×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 115
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 115

Publié le : 22 février 2016

[([*MOUVEMENT*] [**TARIFAIRE*] Dépassez, dépassez, il en restera quelque chose


Les 5 syndicats se sont mis d’accord pour appeler les médecins à un mouvement tarifaire par un communiqué commun. Il est essentiel que les médecins dépassent de plus en plus. C à 25 certes, mais aussi et surtout des DE dès que les circonstances sortent de l’ordinaire : consultations plus longues que le petit quart d’heure maximum payé par le tarif de la consultation (en fait l’heure de médecin devrait être à plus de 150 €, soit 7 C), consultations au delà des heures demandées à tous les salariés, consultation avec de multiples motifs, etc... Ne vous laissez pas abuser par le discours culpabilisant sur les patients otages : ils payent une fortune en mutuelles, leur sollicitation est légitime. Ne vous laissez pas abuser par les gros yeux de Madame Lacaisse : les syndicats unis sauront défendre les confrères avec vous tous. Découvrez notre document ’Les dépassements tarifaires pour les Nuls" : tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.)]

[([*SYNDICATS*][** REPRÉSENTATIFS*] ils étaient 5 et restent 5


Les 5 syndicats médicaux représentatifs sont sans surprise les 5 déjà représentatifs en 2005 et 2011. Il s’agit dans leur ordre d’importance numérique aux élections professionnelles de la CSMF, de la FMF, du SML, de MG-France et du Bloc pour tous les médecins. Pour les généralistes, ce sont MG-France, la FMF, CSMF et SML et pour les spécialistes CSMF, BLOC, SML et FMF. Cet ordre montre que la réforme de la représentativité syndicale voulue par le législateur qui a supprimé le collège des chirurgiens anesthésistes et obstétriciens pour 2020 au prétexte qu’ils déstabiliseraient la négociation conventionnelle est de mauvaise foi : ils sont le 2 ème syndicat de spécialistes.)]

[([*SONNEZ*] [**TROMPETTES*] du tiers-payant


Après 2 ans de travaux titanesques et quelques péripéties, madame Lacaisse et les complémentaires ont annoncé en grande pompe, diaporamas à l’appui, les avancées extraordinaires mises en place pour le tiers payant en ...2017 ! Une construction abracadabrantesque accumulant les promesses pour un futur nirvana auquel personne ne croit bien évidemment, même eux mêmes. Espace Social Européen a rédigé un excellent papier dont la lecture éclaire l’essentiel problème ...et conforte l’immense défiance des médecins qui avient compris à la première seconde l’ampleur de l’arnaque. On notera par ailleurs que le fameux cinéma des ALD et autres 100% chez madame Lacaisse en tiers payant au premier juillet est déjà bien avancé (voir le tableau du tiers-payant selon les professions). Bref, les médecins n’ont pas attendu Marisol et ses charlots pour faire du tiers payant !)]

[([*ENTREPRISE*][** MÉDICALE*] réflexion sur ma petite entreprise médicale...


Pour 23 € ou même les 31,5 calculés par Marisol en intégrant tout au plus favorable, il n’est plus possible d’avoir un cabinet aux normes avec force secrétariat et informatique, et pour 15 mn de temps médical au cours duquel il faudrait traiter 3 ou 4 problèmes différents. Les petits entrepreneurs l’ont compris et mis en application depuis fort longtemps sans que cela choque qui que ce soit : ils n’ont plus de personnel, préfèrent avoir une liste d’attente et facturent le déplacement à 50 €. La question finale est toujours la même et jamais les autorités de tutelle n’ont voulu en débattre : combien doit gagner un médecin en net pour un horaire raisonnable de 40 h/semaine ? Et, corollaire, combien de chiffre d’affaire pour obtenir ce revenu net tout en investissant dans son cabinet pour avoir des conditions dignes ? Avec peu de calculs, il appert l’impossibilité de s’en sortir avec un C à moins de 40 € ou un V à moins de 60 €...4 solutions seulement : -1- supprimer des charges : pas de secrétariat et des locaux vétustes, voie choisie par un maximum de confrères de plus de 55 ans ; -2- augmenter les horaires de travail vers 60h/ semaine pour financer ces conditions couteuses ; -3- accepter une baisse de sa rémunération nette en deçà de 4000 €/mois, voire moins pour certains en raison de charges de fonctionnement élevées en favorisant le confort de travail ; -4- fuir vers le salariat, solution préférée des jeunes)]

[([*CNOM*][** ET TÉLEMÉDECINE*] modifier le code de déontologie est urgent


Le Conseil National de l’Ordre des Médecins s’est intéressé à la Télémédecine dans un rapport intitulé "Télémédecine et autres prestations médicales électroniques". En 15 pages, il se réveille et se rend compte que le code de déontologie (SON code) est obsolète et qu’il est grand temps de le modifier. Dont acte. Il dit qu’il est temps d’enlever la télémédecine aux ARS (leur laisser ’est en effet la meilleure méthode pour stériliser le sujet) et de la mettre dans la nomenclature des actes. l souligne l’intérêt de mettre sa prise en charge dans le parcours de soins. Pour mettre de l’ambiance, regardons ce qui se fait dans d’autres pays avec un exemple concret : si vous voulez une pilule, vous pouvez la commander sur Internet, avec comme bémol le prix Internet qui dépote. Un questionnaire à découvrir permet d’explorer les risques essentiels. Ça devrait faire réfléchir.)]

[([*GRIPPES*][** ET ALERTES*]


Le site de l’INVS et son bulletin N° 2016_06 montrent une grippe qui s’étend tranquillement. La varicelle est forte. On remarquera avec intérêt la présentation des symptômes communiqués par les patients du réseau grippenet. Quant aux allergies, d’après le RNSA et son bulletin allergo-pollinique 07, ce sont les allergiques aux cyprès qui sont menacés, les autres risques étant faibles.)]

[([*DUR*][** ET MOU*]


Il ne s’agit pas de sexe, mais de chirurgie. Le 13 février, sur BFM TV, commentaires sur l’affaire Cahuzac (Un reportage qui reprend l’historique de l’affaire). Le journaliste parle de dur et de mou. Pour lui, le "dur" est la chirurgie difficile, le "mou" le facile. Pour tous ceux qui ne le sauraient pas (et il y en a parmi les lecteurs du Zapping), le dur c’est l’os, le mou, c’est le reste. Bref, on fait ainsi la différence entre la chirurgie orthopédique et la chirurgie viscérale qui sont de plus en plus séparées en termes d’effecteurs, spécialisation oblige.)]

[([*DÉPASSEMENT*] [**ET MATERNITÉ*]


Déclaration marisolienne : "nous allons assurer une protection maternité aux femmes médecins, qui représentera plus de 3.000 euros par mois pendant trois mois (en plus de l’actuelle allocation forfaitaire). Sont concernées celles qui ne pratiquent pas de dépassement d’honoraires, ou bien qui se sont engagées à les limiter via un contrat d’accès aux soins." Mesure intéressante, mais ce serait tellement plus simple de dire au moins que l’allocation sera proportionnelle à la part des tarifs opposables ! Mais ça lui écorche la langue... Pour le moment, le conseil aux jeunes consœurs le plus pertinent reste celui-ci : "faites vos enfants en étant salariées, installez vous ensuite en libéral" ! Et beaucoup ne se gênent pas ! Sauf que souvent, les habitudes sont prises et il n’y a plus d’installation en libéral...)]

[([*ALLEZ*] [**AU DIABLE !*] Labos et autorités se moquent des prescripteurs


On atteint le sommet de l’insupportable. D’abord Sandoz, puis maintenant Teva, nous écrivent pour nous intimer de mettre le Lyrica en non substituable pour des raisons d’AMM dans le traitement de la douleur. Et de prescrire bien évidemment en générique quand il s’agit d’épilepsie ou de trouble anxieux généralisé ! Est il possible de faire plus con ? Les pouvoirs publics veulent soi-disant favoriser le générique et tolèrent cela ? La solution est simple : prescription en DCI (Prégabaline tout court !) et vous renvoyez dos à dos tout ce beau monde (gouvernement, madame Lacaisse, patient, pharmacien) : il n’y a pas d’AMM attachée à une DCI !)]

[([*DONNÉES*][** SANTÉ*]


L’IDS (Institut des Données de Santé) met à disposition sur son site internet, rubriques "Nouveautés" et "La connaissance" un document recensant l’ensemble des applications diffusant des données hospitalières et disponibles en accès libre. Pour ceux qui s’intéressent, c’est évidemment une source d’information à explorer.)]

[([*CONCOURS*] [**CONGRÈS*] du 30 avril au 2 mars, Congrès de la Médecine Générale


Le Congrès de la Médecine Générale qui se déroulera du 31 mars au 2 avril 2016 au Palais des Congrès de Paris (Porte Maillot) est en pleine phase d’inscription. Pensez y. Jusqu’au 25 février, les frais d’inscription (partiellement remboursables par le FAF-PM) sont à 382 € si vous n’appartenez à aucune structure qui participe, à 244 € si vous êtes membre des structures du Collège de la Médecine Générale (Union Généraliste en fait partie). Après, ça grimpe. Pour les passionnés ou simplement pour les doués de l’image, ça vaut peut être le coup de participer au concours photo : thème "la médecine générale", 5 photos maximum et dernier délai de réception des photos le 10 mars.)]

[([*TABLEAU*] [**CONTRACEPTIONS*] un memento des pilules et stérilets


Le tableau des contraceptifs (DIU et pilules) proposé par le Dr Nicole Bornsztein et fmc ActioN est mis à jour. Il récapitule l’ensemble des DIU et contraceptifs oraux sur le marché avec leurs compositions et prix. Un aide mémoire des plus utiles. Tableau contraception complet et tableau des DIU...)]

[([*MÉDECINS*] [**RECERTIFIÉS*] Ils n’en ont pas marre ?


On se demande quelle mouche a piqué le CNOM (Conseil National de l’Ordre des Médecins) pour afficher 10 propositions assez bateau (même si elles sont logiques) en terminant par la recertification ! On a déjà rendu la formation obligatoire et construit un bintz qui a rapidement montré ses limites dans le domaine. Devant l’incapacité à faire fonctionner correctement la chose, on voudrait en rajouter une couche supplémentaire avec une recertification sortie du chapeau. Posons la bonne question : y a t’il un seul système de santé au monde qui ait démontré l’efficacité de la recertification sur la qualité des soins ? La réponse est non. Seule est utile la possibilité de stopper un professionnel dangereux : c’est "l’insuffisance professionnelle qui existe depuis peu et qu’il faut appliquer.)]

[([*LE COIN*] [**DU CARABIN*]


Zika inspire Van Aderr. Il faut dire qu’il y a de quoi ! Zikacide.

Pushy, le tampon vaginal connecté. Trop bien ! Information pour les naïfs : c’est une blague...pour le moment.

Inépuisable Sildénafil :
Un patient sérieusement brûlé sur tout le corps par une exposition prolongée au soleil est hospitalisé. Le médecin donne ses consignes : de la Biafine en couche épaisse, un puissant sédatif, et une pilule de Viagra à prendre toutes les quatre heures. Pourquoi le Viagra ? Ça va lui permettre d’éloigner les draps !

Une institutrice demande à ses élèves s’ils connaissent des noms de médicaments. Un enfant lève la main : - Doliprane - Bien, dit l’institutrice, ça sert à quoi ? - C’est quand on a mal à la tête ou quand on a de la fièvre. Un second lève le doigt et dit : :- Ixprim - Oui, bien, ça sert à quoi ? - C’est quand Doliprane ne marche pas. Un 3ème lève le doigt et dit : - Rhinathiol - Oui très bien, ça sert à quoi ? - C’est pour guérir la toux. Un 4ème lève le doigt et dit : - Toplexil - Oui très, très bien, ça sert à quoi ? - C’est quand Rhinathiol ne marche pas...Surprise par la connaissance de ses élèves, l’instit voit et Jo lever la main : - Viagra - Excellent !! Ça sert à quoi ? - C’est contre la diarrhée, je crois - Et qui t’a dit cela ? – L’autre soir avant d’aller dormir, j’entends ma mère dire à mon père : "N’oublie pas de prendre un Viagra, peut-être que ta petite merde va durcir un peu.")]

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale