.

Une douceur pour se rattraper : un jour Thomas, 7 ans, demande à sa mère : - Pourquoi t’as un gros ventre ? « Parce que ton papa m’a donné un bébé ». Lorsque son père rentre, le gamin demande confirmation…et commente effondré : « Elle l’a mangé… »

Dans les moments de déprime syndicale, malgré le tiers payant partiellement retoqué, on se demande parfois si l’action syndicale n’est pas résumée par cette image.

A manquer sous aucun prétexte : une parodie de Xavier Gouyou Beauchamp. Le titre "Mission impossible 2016 la négociation conventionnelle" est alléchant , la durée (4’17") raisonnable, le contenu renversant !

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale