×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 37
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 37

Publié le : 25 novembre 2010
Espace Généraliste

25 NOVEMBRE 2010....N° 37
XAVIER BERTRAND : RETOUR A LA SANTE


QUOI DE NEUF
DOCTEUR ?
Roselyne Bachelot a quitté la Santé, mais pas le gouvernement, malgré son impopularité, et reste dans un ministère des Solidarités avec le dossier de la dépendance. Le sport n'est plus sous la coupe du ministre de la santé, mais la Santé, plus gros budget de la nation n'a toujours pas droit à un ministre plein temps. Xavier Bertrand gère Affaires Sociales, Emploi et Santé. Comment va t'il répartir le travail avec sa secrétaire d'Etat chargée de la Santé : Nora Bera ? On a eu un exemple immédiat avec le Mediator : pendant que Nora Bera prenait la défense du laboratoire, le subtil Xavier Bertrand rassurait les familles des victimes "sans langue de bois". A écouter Nicolas sarkozy, on a réformé l'hôpital, maintenant on va réformer la médecine de ville : on est rassurés !

PATIENTS ET MEDIATOR Que risquent les patients qui ont pris du Mediator (Benfluorex) ? Essentiellement des troubles valvulaires. C'est une situation très bien illustrée par Jean-Marie Vailloud et Dominique Dupagne qui expliquent le fonctionnement de valves. Le cas sont quand même rares, commencez donc par rassurer vos patients : s'ils ne sont pas essouflés et n'ont pas de souffle cardiaque, on a le temps de voir. En tout cas, signalez les cas découverts. Cette affaire montre le délitement des autorités françaises qui n'ont rien voulu voir venir en raison d'un conflit d'intérêt majeur avec un laboratoire français. Comme pour le Distilbène où il nous avait déjà fallu 5 ans de plus que les USA, nous avons été les derniers à interdire un médicament qui avait peu d'intérêt thérapeutique, mais une dangerosité rapidement soupçonnée (parent de l'isoméride et du pondéral) et de plus en plus évidente.

PDS ET COMBAT SYNDICAL On a déjà évoqué le cas de Xavier Tarpin dans le Zapping 36 et dans la presse : victorieux devant les tribunaux contre Ordre et Préfet à propos de réquisitions qui ne sont que la marque d'un harcèlement, ce médecin a été condamné à un mois de suspension à démarrer au premier janvier 2011. Nous vous invitons à participer à un mouvement de soutien et de protestation qui amène le Conseil National de l'Ordre des médecins et son président Michel Legmann à faire enfin leur boulot : mettre fin à ces pratiques moyenâgeuses qui voudraient obliger un médecin libéral à répondre présent selon lebon vouloir du prince même s'il a travaillé plus que de raison pour ses patients. Bref, à accepter que le repos de sécurité soit une obligation pour les salariés et le travail sans sécurité une contrainte incontournable des libéraux. Dans l'immédiat, il est important de marquer votre soutien par un chèque (23 euros d'adhésion, c'est bien, plus n'est pas interdit) en cotisation à l'association STO (Sauvons Tarpin de l'Ordre, Dr Marité Mattera, 38 quai Bosc, 34000 Sète). Plusieurs conseils départementaux de l'Ordre ont décidé de soutenir financièrement Xavier.

CE N'EST QU'UN DEBUT On a entendu, venant du Conseil National de l'Ordre cette réflexion : "il faut savoir qu’il y a l’Assemblée nationale des députés qui n’attendent que ça pour en finir avec le volontariat". Certes, on n'en doute pas, mais il faut aussi savoir que chez les médecins, il y en a qui n'attendent que ça pour en finir avec ces députés. Pour illustrer à ces députés autistes la réalité, voici un témoignage : "Hier dimanche j'ai assuré ma garde de 8h a 20h. J'ai vu 3 personnes et répondu à une demande téléphonique d'une personne qui voulait connaître la pharmacie de garde...Bilan des opérations : j'ai sauvé 3 personnes (cystite conjonctivite et pharyngite mortelles), j'ai passé une journée merveilleuse, j'ai été utile à la société qui honore mon travail et mon sacrifice pour 10€ de l'heure net. Quel métier formidable! Alors dites moi pourquoi je prépare ma reconversion? Je dois être un de ces salauds de nantis qui profite du système pour lui piquer du blé et qui n'en a rien à foutre des gens... Avez vous une autre explication ?" En attendant, Xavier Tarpin porte plainte contre Michel Legmann car il n'y a de pire violence contre un médecin que de l'accuser de faillir à ses patients. Ensuite faites vous plaisir avec quelques vidéos : un conseil de l'ordre à la Star Wars (Romestor étant le président de l'Ordre du Rhône) ou à la Tonton Flingueurs. L'association STO songe sérieusement à lancer un concours qui pourrait faire mal !

INFORMATIQUE ET CONSULTATIONLa téléconsultation a fait la une pendant quelques jours. Ce n'est pas demain que tous nos actes seront téléconsultés ou télépayés, mais il est évident que des pistes vont s'ouvrir. Jean Jacques Fraslin en fait une analyse assez juste sur I-Med et rappelle l'historique de cette affaire qui n'est qu'à son début. En gros, avec les ARS tout est possible (surtout associé à un appel d'offres de l'Asip), mais on n'en est pas encore au grand soir qui remplacera le docteur par une machine. Vous pouvez consulter le détail du décret ou de l'appel d'offres de l'Asip. Dans le même registre de l'informatique médicale, les députés ont voté dans le cadre du PLFSS 2011 la possibilité d’inclure "une aide à l’acquisition ou à l’utilisation d’un logiciel certifié" dans les conventions nationales. Ca fait belle lurette que les belges versent 800 € par an. Encore un domaine où la France est en avance.

CAPI PAS FINI Ceux qui s'intéressent au CAPI gagneront à lire une fois de plus l'analyse détaillée de Jean Jacques Fraslin sur le sujet, bien documentée et bien illustrée.

MEDECIN ASSASSINE A 69 ans, le Dr Perrot Guy de Lyon est mort ligoté à son cabinet dans une action crapuleuse. Le médecin faisait partie de ces quelques professionnels dont la compétence et le dévouement étaient reconnus par leurs patients, recevant les plus marginaux d'entre eux en grand nombre. Et donc suspect aux yeux des Caisses et de l'Ordre qui ne veulent pas comprendre le rôle majeur que jouent ces professionnels. Union Généraliste s'associe à la peine de tous les proches du Dr Perrot. Ce meurtre souligne une fois de plus la solitude du libéral, ouvrant la porte de son cabinet au tout venant. Si c'était un policier, le ministre se déplacerait. Mais il ne s'agit que d'un médecin, qui plus est d'un médecin qui soigne des toxicos...

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, co-président d'Union Généraliste. Il est envoyé à tous les médecins et à d'autres partenaires dont nous avons l'adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Si vous ne voulez plus le recevoir, écrivez à dr.cbronner@wanadoo.fr . Union Généraliste est issu de la fusion des syndicats Espace Généraliste et FMF Gé. Il est affilié à la FMF (Fédération des Médecins de France). Le site d'Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/.

GRIPPES ET ALERTES Les cartes épidémiques sur GROG et INSERM permettent de suivre les pathologies hivernales qui sont pour le moment bien sages : un peu de grippe sporadique et du VRS en hausse.

MATHS EN MEDECINE On vient enfin de comprendre pourquoi il faut être bon en maths pour faire médecine ! C'est pour arriver à comprendre les 27 pages absconses du "Contrat d'intéressement de l'assurance maladie pour les praticiens conseils" si par hasard on est devenu médecin-conseil. En effet, il faut être très bon en maths pour bien saisir les différents critères et leur maniement (c'est d'ailleurs le même problème pour le contrat CAPI). Mais il n'y a pas besoin d'être bon en maths pour comprendre le sens général du texte : "plus vous massacrerez de médecins généralistes, mieux vous serez payés" ! A bon entendeurs...

HAS-AFSSAPS MEME COMBAT Chaud les conflits d'intérêt. Du côté de la HAS, il est utile de lire les arguties en défense à propos du recours du Formindep contre la HAS et ses recommandations truffées de conflits d'intérêts, notamment dans la maladie d'Alzheimer. Sur son Blog Grange Blanche, Jean-Marie Vailloud commente et nous invite à lire les documents mis en ligne par le Formindep. Il nous recommande surtout la lecture du mémoire en défense de la HAS dans lequel on lit, dans une langue de bois délicieuse ou révoltante selon son état d'esprit, que le fait d'être salarié par un laboratoire n'est pas un conflit d'intérêt, si la feuille de paye est établie par l'INSERM. Tout ces experts, qui vivent littéralement de l'industrie, n'ont pour la HAS, aucun conflit d'intérêt !

EFFETS PERVERS Le passage à 15% non remboursés d'un certain nombre de médicaments au SMR aléatoire mérite réflexion avant prescription. Prenons l'exemple du Rhinofluimucil qui vaut en pharmacie 2,19 € (et le vaudra tant qu'il sera remboursé, c'est l'avantage). Le remboursement à 15% représente 33 centimes. Madame Lacaisse prélève 50 centimes au titre de la franchise sur les boites. Vous aurez noté que si le patient se fait rembourser le Rhinofluimucil, il paye 2,19 (prix de la boite) + 0,50 (franchise) = 2,69 et récupère 0,33. Il paye ainsi sa boite 17 centimes de plus que si vous la mettez en non remboursable !

CERTIFICATS A LA CON C'est la saison des certificats en tous genres. On appréciera ce modèle pour la randonnée pédestre qui vous demande carrément de préciser la fréquence cardiaque maximale, la vitesse de progression et le dénivelé horaire ! Il manque la préconisation "s'arrêter toutes les deux heures pour pisser" (pour les prostatiques). Un autre pour la formation des pompiers ne manque pas de précisions. Les auteurs demandent entre autres si le sujet peut monter une échelle. Mais ils ont oublié de demander s'il peut redescendre ! Quant à l'aptitude à suivre des "cours théoriques de plusieurs heures", on manque pour l'attester d'informations sur les qualités des formateurs !

TAXE PROFESSIONNELLE On ne l'a pas trop crié sur les toits, mais la taxe professionnelle est bel et bien supprimée et la réforme permet à de nombreux médecins de bénéficier d'une prime de noël puisque c'est juste avant Noël qu'il fallait envoyer le chèque. Ceux qui payaient en plusieurs fois ont droit à des reversements. Depuis cette année pour remplacer la taxe professionnelle s'applique la CET (contribution économique territoriale) qui comprend 2 cotisations distinctes. La contribution foncière des entreprises (CFE) calculée à partir de la valeur locative des immeubles, des terrains et des constructions utilisées par le cabinet médical est décidé par les collectivités territoriales qui sont les seules bénéficiaires de cette taxe. La cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) se rajoute si les recettes nettes sont supérieures à 152 500€. Le montant est alors de 1,5% de la valeur ajoutée (=chiffre d'affaire-[les achats de biens et charges déductibles]). Les députés ont bien essayé de modifier la loi pour permettre aux collectivités locales de nous en remettre une couche, mais pour le moment, ça n'a pas abouti.

C'EST POUR VOTRE BIEN Le patron de madame Lacaisse ne manque pas d'air : il écrit à des médecins tirés au sort une lettre époustouflante pour leur annoncer qu'ils ont été tirés au sort pour répondre pendant 2 jours à un questionnaire sur leur activité de consultation en vue de de la mise en place de la CCAM clinique. Travail qui prendrait 5 mn par consultation. A apprécier en regardant le détail du questionnaire. Et on lit cette phrase extraordinaire : "Compte tenu du nombre important de médecins interrogés et, par conséquent, du coût élevé de l'enquête, la participation des médecins n'est pas rémunérée." On suggère à madame Lacaisse deux autre phrases à produire : "Compte tenu du déficit de la caisse, les médecins volontaires sont désormais invités à ne pas facturer leur consultations" et mieux encore "Compte tenu des difficultés, les directeurs de l'assurance maladie ne seront plus rémunérés"! On pourrait commencer par supprimer le 14 ème mois.

POURQUOI SE GENER ? A propos de ce questionnaire, Frédéric Van Roeckhegem écrit : "Le questionnaire de recueil de données a été construit avec les représentants des médecins dans le cadre d'un groupe de travail…Les documents nécessaires à l'enquête ont été validés par ces représentants". C'est lui qui met en gras. On sait qu'ils ont accepté la gratuité. Pour apprécier le travail demandé et donc le cadeau fait à madame Lacaisse, regardez bien les documents : la lettre de présentation de l'enquête avec les outils à utiliser (délirant!), le questionnaire d'activité qui décrit le médecin et bien sûr le questionnaire patient à répéter moultes fois en 2 jours. Bref, avec des syndicalistes pareils, on n'est pas tirés d'affaire ! Un communiqué d'Union Généraliste vous a été envoyé sur le sujet le 11 novembre pour vous appeler à mettre le questionnaire à la poubelle. Nous avons reçu de nombreuses réactions à notre communiqué. Par exemple : "Je fais partie des médecins sélectionnés pour cette étude! Je suis entièrement d'accord avec la lettre de mon confrère, ceci est inacceptable; on nous prends pour des imbéciles...Je suis rassure, je ne suis plus le seul a penser de la sorte". La FMF rappelle que c'est la CSMF qui a trouvé que le travail ne méritait pas rémunération en reprenant un slogan électoral qui disait avec aplomb qu"un médecin, ça se respecte" ! La CSMF répond "même pas vrai!". Ce qui est sûr, c'est qu'ils n'ont rien dit quand les lettres sont arrivées chez les médecins.

MEDECIN BRICOLEUR L'histoire est parfaitement authentique et illustre la situation du généraliste français. Mail d'un médecin sur notre forum : j'ai transformé mes séances de FMC en cours de bricolage et depuis j'ai gagné beaucoup d'argent en faisant 90% de l'intégralité des travaux d'entretien et agencement moi-même. Derniers en date: réfection peinture entrée du cabinet. Durée totale pour moi : 3 journée et demi. Montant du devis fournitures comprises (mais non compris le démontage du radiateur pour peinture): 1876 €. Coût final pour moi  (travaux effectués pendant la semaine de fermeture de la Toussaint) =  138 €. Différence = 1738 €. Je ferme le cabinet, je bricole 3 jours et demi, et je prends 3 jours et demi de vacances gratos. Cerise sur la gâteau :  baisse du montant des honoraires = baisses des charges et impôts in fine. Travaillez moins pour gagner plus !

LE COIN DU CARABIN La télémédecine inspire les humoristes : Guy Carlier a réalisé une chronique bien émouvante (voir en bas de page) et il ne faut en aucun cas manquer Groland qui nous illustre cela à la Groland.

Les mots de patients "Docteur, indiquez ne pas subtiliser" ou dans le même registre : "Oui docteur , mais pas de médicament numérique"

Pour les amateurs : lisez Dior Homme à l'envers.

Un homme se réveille mal-en-point à l'hôpital, pansé des pieds à la tête. Le médecin entre dans la chambre et dit: « Bien, vous avez repris conscience.Vous êtes rescapé d'un terrible carambolage sur l'autoroute A4. Ne vous en faites pas, vous pourrez marcher, travailler et conduire à nouveau. Cependant, je dois vous dire que vous vous êtes fait sectionner le zizi dans cet accident et on ne l'a pas retrouvé ». Le patient râle...et le Doc continue: « Vos assurances prévoient une indemnité de 10 000 €. Moi, en tant que chirurgien, je peux vous en poser un neuf qui fonctionnera très bien. C'est 1000 € du cm. Avec le montant des assurances, vous pouvez décider de la longueur. Mais attention, si vous décidez 14 cm et que votre femme est habituée à 9, ça va faire mal. Par contre si vous décidez 9 cm et que madame est habituée à une bizoune de 14 cm, elle ne sera jamais satisfaite. Parlez  en avec elle et je reviens demain » Et le lendemain : « Alors vous avez pris votre décision? » Le patient, piteux: « Oui! On fait refaire la cuisine ! »

Dr Claude BRONNER
06 07 88 18 74
dr.cbronner@wanadoo.fr

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale