×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 122
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 122

Publié le : 12 décembre 2016

**QUI SONT LES BRUTES ?

JPEG - 429.8 ko
Winckler

Martin Winkler fait parler de lui avec un livre qui se veut choc. Un communiqué de l’Ordre des Médecins le menace même du bâton ! Contentons nous de lire quelques bonnes lignes de Winkler, car il y en a, ("Les brutes en blanc. Pourquoi y a-t-il tant de médecins maltraitants ? pages 229 à 231") et pour souligner combien son approche est délétère dans l’exagération, notamment par le titre, l’excellent texte de Dominique Thiers Bautrant, gynécologue médicale, qui résume bien à quel point Martin Winckler est dans l’air du temps de Marisol et autres et dans la démolition même de ce qu’il veut promouvoir : la relation humaine. Extrait du texte de Dominique :
"On tente de contourner le problème en robotisant la médecine, en faisant disparaitre la clinique au profit de la paraclinique, en remplaçant l’humain et ses failles par la machine . Mais lorsque le dialogue aura disparu, le colloque , l’examen clinique auront été remplacés par des process et des capteurs dans un délire transhumaniste, c’est une autre forme de maltraitance qui apparaitra, et pour avoir mis hors circuit quelques malfaisants, on aura privé l’ensemble de la population des bientraitants, de ceux qui ont les mots qui apaisent, les gestes qui soulagent, le regard qui ramène l’espoir. L’exercice de la médecine clinique ne sera jamais parfait mais sans doute plus humain que la médecine prédictive ou algorithmique qu’on nous promet."

**[*VIE PROFESSIONNELLE*] [**du côté des complémentaires*]

Les complémentaires devaient valider leur part de financement à la convention (300 millions par an à partir de 2018) et viennent de refuser cette participation dans un avis de l’UNOCAM du 16 septembre : trop cher, pas assez de transparence. En fait, elles trouvent clairement les 2 euros sur le C trop chers ! La seule réponse raisonnable des médecins consiste à montrer leur ras le bol et leur refus de se coucher en faisant des DE dès que la situation sort de l’ordinaire (en gros, dès que la consultation dépasse 10 à 15 mn). Si les patients ne sont pas d’accord, ils reviennent ! Rappelons que ce sont les complémentaires qui remboursent les DE.

**[*VIE PROFESSIONNELLE*] [**du côté des syndicats*]

L’UFML a créé un nouveau syndicat de médecins. Pourquoi ? Parce que le prochain gouvernement aura besoin d’un syndicat intelligent puisque le système va s’effondrer. Je n’invente rien : c’est le président de l’UFML qui le dit sur le site de l’UFML. Ça résume d’ailleurs le programme. Je préfère personnellement le président de la FMF qui a écrit un bouquin pour faire analyses et propositions l "La fin de notre système de santé ?". On ne voit pas en quoi il faudrait un nouveau syndicat pour pousser à ces solutions, ni en quoi la signature d’une convention empêcherait cette action (le texte en pdf).

**[*CONVENTION, UN BIEN OU UN MAL ?*] [**Un compromis bancal, mais nécessaire*]

L’intérêt numéro un de la Convention signée par la FMF, MG-France et le Bloc reste une revalorisation d’honoraires certes insuffisante, mais loin d’être négligeable : le calcul est facile à faire avec la calculette conventionnelle 2016 FMF. Prenez votre SNIR, choisissez votre secteur d’activité et calculez le plus de la convention en honoraires (et non en bénéfice bien sûr). Le Bloc a publié une excellente explication de la signature, loin des effets de manche, très pragmatique. On peut admirer l’autosatisfaction logique de la CNAM dans son dossier de presse, le désaccord des jeunes qui tapent sur les vieux (!) et enfin jeter un coup d’oeil sur un exemplaire paraphé de la Convention Médicale 2016 qui devrait entrer en vigueur en novembre.

**[*COMPTES SANTÉ*] [**A regarder de très près*]

Les Comptes de la Santé 2016 (validant l’année 2015) ont été présentés le 5 septembre. La publicité gouvernementale s’affiche dans un petit diaporamapour souligner la bonne tenue des comptes, l’augmentation de la part sécu, la faible part des patients et par la suite, lors de la présentation des comptes de la sécu, Marisol Touraine a frimé avec la baisse du déficit. Le camembert de la Consommation de Soins et de Biens Médicaux 2015 traduit la réalité : tous les honoraires de la médecine générale (55 000 docteurs) consomment 4,5% des 194,5 milliards, soit 8,4% ; les 45 000 spécialistes libéraux se partagent 11,2 Mds, soit 5,8% et les dentistes 10,7 Mds, soit 5,5%.

**[*ARNAQUE OPTAM*] [**Option Pour un Total Avantage aux Mutuelles*]

Ils sont beaux les socialistes ! Au nom de l’accès aux soins, ils ont réussi à pénaliser le remboursement des patients qui vont chez un médecin secteur II par rapport à celui qui a choisi le CAS (OPTAM dans la nouvelle convention) : à facture égale, le patient cotisant a vu sans modification de son contrat ses garanties baisser. C’est pourquoi, à propos de l’"OPTAM, la FMF va saisir le CE à propos du sous sous-titre 3 de la convention 2016 Option Pratique TArifaire Maitrisée ou Option Pour un Total Avantage aux Mutuelles ?". La baisse de la solidarité dans les complémentaires santé est confirmée par une étude DREES : "Tarification des complémentaires santé : déclin des solidarités dans les contrats individuels" (téléchargeable par lien perso). On peut la visualiser simplement par un petit diaporama.

**[*DÉPISTAGE EN QUESTION*][** Peut mieux faire !*]

C’est une fois de plus le Dr Grange (Docteurdu16) qui écrit à son directeur de caisse (le 78), copie à Nicolas Revel, à propos des examens de santé inutiles organisés par les Caisses avec un argumentaire des plus étoffés : "Monsieur le directeur de la CPAM des Yvelines. Privatisation, gaspillage de l’argent public et destruction du parcours de soins". Heureusement, ça commence à bouger sur le dépistage du cancer du sein, ce qui montre qu’il ne faut jamais désespérer totalement : lire à ce sujet Dominique Dupagne ("Le Comité d’Orientation rend son rapport sur le dépistage du cancer du sein. La consultation citoyenne organisée par Marisol Touraine porte un regard critique sur le dépistage mammographique organisé") et ne manquez surtout pas la vidéo du collectif Cancer Rose qui explique pourquoi le dépistage doit être laissé à l’initiative de patientes informées. On peut utilement lire également un texte bien fait sur le site du Formindep : "Le leurre du diagnostic précoce".

**[*GRIPPES*] [**ET ALERTES*]

Les affaires grippales reprennent et on peut jeter un oeil distrait sur le site de l’INVS avec son bulletin et sa carte grippale d’un de la semaine d’un beau vert profond. C’est évidemment la vaccination qui fait l’actualité avec la mise à disposition du vaccin 2016-2017.

**[*CERTIFICAT SPORT*] [**Petit changement pour le moment*]

Les certificats de sport ont subi une "simplification" par décret, mais comme d’habitude, ça ne change pas grand chose en pratique dans cette période de certificats en tout genre : vous aurez constaté que ça se passe comme d’habitude. Il n’est néanmoins pas inutile de reprendre le sujet et c’est ce que fait Richard Talbot das son post : "Simplification (?) du certificat de non contre-indication à la pratique sportive : mise au point." Ce qu’il faut retenir, c’est que la validité pour 3 ans (à l’exception de certains sports précis) ne s’applique de toute façon pas cette année : c’est l’année 1. La seule chose qui change est donc la rédaction possible "à la demande du licencié" : "ne contre indique pas pendant 3 ans la pratique d’une activité sportive ne nécessitant pas de certificat médical annuel" qui vaut pour tous les sports non exclus de la mesure sans les nommer.

**[*ACCUEIL REMPLAÇANT*][** Une check list pour ne rien oublier*]

Farfadoc propose sa check list pour ne rien oublier lorsque le médecin confie cabinet et patientèle pour une période de remplacement et ça peut être très utile pour ne rien oublier : "Check list remplaçant.e/remplacé.e". A mettre par tous les remplaçants sur leur smartphone.

**[*THÈSE CRP*] [**sur l’utilisation des tests rapides CRP en médecine générale*]

Maguelone de Sesmaisons a passé sa thèse à Montpellier sur l’utilisation des tests rapides CRP qui sont courants dans certains pays. "Les facteurs déterminant l’utilisation d’un test rapide de dosage semi-quantitatif de la CRP en médecine générale ambulatoire. Une étude qualitative auprès de médecins généralistes de l’Hérault." C’est typiquement le type de travail qui mériterait réflexion au sein des instances conventionnelles pour faciliter à la fois le travail des généralistes et améliorer l’antibiorésistance. Débats animés à la HAS à prévoir...avec les biologistes !

**[*SITES REMARQUABLES*] [**en médecine*] :

Un remarquable site de gastro entérologie à (re)découvrir et mettre en favori que celui du Dr Mennecier, un hépato-gastro-entérologue et addictologue. Ca s’appelle Hépato WEB et aborde de multiples aspects pour les médecins, les étudiants ou les patients. Avec des vidéos plutôt bien faites. A noter par exemple une belle approche de la diététique en fonction des pathologies en hépato-gastro.

**[*BONNES PUBLICATIONS*] [**Dragi-webdo*]

Toujours intéressants, les "Dragi Webdo avec le n°109 : LDL cholestérol et risque cardiovasculaire, mesure de l’hypertension, acide folique, burn-out des médecins à lire impérativement tant les sujets sont intéressants : dépistage du cancer du sein avec un film pédagogique à mettre dans les salles d’attente, prise de TA avec mise au point sur l’importance de la méthode, dépression , paroxétine et adolescents qui confirme combien le médicament est loin d’être LA solution et le " n°110 : multimorbidité, IRS et tamoxifène, mammographie (CNGE), vomissements gravidiques, quel AOD choisir ? Stop aux objectif du diabète ?"

**[*LE COIN DU*] [**CARABIN*]

Un petit gag en image : sujet à discussion car on n’a le droit de se moquer ni des étudiantes, ni des blondes !

Marisol Touraine a fait mine d’être candidate à la présidence : à partir d’un même détournement d’une séquence de Laurel et Hardy, appréciez les deux lectures : Marisol candidate vu par Raymond Attuil et Candidature Marisol par Xavier Gouyou Beauchamp

Emmanuel Bagourd, ex président en 2012 de l’ISNAR-IMG vient d’être nommé "conseiller en charge des professionnels libéraux de santé et des soins de premier recours" au cabinet de la ministre. Il n’a pas encore eu le temps d’appeler le président de la FMF. Une mauvaise langue syndicale a résumé sa carrière future : dans six mois, il est dans une ARS, dans deux ans à l’HAS, dans trois ans à l’ENSP à Rennes, puis secrétaire d’Etat si jamais la gauche revient au pouvoir, et il termine présentateur à D8 (ou sénateur, c’est selon) !

Un tweet de @StephaneKM : Deux patients se présentent en même temps à deux cliniques différentes. Ils boitent tous les deux, ont de la difficulté à se déplacer et semblent avoir besoin d’une chirurgie de la hanche. Le premier patient est examiné dans l’heure, radiographié dans la journée et obtient son rendez vous pour l’opération la semaine suivante. Le deuxième patient voit enfin son généraliste après 3 semaines d’attente, puis il attend 8 semaines pour voir un spécialiste. Il est ensuite radiographié et finalement obtient un rendez vous 6 moisplus tard pour sa chirurgie. Pourquoi deux traitements si différents ? Le premier patient est un Golden retriever. Le deuxième est une personne âgée...

Si tu penses que 7 ans de malheur, c’est beaucoup pour avoir cassé un miroir, attends de péter un préservatif !

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale