×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 27
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 27

Publié le : 30 mai 2010

Espace Généraliste

30 MAI 2010....N°27

MADAME LACAISSE VOUS MENACE : ECRIVEZ NOUS


MECHANTS
MEDECINS ! Madame Lacaisse monte au créneau contre ces voyous de médecins qui s'auto-augmentent d'un euro en cotant CS ou C à 23 euros. Avec menaces à l'appui. Sur le C à 23, s'il y a menace, la meilleure réponse est locale : action syndicale sur ce que craint Madame Lacaisse. En effet, si elle rit si on fait grève, elle craint l'arme ultime que représente le déconventionnement collectif d'un secteur et l'arme quotidienne comme l'alourdissement des prescriptions (1 jour d'AT de plus, ça fait mal). Sur le CS à 23, madame Lacaisse n'a aucun moyen de pression sur les médecins. Elle est juridiquement plutôt en mauvaise situation et politiquement mal placée : l'intersyndicale de Bretagne a par exemple rédigé une réponse (destinée aux patients) qui souligne à quel point cette attitude est indigne par rapport à tous ces euros qu'on pique au patient. Le seul qui serait inadmissible est celui du médecin ! - Bonjour madame la marchande : je prendrai bien une vaccination grippale H1N1 pour 1,5 milliard d'euros et une coupe d'Europe de foot à 680 millions - et avec ça, 1 petit euro pour les généralistes ?- Oh NON !!! ça ne serait pas raisonnable...

UNION GENERALISTE  a décidé de vous aider à vous défendre si vous appliquez les tarifs revalorisés et recevez une lettre de madame Lacaisse : vous nous adressez la lettre soit scannée et envoyée en pièce jointe par mail, soit par courrier postal (Union Généraliste, 3 rue Lafayette, 67000 Strasbourg). Notre secrétariat vous adressera sous pli postal le courrier personnalisé adapté à la situation. Il vous suffira de le signer et de l'envoyer. Et cela quel que soit le stade de la procédure. Si vous avez besoin d'explications complémentaires, n'hésitez pas à vous renseigner en envoyant un petit mail.

CIRQUE SANTE Un Conseil de l'Ordre, celui de l'Oise, et un président (le Dr Philippe Veron) ont osé dire concrètement non à la "vallancienne" : une camionnette de médecine foraine (La photo vaut le coup d'oeil). C'est la dernière trouvaille délirante pour parer à la pénurie médicale et "faire de la prévention". Que des responsables d'assurance maladie et de mutuelles en charge de financements publics puissent trouver pertinentes de telles solutions montre simplement le niveau zéro de leur réflexion. Sans entrer dans l'intérêt médical du projet, on posera juste une question : dans les département où la camionnette a déjà tourné, à combien revient une de ces consultations par rapport à celle d'un généraliste à 22 ou 23 euros ? Et la question corollaire : quel boulot serait capable d'assurer ce généraliste là avec les moyens investis dans la camionnette ?

CUISINE ELECTORALE Les élections des médecins se feront en 3 collèges entre le 20 et le 29 septembre. Il y aura les généralistes (collège 1) qui formeront la moitié des élus et deux collèges de spécialistes dont les chirurgiens. Casse tête pour définir le périmètre du collège 2. Au final, il faut avoir une qualification chirurgicale et avoir réalisé au moins 50 actes « acte de chirurgie » (ADC), « acte d’anesthésie » (ADA) ou « acte d’obstétrique » (ACO) dans l'année 2009. Résultat, le chirurgien qui s'installe le 1er janvier 2010 sera au collège 3, avec les spécialités non chirurgicales, même s'il a manié le bistouri comme un forcené. C'est le résultat d'une décision du Conseil d'Etat dont la logique a parfois du mal à atteindre le bon peuple médical.

100 000 DMP Cet exploit vaut les petits fours et le champagne à la Picardie. Au delà de l'effet annonce, on a évidemment une idée assez limitée du contenu de ces 100 000 DMP. Cette information aurait été plus pertinente que les habituelles congratulations. Un responsable d'apicrypt, mauvaise langue jalouse comme il se doit, a eu ce mot qui tue : "lorsqu'on sait qu'au même moment le connecteur DMP de l'APICEM aurait pu créer 9 millions de dossiers alimentés par 30 millions de courriers, impliquant 25 000 professionnels de santé hors hospitaliers. Pas assez cher mon fils, pas assez cher !" Le pire est qu'il n'exagère même pas !

MEDECINE DU TRAVAIL Et un rapport de plus: le rapport Delacherie. Titre ronflant (La santé au travail : visions nouvelles et professions d'avenir), mais contenu assez tristounet. Le rapport est totalement centré sur la médecine du travail comme si la médecine du travail était une entité détachée du reste du monde. Les rapporteurs n'ont pas jugé utile de rencontrer des médecins traitants, ni jugé opportun de faire une petite synthèse de ce qui se fait dans d'autres pays. On trouvera une excellente critique ce rapport dans la Lettre de Galilée 124 qui souligne le cynisme des auteurs qui disent clairement que la baisse démographique de la médecine du travail est facile à compenser en siphonnant des généralistes, car mieux rémunérée.

SYNDICATS A L'ELYSEE Intéressant de comparer le communiqué de MG France qui a été reçu par Nicolas Sarkozy et le communiqué de l'Elysée pour le même événement. A comparer avec le même événement relaté par la CSMF reçue quelques jours plus tôt. En attendant les élections professionnelles du 29 septembre, la mission confiée à Élisabeth Hubert est censée déblayer le terrain. La lettre de mission est intéressante. Mais les tarifs opposables restent bloqués et les annonces de rigueur ne sont pas de bon augure même pour des revalorisations promises (sous conditions) au 1er janvier 2011. Aux médecins de ne pas se laisser mener en bateau.

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, co-président d'Union Généraliste. Il est envoyé à tous les médecins et à d'autres partenaires dont nous avons l'adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Si vous ne voulez plus le recevoir, écrivez à dr.cbronner@wanadoo.fr . Union Généraliste est issu de la fusion des syndicats Espace Généraliste et FMF Gé. Il est affilié à la FMF (Fédération des Médecins de France). Le site d'Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/.

GRIPPES ET ALERTES Les vigies GROG signalent une recrudescence d'états fébriles, il y a quelques virus B et des VRS dans les prélèvement, mais ça n'explique pas tout ( sites GROG, INSERM ). Pour les allergies, RNSA et bulletin allergo-pollinique. L'AFSSAPS a publié un point presse sur le bilan de pharmacovigilance des vaccins grippaux H1N1 et un document technique qui rend compte des constatations : bonne tolérance. Quant à la saison grippale, on lira sur I-Med une analyse documentée sur la mesure des pics par Google Flu-trend.

REVUE PRESSE Ne manquez pas la revue de presse d'Union Généraliste, quotidienne .

BASE DE DONNEES Une base de données à mettre en lien car elle est très riche : http://www.santedev.org/biblio/. A explorer dans toutes ses dimensions.

CRAVING ET BACLOFENE Dans le monde de la prise en charge des patients alcoolo-dépendants, on parle de plus en plus du Baclofène. Mais aussi dans d'autres situations de craving (désir compulsif de reproduire le comportement d'addiction suite à une période d'abstinence) comme la boulimie ou la cocaïne même si la HAS vient d'exécuter le Baclofène dans cette indication dans une récente recommandation (Prise en charge des consommateurs de cocaïne). Dans l'alcool, l'intérêt du médicament (Liorésal, génériqué et donc sans attrait pour la recherche financée par les laboratoires) présente un intérêt certain. Ceux que le sujet intéresse gagneront à lire sans hésiter le livre du Professeur Ameisen "Le dernier verre" (voir sur son site) et peuvent s'inscrire à un colloque qui aura lieu à Paris le 26 juin 2010, organisé par l'association Aubes. Le 8 mai avait eu lieu un premier colloque réservé aux professionnels de santé qui se sont retrouvé une soixantaine à échanger au sujet de centaines de patients améliorés.

ECG SPORTIF Faut il généraliser l'ECG de repos chez le jeune sportif ? Les cardiologues franchissent allègrement le pas et recommandent dans un avis documenté un ECG de repos à l'examen initial à partir de 12 ans, puis tous les 3 ans, puis tous les 5 ans à partir de 20 jusqu'à 35 ans. On retiendra en particulier dans leur document le détail des anomalies de l'ECG nécessitant un recours au cardiologue. Pour le généraliste qui a un ECG, c'est assez simple : il fait, s'il y a anomalie non connue, envoi au cardio. Le problème qui persiste, c'est qui paye ? Il serait temps de mettre en place une vraie consultation de dépistage qui servirait aussi de validation sportive.

SHADOCKS ET KAFKA Les PIRES (protocoles ALD) peuvent être totalement automatisés. Un médecin nous a envoyé un exemplaire des plus éloquents : son logiciel écrit "selon recommandations" et le médecin conseil a un tampon pour écrire "selon listes des actes et prestations de la Haute Autorité de Santé". Son commentaire est sans pitié : "le croisement de Kafka et des Shadoks a enfanté cette merveille".

METHADONE EN VOYAGE Partir en voyage avec des stupéfiants ou apparentés (Méthadone et Subutex par exemple) est souvent complexe. Dans les pays de l'espace Schengen, le passage par l'ARS (ex DDASS) avec l'ordonnance permet d'obtenir un document valide. Une solution minimale peut consister à rédiger pour le patient un certificat anglais français qui rappelle traitement et nécessité pour le patient de ne pas l'interrompre.

INFIRMIERS ET PHARMACIENS Les pharmaciens réclament dans le le rapport Rioli un rôle clinique conséquent, en concurrence directe avec les médecins généralistes. Quant aux infirmières, elles se positionnent sur le partage des compétences médecins-infirmiers en expliquant combien elles peuvent remplacer efficacement le médecin, sans parler de la ministre elle même qui nous annonce un site web de conseils médicaux. Tout cela est bien beau, mais on rappelle que les cabinets des généralistes ne sont rentables que parce qu'ils réalisent aussi des actes rapides dont le transfert logique nécessite une refonte sérieuse de la rémunération des médecins. Sinon, c'est la fin de la médecine générale libérale. Il n'est pas sûr que les patients y gagneront ! On notera une réaction particulièrement déterminée du des médecins du secteur de Saint Raphaël.

IRDES ET ASTHME Dans le N°152 de "Questions d'économie de la Santé" consacré aux "dépenses médicales de ville des asthmatiques en 2006", l'Irdes nous apprend que les asthmatiques coûtent plus cher que les non asthmatiques (!). Après avoir appris que 6 sur 10 ont des symptômes insuffisamment contrôlés on lit dans le résumé que "...seuls 12,5% d'entre eux ont consulté un pneumologue de ville, le médecin généraliste restant pour tous les asthmatiques en première ligne de leur suivi " comme si les 2 affirmations avaient un lien. On rappelle que le taux observance en pathologie chronique est en gros de 50 % toutes pathologies confondues. Ce pourcentage est inchangé sur les 20 ou 30 dernières années et celui qui trouve comment faire mieux mérite le prix Nobel ! Bref, si les constats sont intéressants, l'analyse est plutôt décevante et les pistes de solutions carrément indigentes. Après tout, les référentiels de l’asthme  ne répondent peut être pas aux réalites de l’asthmatique dans la vie  courante et on a besoin d'un bon travail de coordination patients-généralistes-pneumologues pour améliorer cela.

CONTACT KAFKA Ce sont les belges qui ont une ASA (Agence pour la Simplification Administrative) et sur la première page du site ont mis en place un Point de Contact Kafka (on n'y est pour rien, ils ont eu l'humour de l'appeler comme ça) qui permet à tout un chacun de faire des suggestions. Imaginez que Madame Lacaisse nous fasse un point de contact Kafka. Génial !

CERTIFICATS MEDICAUX Lu sur un forum : "Aujourd'hui, première technologique pour moi. Demande de certificat de coups et blessures. Outre les traces visibles déjà prises en photos, l'intéressé vient avec la vidéo de l'agression. Quand on pense qu'on a tous commencé avec juste des papiers, des carbones et un crayon..." On rappellera qu'il est évidement tout à fait licite de réaliser des certificats médicaux avec photos (Avec "insérer image" dans word par exemple ça marche très bien). A imprimer en final en pdf (bouton imprimer, choisir PDF et enregistrer). Et de facturer le travail en fonction de sa valeur, les certificats n'étant pas remboursés et en tarif libre. En général le patient s'y retrouve car des photos parlantes entraînent plus facilement la conviction du juge que le descriptif médical qu'il faut quand même mettre sur le certificat.

LE COIN DU CARABIN Le mot de patient du jour: "je n'ai pas de fièvre, mais si je n'étais pas venue, j'en aurais eu..."

Un petit garçon arrive en courant vers sa mère : - Maman, j'ai vu le coq s'accoupler dix fois, ce matin ! Sa mère : - Va donc dire ça à ton père, il comprendra. Le petit garçon court informer son père : - Papa, maman m'a dit de te dire que j'ai vu le coq s'accoupler dix fois ce matin et que tu comprendrais...Son père : - Est-ce que les dix fois, c'était avec la même poule ? - Non. - Va donc le dire à ta mère, elle comprendra...

Un homme se présente au cinéma avec un poulet sur l'épaule et demande deux billets à la caissière. - C'est pour qui le deuxième billet ? lui lance la caissière. - Pour mon poulet bien sûr. La caissière lui fait remarquer qu'il est interdit d'amener des animaux au cinéma. L'homme se dirige alors, vers l'arrière du bâtiment et met le poulet dans son pantalon, il retourne au cinéma et prend un seul billet et entre...Le poulet, à l'étroit, commence à avoir chaud; l'homme ouvre sa braguette afin que le poulet puisse voir le film en passant la tête par l'ouverture...Assise tout près, une femme remarque le geste et dit à son amie: - Josette, le type à côté de moi vient d'ouvrir sa braguette. La copine : - Quand on a vu une, on les a toutes vues. - Oui je sais, mais celle-là, elle mange mon Pop-corn !!!

Dr Claude BRONNER
06 07 88 18 74
dr.cbronner@wanadoo.fr

 

 



La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale