×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 25
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 25

Publié le : 24 avril 2010

Espace Généraliste

23 AVRIL 2010....N°25

ACTE A 23 ET GREVE DE LA TELETRANS


SYNDICATS
EN PHASE Ne rêvons pas, l'unité syndicale avec tous les syndicats donnant exactement la même consigne n'est sans doute pas pour demain. Et cela d'autant plus que des élections professionnelles approchent. Mais on n'en est pas loin : l'action tarifaire à 23 au minimum est un consensus et la grève de la télétrans fait l'unanimité ou presque. Alors ne boudons pas notre plaisir : à l'appel de l'Intersyndicale Union Généraliste, MG-France, Union Collégiale et SNJMG, c'est CS à 23 pour les spécialistes en médecine générale et C à 23 pour les autres, ce que propose la CSMF pour tous. Quant à la grève de la télétrans, elle est plébiscitée par plus de 80% des médecins, plus ou moins prônée par tous les syndicats, alors banco !

ACTION TARIFAIRE Dans notre enquête rapide sur l'action tarifaire, 32 % des médecins disent qu'ils resteront à 22 euros jusqu'au premier janvier. Ce sont donc 56,5% qui sont passé à 23 (27 %) ou vont passer à 23 (29,5 %). Ce n'est plus le moment de tergiverser : que ce soit en CS ou en C, le 23 est de mise. Ce sera d'autant plus facile qu'on applique aussi la grève de la télétransmission. Si nous somme beaucoup à faire CS, madame Lacaisse sera obligée de cesser de renvoyer les feuilles de soins aux patients et de les requalifier à sa sauce pour ne pas "pénaliser" les patients comme elle dit si mal (voir plus loin) et si souvent. Les médecins auront bien sûr à cœur d'épargner leurs patients les plus mal au plan financier. Si Madame Lacaisse fait mine de lever un sourcil, les actes de représailles ne manquent pas : mais à chaque jour suffit sa peine !

TELETRANS ZERO Terminé les lundis des uns et mardis des autres, les mots d'ordres progressifs et inaudibles. C'est le moment de nous faire respecter et de basculer dans une grève dure de la télétransmission. Dans notre enquête rapide télétrans, vous êtes 86,5% à être disposés à ne pas télétransmettre dont 24% qui sont déjà en grève partielle ou totale. Là encore, il ne s'agit pas de brimer les plus mal lotis, mais de mettre la pression sur madame Lacaisse pour qu'elle fasse elle même pression sur les députés et le gouvernement. Nous exigeons la fin du mépris, la fin des mesures vexatoires : fin de la grève si engagement ferme de suppression (fortement suggérée par la mission Legmann) de la déclaration des congés et de la taxe déserts médicaux (dit contrat santé-solidarité). Avec évidement la fin de la taxe sur la télétrans (la télétransmission serait encore mieux assurée si les conditions techniques et financières étaient honorables) et la fin des réquisitions pour la PDS.

PEUVENT PAS S'EMPÊCHER ! Nicolas Sarkozy n'a pas manqué de rappeler que la revalorisation du 1er janvier (celle qui est prévue depuis Mathusalem et qu'on s'accorde maintenant) "est la contrepartie d'une pratique médicale qui devra être soucieuse d'un bon usage des soins et des prescriptions". Un médecin écrit à UG Zapping : "pourquoi toujours nous ? Aujourd'hui à ma consultation : un ophtalmo propose d'opérer en urgence une cataracte (!), l'autre ophtalmo consulté conclu à une vue normale; un gastroentérologue fait des examens complémentaires sans que j'intervienne et facture en parcours de soins cordonnés; un cardiologue fait toute la batterie d'examens complémentaires (ECG, doppler, echocardio, contrôle de PMK) pour... un traumatisme bénin sternocostal et me conseille.... de faire une radio et lui aussi est bien entendu intervenu sans l'avis du médecin traitant et facture... en parcours de soins; un rhumato a infiltré une patiente qui l'a consulté directement et me dit dans son courrier: "je te remercie de m'avoir adressé, etc." On aura vraiment évolué quand on cessera de toujours parler des seuls arrêts de travail et des prescriptions des généralistes...

Y A BON CAPI les anglais ont mis en place depuis longtemps un paiement à la performance économique, notamment en matière de substitution médicamenteuse. Notons au passage que c'est exactement ce qui se passe avec la substitution via le pharmacien chez nous puisqu'il est mieux payé quand il substitue (y compris des médicaments remboursés au même prix) ! Le LEEM anglais était monté au créneau de la Cour Européenne qui a pondu un arrêt disant que ces incitations financières étaient licites (les quelques lignes de l'arrêt). Caramba...encore raté pour ceux qui pensaient tuer la plupart des Capi par ce biais ! On voit bien que c'est le dialogue social qui devrait primer plutôt que la stratégie juridique, pour le médicament comme pour le reste.

PENALISER LES PATIENT Madame Lacaisse n'a que ce mot à la plume quand elle prétend défendre les patients et surtout critiquer les professionnels de santé qui "pénaliseraient les patients". Mais qui pénalise les patients au quotidien ? La liste des mauvaises pratiques de madame Lacaisse est longue et le Dr Jean-Louis Clouet a essayé de la mettre en forme. Le voyage dans le monde de la "pénalisation" mérite un petit clic.

ON L'A DEJA DIT mais la répétition pédagogique est indispensable : la médecine générale a financé intégralement et au delà le passage de C20 à C23. Le montant total des honoraires "Généralistes" 2003 (1ère année de C20 complète) est de 7 milliards. On attendrait à euro constant 2009 : 7,8 milliards. En fait, on est passé de 320 millions d'actes en Médecine Générale en 2003 à 275 millions, mais de 12 à 13 motifs de consultations annuels, ce qui fait que le nombre d'actes de généraliste par habitant et par an est passé de 5,3 à 4,3 ! Montants constatés : 7 milliards. Sur le plan strictement comptable, les actes des généralistes augmentent en contenu et tout le mode s’en fout : c’est la différence entre le salarié et le libéral. Quand le contenu de la consultation du salarié augmente, il voit moins de patients et son salaire reste, quand c’est le cas chez le libéral, il doit voir le même nombre de patients pour gagner la même chose. Donc son temps de travail augmente ou sa rémunération baisse !

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, co-président d'Union Généraliste. Il est envoyé à tous les médecins et à d'autres partenaires dont nous avons l'adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Si vous ne voulez plus le recevoir, écrivez à dr.cbronner@wanadoo.fr . Union Généraliste est issu de la fusion des syndicats Espace Généraliste et FMF Gé. Il est affilié à la FMF (Fédération des Médecins de France). Le site d'Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/.

GRIPPES ET ALERTES Pas grand chose d'infectieux à se mettre sous la dent ( GROG, INSERM ). Pour les allergies, suivez le RNSA et son bulletin allergo-pollinique. Le nouveau BEH vaccinal parle bien sûr de la grippe, mais attend les consignes pour la nouvelle saison en précisant toutefois qu'il et recommandé de vacciner contre la grippe tous les patients VIH.

REVUE PRESSE Ne manquez pas la revue de presse d'Union Généraliste, presque quotidienne .

CALENDRIER VACCINAL le BEH "Calendrier et recommandations vaccinales" (N°14-15 du 22 avril 2010) est sorti. En nouveauté, la recommandation de vacciner contre le méningocoque C : 1 injection pour tous les nourrissons entre 12 et 24 mois et en rattrapage tous ceux qui ont moins de 24 ans et n'ont pas été vaccinés. Les vaccins utilisables sont Menjugate, Meningitec et Neisvac. Dans ces indications, leur prix de 24,15 € est remboursé. N'oubliez pas l'excellente mise en forme des conseils voyageurs avec d'efficaces tableaux vaccinaux de Alain Strady du CHU de Reims. Version actualisée Excel du site. Vous pouvez enregistrer sur votre ordinateur un fichier avec les méningites C et le BEH vaccinal 2010. Vous avez aussi un site vaccins mes vaccins.net à découvrir un peu plus loin.

ROUGEOLE EPIDEMIQUE Le BEH vaccinal souligne l'augmentation des cas de rougeole avec déplacement de l’âge de la maladie aux dépens des enfants de moins de un an, des adolescents et des jeunes adultes, âges où les complications de la maladie sont les plus fréquentes et les plus graves. Ils rappellent les protocoles vaccinaux : une dose de vaccin à 12 mois et une 2ème dose entre 13 et 24 mois et pour les enfants accueillis en collectivité avant l’âge d’un an, une dose de vaccin à 9 mois et une 2ème dose entre 12 et 15 mois. Les personnes nées depuis 1992 (= moins de 18 ans), deux doses de vaccin à au moins un mois d’intervalle et les personnes nées entre 1980 et 1991 (18 à 30 ans) n’ayant jamais été vaccinées contre la rougeole : une dose de vaccin. Si vaccination dans les 72 heures après un contact, prévention possible et le vaccin reste recommandé même après 72 heures. Le signalement rapide et la confirmation biologique (tests salivaires disponibles auprès de votre ARS) permettent la mise en place rapide des mesures visant à limiter l’extension de la maladie. Fiches techniques et information.

REGROUPEMENT DES ALD C'est un grand classique, cette demande parfois insistante des médecins conseils pour regrouper toutes les ALD sur le même protocole. Non seulement ce n'est pas obligatoire, mais cela contredit les droits du patient et après tout, rien ne dit que ce soit à nous de le faire, même avec l'accord du patient. Un médecin nous propose la lettre qu'il a envoyé à son médecin conseil sur ce sujet.(en .doc pour pouvoir la réutiliser à votre gré)

REGULATEUR PRESCRIPTEUR Le régulateur du 15 est désormais habilité à prescrire des médicaments par téléphone : "lorsqu'un besoin de soins non programmés peut être satisfait par un conseil médical ou thérapeutique, ou lors de situations nécessitant en urgence l'adaptation d'une prescription antérieure", le tout bien sur dans le respect des recommandations de la HAS... Un médecin signale déjà un courrier de réclamation parce qu'un régulateur avait prescrit de l'Helicidine à un enfant de 1 an. En effet, sur la boîte, il est maintenant écrit " pas avant 2 ans". Fini les sirops "placebos" pour les tous petits. Et attention à résister à la tentation de la cortisone "histoire de donner quelque chose"!

URSSAF JADDO Il faut 5 bonnes minutes, mais ça vaut le coup de les prendre : Jaddo a téléphoné à l'Urssaf. En lisant ces lignes, vous vous vengerez avec délectation de tous ces coups de fils (taxés bien sûr) à des organismes officiels qui vous serinent Vivaldi et vous promènent sans vergogne, pour au final ne pas résoudre votre problème...

BIAFINE DEXERYL Faisons le point sur ces crèmes très utilisées et à vrai dire très utiles. Depuis le 1er avril 2010, les tubes de 93 g de Biafine et de Trolamine Biogaran ne sont plus remboursables sauf dans le cadre du forfait annuel pour les patients atteints de tumeur maligne, affection maligne du tissu lymphatique ou hématopoïétique, dans le traitement de l'érythème secondaire à des traitements radiothérapiques. Dexeryl (en DCI ça donne Glycérol 15 % + Vaseline 8 % + Paraffine liquide 2 %) : remboursé à 35 % seulement pour l'indication États de sécheresse cutanée de dermatite atopique et d'ichtyose. Qui parlait de "pénaliser" les patients ?

DEREMBOURSEMENT SUPPLEMENTAIRE Une longue liste de 153 médicaments n'est plus remboursé qu'à 15%. Le mieux est encore de la regarder dans le Journal Officiel. On notera que l'affichage se fait à 85% de "taux de participation" ! Certaines mutuelles remboursent (par exemple : AG2R, Agrica, Almerys, Carte Blanche, Pro BTP, SP Santé et Viamedis), d'autres pas. La Mutualité Française donne même des recettes sur son site sur comment se passer des médicaments à 15%.

SITE VACCINS Un site de vaccins que vous pouvez mettre en favori en toute confiance : mes vaccins.net et son corollaire medecine des voyages.net. Ce sont des sites complets destinés aux patients et aux professionnels. Il vous permettent de créer un profil de patient. En quelques clics vous réalisez une étude personnalisée du cas de chaque patient en fonction de son sexe, son âge et son profil professionnel et sanitaire. Pour le voyage, quelques informations supplémentaires et c'est parti. Pour 30 euros par an, il ouvre une intéressante documentation pour le professionnel. et une grande facilité d'utilisation. La mise à jour est parfaite.

CERTIFICATS TOUJOURS Et deux de plus qui valent la publication. Un médecin nous signale qu'il vient d'apprendre qu'une maman, pour accompagner sa fille dans une sortie scolaire, doit fournir .....un extrait de casier judiciaire ! Au moins, le médecin n'est il pas concerné, ce qui n'est pas le cas pour celui qui a reçu de vieux patients un courrier des Antilles pour le supplier de leur envoyer un certificat pour chaque personne du couple stipulant "la nécessité de voyager en compagnie des animaux pour le confort émotionnel du propriétaire" pour que chien et chat soient acceptés en cabine ! Et les patients de conclure qu'il ne doit pas en profiter pour les faire interner à l'hôpital psychiatrique du coin !

CARMF ET ARRET DE TRAVAIL Pour un libéral, la CARMF ne paye d'indemnités journalières qu'au 90ème jour. Vous avez toutefois intérêt à envoyer vos arrêts de travail à la CARMF même si vous n'êtes pas sûrs d'être absents plus de 3 mois car les périodes sont cumulatives si elles sont liées à la même pathologie. Une reprise de travail un peu précipitée ne contrarie donc pas vos droits (ce qui n'est en général pas le cas pour les périodes de carences des assurances privées).

CREDIT D'IMPOTS Les médecins libéraux ont droit à un crédit d'impôt selon le nombre d'heures de formation effectuées durant l'année 2009. La loi définit ce crédit et il existe un formulaire de déclaration à l'administration fiscale téléchargeable. Ne faites pas cadeau de ce dû : si vous avez un comptable, pensez à le lui signaler, si vous faites vos impôts tout seul, dites vous qu'un formulaire certes un peu prise de tête vaut bien 352,80 € au mieux, soit un plafond de 40 heures x 8,82 € (montant du SMIC horaire au 31/12/2009). 40 heures, ce sont par exemple 3 séminaires de 2 jours.

LE COIN DU CARABIN Un homme voit son généraliste pour un testicule gauche gros et douloureux. Le médecin l'examine et décide de l'adresser à un correspondant urologue et donne le téléphone du spécialiste. Mais il se trompe de ligne et note le téléphone de son avocat. Rendez-vous pris, le patient se présente pile à l'heure. "Cher monsieur, que puis je pour vous ?" et le patient baisse tout de go son pantalon : "comme vous voyez docteur, j'ai le testicule gauche enflammé". L'avocat  le regarde  hébété sans rien comprendre et après un silence dit :  "Cher ami , excusez moi  mais ma spécialisation c'est  le droit !!!" Et le patient de s'énerver  : - " Mais c’est pas vrai !!! , ne me dites pas que maintenant il y a un spécialiste pour chaque couille..!"

Il y en a qui ne respectent rien : images choquantes sur les paquet de cigarettes.

L'Ipad se met à la FSE par JJ Fraslin : un gag sympathique en ces temps de grève de télétransmission.

Le mot de patient(e) du jour : "mais non docteur je n'allaite pas, vous savez bien, mon fils est allergique au lait de vache"

Dr Claude BRONNER
06 07 88 18 74
dr.cbronner@wanadoo.fr

 



La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale