×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 20
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 20

Publié le : 7 mars 2010

Espace Généraliste

07 MARS 2010....N°20

ACTION - ACTION - ACTION - ACTION - ACTION - ACTION

JOURNEES D'ACTION L'unité d'action n'est pas encore faite, mais ça en prend le chemin, malgré certaines réticences des centrales syndicales. Comme souvent, c'est de la base que vient le bon sens : en Bretagne, l'ensemble des syndicats médicaux (voir leur excellent tract) ou presque (manque le SML) ont décidé de longue date de proposer à leurs médecins une journée de fermeture le jeudi 11 mars pour préfigurer le futur désert médical qui menace les patients si on ne met pas le paquet sur la médecine de ville. Union Généraliste et MG-France en ont fait un mot d'ordre national, avec commande de feuilles de soins papier et grève de télétrans d'avertissement. La CSMF a carrément défendu à ses syndicats d'y participer au prétexte d'une AG à venir qui "décidera". Au moins, à Union Généraliste on a une position simple : il faut participer en gros à tout, si possible en commun, et priorité à l'action.

GREVE LE 11 MARS c'est un coup de semonce et il ne restera pas isolé. Pourquoi une fermeture des cabinets le 11 mars ? Parce qu'il est temps que tout le monde se rende compte qu'on va dans le mur. Un argumentaire sur Médiapart et le même avec affiche sur Union Généraliste. Ca a l'air un peu grandiloquent, mais c'est exactement la traduction de ce qui attend les français dans très peu de temps s'ils ne se réveillent pas. Si vous fermez, n'hésitez pas à donner de vos nouvelle par un mail. La presse, la télé et les renseignements généraux (!) nous téléphonent pour avoir des informations !

PAS DE TELETRANS LE LUNDI 8 MARS profitez de ce lundi 8 mars, pour ne pas faire de télétrans. C'est un petit tour de chauffe. Il ne s'agit pas de ne pas télétransmettre ce jour là, mais bel et bien de tout mettre en feuilles de soins papier. On ne s'arrêtera pas en si bon chemin. Si en plus vous avez envie de suivre le mot d'ordre du SML qui ne demande rien à personne et propose de ne pas télétransmettre chaque mardi tant que Christian Saout ira se pavaner à la Mission Legmann, rajoutez le mardi 9 ! A notre avis, c'est faire trop d'honneur au trublion, mais plus madame Lacaisse sera submergée de FSP, plus vite ça bougera.

COMMANDEZ DES FSP Une grève de télétrans, ça nécessite des stocks de feuilles de soin papier. Profitez de la semaine pour en commander. Ça se compte facilement et il est indispensable que madame Lacaisse sente que les médecins en ont assez. N'oubliez pas que vous pouvez commander sur Ameli.

CS CS CS CS CS CS en tout cas, l'action sur les CS (la plus compliquée il est vrai) continue en toile de fond : cotation de CS pour ceux qui ont obtenu la qualification, recours au TASS sans hésiter. Si possible en groupe par secteurs, si possible sur toutes les consultations, mais au minimum pour un certain nombre d'entre elles. Là encore, comme la télétransmission n'est pas possible, ça génère de la paperasse et de l'embêtement pour les médecins et les patients, mais ça en génère aussi pour madame Lacaisse. N'hésitons pas à faire remarquer aux patients que lorsqu'ils reçoivent un courrier à ce sujet, madame Lacaisse dépense déjà bien plus d'argent que ne vaut l'euro supplémentaire demandé pour la cotation CS à 23. En pratique, consultez les sites syndicaux (Union Généraliste et MG-France) et n'hésitez pas à recourir à la cellule juridique d'Union Généraliste.

LA SANCTION QUI FAIT MAL en tout cas on l'espère. L'autisme des pouvoirs publics face à la médecine libérale commence à trouver la seule sanction qui fait réagir les politiques : la dégringolade dans les sondages. Ici, il s'agit du désaveu des médecins face à leur ministre, mais entre les médecins et la population, il n'y a pas loin. En mai 2007, Roselyne Bachelot cartonnait avec 62% des médecins libéraux. En septembre 2008, il restait 44% d'opinions favorables. Dans un sondage publié le 4 mars par le quotidien du médecin, on est descendu à 18%. Entre temps, il y a eu HPST, la grippe et une incroyable obstination à bloquer le C et refuser le Cs.

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, co-président d'Union Généraliste. Il est envoyé à tous les médecins et à d'autres partenaires dont nous avons l'adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Si vous ne voulez plus le recevoir, écrivez à dr.cbronner@wanadoo.fr . Union Généraliste est issu de la fusion des syndicats Espace Généraliste et FMF Gé. Il est affilié à la FMF (Fédération des Médecins de France). Le site d'Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/.


GRIPPES
ET ALERTES En attendant les allergènes avec les premières chaleurs printanières, la grippe est au vert sur le Grog (qui signale du VRS) et l'Inserm. Dernières nouvelles sur le site de Jacques Desbarbieux. On a aussi lu l'analyse assez hallucinante de Didier Houssin sur l'épisode grippal. En gros, s'il y a eu de minimes couacs, c'est la faute à Internet ! Place à la grippe de l'année prochaine avec les recommandations OMS pour le choix des virus du prochain vaccin : on va bien sûr y retrouver le pandémique qui a eu le bon goût de rester stable (A/California/7/2009), un A H3N2 qui n'a pas trop fait parler de lui, mais avec une souche nouvelle proche de (A/Perth/16/2009) et un B inchangé (B/Brisbane/60/208).

VIDEO PUB La meilleure manière d'exprimer ce que ressentent les médecins est encore de réaliser une petite vidéo et de la diffuser aux connaissances. En quelques secondes, vous aurez visionné celle que Dominique Dupagne a réalisée sous le thème "si les médecins libéraux étaient..".et on les compare à différents fonctionnaires, sachant que si les libéraux disparaissent, ils seront immanquablement remplacés par des fonctionnaires ou apparentés.

PARCOURS DE SOINS ET RIAP La nouvelle mouture des relevés d'activité est arrivée. Vous pouvez trouver la vôtre pour les 6 premiers mois 2009 sur le site Ameli. Jean Jacques Fraslin a mis une analyse documentée sur I-Med en recueillant en tableau les RIAP des 3 premiers mois 2009. Ca permet les comparaisons entre les régions. On a enfin de véritables chiffres sur la gestion du médecin traitant qui bien évidemment ne valent pas grand chose puisque la non gestion des cabinets de groupe (à l'heure où le regroupement est dans tous les discours) laisse de côté un nombre non négligeable de patients.

REVUE DE PRESSE Ne manquez pas la revue de presse d'Union Généraliste et mettez l'adresse qui vous permet d'y accéder en favoris : http://www.uniongeneraliste.org/revue-de-presse. Elle vous permet de survoler les sujets essentiels. On citera par exemple les propos récents de notre président Nicolas Sarkozy qui a expliqué à un infirmier d'hôpital qu'il fallait désengorger les hôpitaux vers la ville. On peut en faire 2 lectures. La lecture optimiste est que les messages d'Union Généraliste et de quelques autres sont enfin intégrés : il faut rebasculer tout ce qui est du ressort de la ville sur celle-ci en lui donnant les moyens de répondre (et de répondre en retrouvant le plaisir de travailler). Les moyens, c'est en gros le doublement de l'investissement mis sur la médecine de ville (pour l'essentiel libérale). La lecture pessimiste, c'est celle d'un président qui s'imagine faire souffler l'hôpital en chargeant encore la mule des libéraux sans contre partie avec un directeur d'ARS disposant de tous les pouvoirs. A chacun de choisir et surtout,à la mission Legmann, au président et autres ministres de prouver qu'ils ont enfin compris qu'ils n'avaient pas le choix et que la carotte doit être conséquente et le bâton plus que léger !

ABHERRATIONS PARCOURS Le parcours de soins et sa gestion entre médecins secteur 1 et secteur 2 mérite quelques éclairages. En effet, lorsqu'on écoute madame Lacaisse, elle prétend faciliter l'accès aux soins des patients. Pourtant, elle a signé une convention qui favorise des situations incroyables : un spécialiste secteur 1 ne peux coter qu'un acte technique plein tarif. Le suivant est en demi-tarif quelque soit le nombre d'actes effectués au cours d'une même séance. Alors que ses machines ne sont pas vendues à demi prix sous prétexte qu'il est secteur I ! Il doit donc "reconvoquer " les patients ! Autorisé à pratiquer un DA (Dépassement Autorisé) sur certains actes, ce dépassement est au maximum de 17,5% sur le montant total des actes ( 1+1/2) pratiqués. Ces actes sont remboursés à 70%. Mais un amendement interdit aux mutuelles de rembourser ce DA à ses clients sous peine de leur retirer des avantages fiscaux. Parfois, madame Lacaisse oublie l'accès direct autorisé pour certaines spécialités comme l'ophtalmologie et ne rembourse que sur 30% et le DA n'est pas remboursé, Par contre si le patient va voir un ophtalmo secteur 2, il est remboursé certes aussi sur la base SS, mais la mutuelle a le droit de prendre en charge le dépassement. Le patient est donc beaucoup mieux remboursé, y compris pour des actes multiples dans la même séance que le médecin facturera au prix qui lui convient. Bonjour le service en secteur 1!

C ALD TROP PEU UTILISE Comment gagner plus en travaillant bien ? En exploitant les "trésors cachés" de la nomenclature comme le CA (CALD) applicable 1 fois par an ! Avec les logiciels actuels il suffit de déposer une alerte dans les dossiers des patients en ALD et de construire une maquette permettant d'éditer une synthèse. Ensuite c'est gagnant au tirage (forfait ALD de 40 €) et au grattage C26 au lieu de 22 une fois par an, ou, à la façon de Christian SAOUT comment gagner 4 € en appuyant sur la touche ENTER. Pour les nuls en calcul, 4 euros de plus (26 au lieu de 22), c'est 400 euros de plus par médecin par 100 patients en ALD.

CAPI ET GENERIQUES on a tous lu cette semaine que les CAPI, au moins pour les génériques allaient peut-être prendre du plomb dans l'aile parce qu'on n'aurait pas le droit en Europe de lier prescriptions et intéressement financier du prescripteur. Cela conforte la position d'Union Généraliste sur le sujet : c'est à l'assureur de mettre en place des règles qui soient logiques et respectent le libre choix. Pour les médicaments, le médecin prescrit, le pharmacien délivre (d'ailleurs, qu'en est il de son intéressement à lui, bien réel et permanent ?) et le patient avale ce qui lui convient quitte à payer un supplément si c'est son choix. Pour les médicaments, ça s'appelle le TFR.

COURRIELS COCHRANE Ce sont des Canadiens et c'est donc francophone. Chaque mercredi, vous recevez un dossier dans votre boîte mail. Pour vous faire une idée du contenu, allez sur le site qui met en ligne les courriels anciens. Si ça vous tente, il suffit de vous inscrire par un petit mail en mettant que vous souhaitez vous abonner au Courriel Cochrane. En gros, on teste une question pratique (les semelles orthopédiques améliorent-elles les lombalgies par exemple) et on regarde ce que ça donne dans les études. Une lecture rapide et instructive.

INFOSOIN A LA MOULINETTE les chirurgiens ont testé Infosoin et leur constat est sans appel. Ca commence comme ça : l'Union des Chirurgiens de France a testé Ameli-direct (ex InfoSoins), site sécu destiné à informer les patients sur l'offre de soins. Affligeant. 1 obstétricien sur 3 seulement pratique les césariennes... Comment font les 2 autres ? Que deviennent leurs patientes et leurs bébés ? 1 chirurgien sur 2 est un anesthésiste. Fait-il lui-même l'anesthésie ou la délègue t-il au chirurgien ? Un petit coup d'oeil à leur vidéo de Xavier Gouyou Beauchamp vous fera rire ou frémir selon votre humeur...

STATINES SUPERSTARS De plus en plus apparaissent des effets positifs des statines au delà du risque cardio-vasculaire. Esculape, "site de Médecine Générale" créé et géré par le Dr Hugues Raybaud en fait un excellent résumé qui mérite le détour. La question posée est simple : les statines seraient elles l'aspirine du 21ème siècle ? Pour ceux qui boursicottent, les entreprises à statines sont sans doute un bon choix !

CCAM POUR TOUS L'utilisation de la CCAM mérite quelques explorations. Voici par exemple les corps étrangers de la peau, soit superficiels, soit profonds. Les pêcheurs ont par exemple le don de se mettre des hameçons un peu partout ! On rappelle que la technique d'ablation d'un hameçon est simple : il faut une bonne pince coupante, couper le haut de l'hameçon pour avoir une tige simple, puis pousser pour faire ressortir la point de la peu dans le bon sens. Ensuite, il faut coter l'acte : ablation corps étranger de la peau superficielle en dehors du visage et de la main : QZGA004 = 30,99 €. Visage et main : QAGA003 = 40,72 €. Ablation corps étranger de la peau profonde en dehors du visage et de la main( donc possible pour un hameçon bien enfoncé) : QZGA003 = 52,51 €. Visage et main : QAGA004 = 64,44 €.

LE COIN DU CARABIN Les vidéos détournées sont un délicieux moyen de communication : dans la série "l'Etranger" de Fernand Raynaud voici celui revu par le Dr Xavier Gouyou Beauchamp avec des sous-titres bien choisis pour parler de désertification médicale et de commentaires Saoutiens

Les jeunes Péhuns (les premières années (P1) de la Faculté de Montpellier ont réalisé une vidéo qui revisite leur Faculté. Et ça dépote...

Jaddo nous raconte la délicieuse liste d'actes à annoter quant à leur acquisition pendant les études de médecine. C'est un post à ne pas manquer...

Et un petit extrait du "Grand Bêtisier de la Pharmacie"

C'est un directeur d'hôpital qui a un secteur complètement envahi de souris. Il fait passer un dératiseur. Après étude ce dernier annonce : - "Je vais vous laisser un chat pour quelque temps. Ce sera plus simple". Le chat est donc laissé pour quelques jours dans le bâtiment, et très vite, on ne voit plus aucune souris. Le directeur, très content des services du chat demande au dératiseur s’il peut l'adopter définitivement. Comme le dératiseur est d'accord, le chat reste à l'hôpital. Quelques mois plus tard, les souris font leur réapparition dans le bâtiment...Le directeur refait passer le dératiseur et lui demande ce qui a pu se passer. Le dératiseur a le diagnostic facile : - "C'est le chat... Maintenant qu'il est titularisé..."

Celle-ci est spécialement pour les filles : sur les Champs Elysées, assis à une terrasse de café , un médecin voit passer une bombe. Il dit à sa femme : "tu vois, celle là, je la baiserais bien". Et elle lui répond : "non, tu la baiserais volontiers".

Dr Claude BRONNER

06 07 88 18 74

dr.cbronner@wanadoo.fr

 



La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale