×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 22
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 22

Publié le : 26 mars 2010

Espace Généraliste

26 MARS 2010....N°22

SARKOZY NOUS A COMPRIS !

CONCERTATION SARKOZY Il y avait les Etats Généraux de l'Offre de Soins, prétexte à la loi HPST. Il y a la mission Legmann qui devait éclairer le président. Voilà qu'il veut aller encore plus loin : mais où s'arrêtera t'il ? En tout cas, son intervention sur la médecine de proximité (on pourrait maintenant faire les Etats Généraux de la Médecine de Proximité, on commençait justement à s'ennuyer !) a suscité des communiqués dont la lecture comparée est éloquente sinon convaincante : Union Généraliste (c'est nous !), la FMF (c'est nous aussi !), MG France et bien sûr la CSMF et le SML

EN ATTENDANT LE CS les actions partent dans tous les sens, les intersyndicales fleurissent, mais petit à petit la contestation s'agrège. Une nouvelle journée d'action se profile pour le 8 avril, jour où théoriquement la Cour de Cassation met le feu sur le sujet CS en refusant la cotation de spécialité aux généralistes en médecine générale ou au contraire commence à calmer le jeu en validant le CS. Et le 12 avril, la publication du règlement arbitral sera l'occasion pour Nicolas Sarkozy de montrer qu'il ne s'en tient pas qu'aux paroles. Sinon, les médecins risquent d'appliquer le C à 23 signé pour 2008, voire le C à 25 qui correspond après tout au CS majoré ! En attendant, si on faisait un sort à toute une série de lois malvenues et inutiles qui blessent tant les médecins !

BASE DE DISCUSSION on peut le tourner dans tous les sens, une bonne concertation doit se faire sur des éléments incontestables. En voici avec les sources entre parenthèse: en 3 ans l'installation en libéral est passée de 14 à 9 % des nouveaux inscrits à l'Ordre. En 5 ans, le nombre de remplaçants a quadruplé et le nombre de généralistes installés est passé de 59 000 à 52 000 (CNAM). Les honoraires du généraliste libéral devraient être multipliés par 2,5 pour arriver à la moyenne européenne en terme de capacités financières (secrétariat, investissements, …) (OCDE). Le Généraliste libéral français emploie 0,3 ETP (équivalent temps plein), l'anglais 2,2 (AM, point de repère n° 17). Le revenu du généraliste libéral  correspond à 50 % de la moyenne européenne  (normalisé au revenu moyen du pays considéré) (OCDE). Le taux horaire, protection sociale incluse, du généraliste salarié est supérieur de 45 % à celui du libéral (DREES, Igas). Entre 2003 et 2008, les généraliste ont subi une perte de pouvoir d'achat de 4,3 % (DREES), le salaire moyen a fait + 2,8 % (Insee). Il n'y a pas besoin de cent commissions de réflexion pour comprendre les causes et évoquer des solutions !

BOULE DE CRISTAL On a lu ça sur notre forum : "puisque chacun y va de sa boule de cristal, voilà comment j'imagine bien la disparition du libéral. Les jeunes veulent du salariat, les 35 heures, des congés payés, des arrêts de travail à 3 jours de carence pour leurs accidents de ski, le secrétariat, le ménage, la comptabilité. Ils ne veulent pas de paperasse, de risque de perdre tout leur patrimoine à chaque consultation, etc...Ils sortent d'un internat à 1500 € par mois et voient un salaire de 3000 € comme très intéressant. On va donc les salarier dans des maisons médicales, en fait des dispensaires, d'abord dans les déserts médicaux, campagnes, puis banlieues. Comme ce sont des dispensaires d'Etat: tiers payant généralisé, ça attire le monde. Les plus grosses mutuelles vont généraliser les centres mutualistes sur le même modèle. Devant cette concurrence déloyale, fonte de la clientèle des cabinets libéraux dont les médecins finiront par aller pointer dans les centres mutualistes et les dispensaires. Je nous donne dix ans. Ca va coûter trois fois plus cher, mais surtout pour les mutuelles qui tripleront simplement les cotisations. Et dans une dizaine d'années, rendez vous à 3 mois en médecine générale, attente de plusieurs heures pour les consultations sans rendez vous, jamais le même médecin, tout le suivi basé sur le dossier médical informatisé auquel auront accès les mutuelles (qui payent, ne l'oublions pas), fin du secret médical. Ce sera enfin l'ère industrielle de la médecine, la victoire du progrès sur le bricolage que sont nos consultations actuelles avec nos diagnostics au doigt mouillé, puisque c'est ce que pensent ceux qui décident de notre avenir. Les libéraux restant seront les rois du pétrole".

QUALIFICATION REPOUSSEE Qui a dit que le gouvernement n’agit pas ? On avait jusqu’au 1er octobre 2010 pour demander notre qualification de médecin généraliste. Voilà qu’on a jusqu’au 1er octobre 2012.

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, co-président d'Union Généraliste. Il est envoyé à tous les médecins et à d'autres partenaires dont nous avons l'adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Si vous ne voulez plus le recevoir, écrivez à dr.cbronner@wanadoo.fr . Union Généraliste est issu de la fusion des syndicats Espace Généraliste et FMF Gé. Il est affilié à la FMF (Fédération des Médecins de France). Le site d'Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/.

GRIPPES ET ALERTES La saison des pollens est en cours (voir le RNSA) et pour la grippe, on est au plus bas (voir Grog et Inserm ). Mais c'est bien évidemment l'heure des bilans. La ministre va s'expliquer à divers endroits (droite dans ses bottes : on a fait du bon boulot), l'AFSSAPS publie la pharmacovigilance du vaccin grippal et la télé fait des émissions : Pièces à conviction sur l'épidémie AH1N1 est programmée sur France 3 le mercredi 31 mars à 20h35.

REVUE DE PRESSE Ne manquez pas la revue de presse d'Union Généraliste

GENERALISTES A FORMER Comme les noirs ont le rythme dans la peau, les généralistes ont besoin d'être formés. A croire qu'il n'y a qu'eux qui sont ignares...mais ignares ! Le dernier qui nous la joue est le professeur Vetel et le dernier sujet est la nécessité de dépister la surdité des vieux pour les adresser à l'ORL et bien évidemment au RESEAU "audition". A croire que le bon professeur n'a aucune idée du prix des prothèses et des moyens financiers des personnes âgées ! Ce qu'il faudrait, ce n'est pas une formation au dépistage, mais une formation style "force de vente" sur le thème "comment faire casquer le patient pour des produits au dessus de ses moyens" !

EXONERATIONS CET la taxe professionnelle est morte, vive la CET (Contribution Economique Territoriale). Il faut savoir que les communes ou leurs établissements publics de coopération intercommunale, dotés d'une fiscalité propre peuvent exonérer de la CET, à compter de l'année qui suit celle de leur établissement, les médecins ainsi que les auxiliaires médicaux soumis à l'impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices non commerciaux. A condition d'exercer leur activité à titre libéral, s'établir ou se regrouper dans une commune de moins de 2000 habitants ou située dans l'une des zones de revitalisation rurale définies à l'article 1465 A du CGI. Renseignez vous.

USB VOTE Les députés ont discuté de la mise en place d'une expérimentation de dossier médical sur clé USB pour les patients en ALD. Sans surprise, malgré tous les arguments qui sont plutôt en faveur d'une économie sur ce sujet en ne mettant pas l'expérimentation en place, comme nous l'avions souligné dans le dernier Zapping (21), ils ont non seulement fait plaisir à des députés dont c'était le dada depuis un moment en votant le projet, mais ils ont aussi réussi à en faire un enjeu gauche-droite alors qu'il s'agit tout simplement d'un dossier technique. Pour ceux que ça intéresse, voici le script des débats sur I-Med et aussi la fiche technique Union Généraliste rédigée pour la rencontre sur le sujet avec la commission qui préparait le vote.

REMBOURSER LES INDUS Les médecins sont souvent ulcérés du ton de madame Lacaisse quand il s'agit de rattraper ses propres erreurs. Modèle classique de lettre. On rappelle, comme le dit délicatement MFP Services que "Article 1376 du Code Civil : Celui qui reçoit par erreur ou sciemment ce qui ne lui est pas dû, s'oblige à le restituer à celui de qui il l'a indûment reçu". Le code civil ne précise pas s'il faut faire respecter la loi avec politesse ou pas, mais les médecins trouvent en général le ton de madame Lacaisse déplaisant et répondent (réponse médecin 1 et réponse médecin 2). Le code civil ne dit pas non plus qu'il faut faire le travail de restitution gratuitement et après tout, il est logique, comme le fait un médecin, de facturer le temps investit à réparer des erreurs de madame Lacaisse, d'autant plus qu'elle peut utiliser des procédures automatiques.

DEJEUNER A L'ELYSEE Nicolas Sarkozy avait invité 12 médecins (les 12 apôtres ?) ce jeudi 18 mars à déjeuner avec lui (et Guéant, Soubie, Radanne, Bachelot), 3 spécialistes en plus de Michel Legmann, dont 2 femmes et 8 généralistes, dont 3 femmes. On retiendra que le président sait que les libéraux n'ont plus du libéral que le nom et que la pression des caisses est énorme. Une consœur présente a même été contrôlée pour activité trop forte. Certains ont cru comprendre que le 1 euro était acquis tant le président sait qu'on est sous payés. Il se demande si la consultation d'Internet par les patients a une incidence négative (il pensait peut-être à la grippe !). Il a bien sûr souligné le décloisonnement que permet HPST, il pense que le tiers payant n'est pas très responsabilisant et dans son esprit, les regroupements sont la solution du futur et le lieu de tous les investissements. On peut préférer le communiqué officiel de l'Elysée comme compte rendu.

MENU CHEZ SARKOZY Comme si vous y étiez, le menu des 12 apôtres chez Nicolas : poelée de langoustines , fondant de tomate et pointes d'asperges; pastilla d'agneau de lozère aux abricots secs poireaux confits; poire caramel et sa chips émulsion chocolat. Et pour la soif : Condrieu Invitare et Chateau Potensac.

CA GLISSE ALICE Et un généraliste de plus qui fait son blog. C'est Borée dont on visitera avec profit le dernier post Yeau-Yeau à propos des aérateurs transtympaniques et des bains. Il rappelle qu'on pourrit la vie à des milliers d'enfants avec des consignes sans fondement. En gros, les études ont montré que si un yo-yo est en place, éviter de se mettre la tête sous l'eau du bain ou plonger en profondeur se défend, mais pour le reste (piscine, douche, eau de mer...), il n'y a pas de raison de prendre des précautions. Il en a commis un du même genre (ça glisse Alice) avec cette question : peut on lubrifier un spéculum sans modifier les frottis ? La réponse est oui.

E-DOC AWARD E-PROTOCOLE On ne va plus pouvoir tenir Frédéric Van Roeckeghem : voilà que son e-protocole (protocole ALD en ligne) vient de recevoir le premier prix e-Doc Award. Pour comprendre l'ampleur de l'événement et sa non justification, il faut lire le commentaire bien documenté de Jean-Jacques Fraslin sur I Med. Si les principes du dispositif sont indiscutables, l'intérêt évident, la mise en pratique laisse plus que dubitatif à l'heure des déclarations fiscales et autres consultations bancaires sur le net : pas de lien avec les logiciels médicaux, pas de possibilité pour les macs...n'en jetez plus.

LE COIN DU CARABIN Sur son blog, le Dr Christian Lehmann raconte la médecine générale avec des piafs qui dialoguent. Les dialogues s'additionnent jour après jour. Piafs 1 (de quoi ils se plaignent); piafs 2 (pas si cons les jeunes !); piafs 3 (beauté du métier de généraliste), piafs 4 (vaccination grippale), piafs 5 (vaccination grippale et chaîne du froid).

Rappelons le site d'humour médical de Gérald Bernardin avec aujourd'hui un zoom sur les BD et l'Alcool. Ce n'est pas toujours, mais quand même souvent, drôle, mais ça vaut toujours le détour.

Une vieille dame, de plus de 90 ans mais fringante, rentre dans une pharmacie. - Bonjour Monsieur, avez vous de l'aspirine ? - Oui, sans aucun doute. - Avez vous des antidouleurs ?  - Oui, aucun problème. - Avez vous des antirhumatismaux ?  - C'est certain que nous en avons.. - Avez vous du Viagra ? - Oui, bien sûr. - Avez vous des pilules antirides ? - Oui, nous en avons.  - Avez vous du gel pour les hémorroïdes ? - Évidemment. - Avez vous du bicarbonate ? - Certainement. - Avez vous des médicaments pour le foie ? - Bien sûr - Avez vous des antidépresseurs ? - Oui, sans aucun doute. - Avez vous des somnifères ? - Oui, oui, nous en avons. - Avez vous des produits pour la mémoire ? - Oui... quelques -uns ! - Avez vous des béquilles ? - Évidemment. - Avez vous des couches pour adultes ? - Mais certainement. - Avez vous ..... - Enfin, Madame... nous sommes une pharmacie professionnelle. Nous avons tous les produits. Quel est votre problème ? - Je dois épouser mon Léon, 95 ans, à la fin du mois. Nous aimerions savoir si nous pouvons laisser notre liste de mariage chez vous...

Contention, quand tu nous tient : "Docteur, il me faudrait des chaussettes contondantes" -Vous voulez dire des bas de contention? -Oui, c'est ça, des chaussettes de contorsion!"
" Docteur, pensez à mes chaussettes de rétention, parce que vraiment , j' ai des trous !"

Dr Claude BRONNER

06 07 88 18 74

dr.cbronner@wanadoo.fr



La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale