×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 46
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 46

Publié le : 2 octobre 2011


02 OCTOBRE 2011....N°46
SIGNATURE DE COMBAT ?


NOSTALGIE ZAPPING Le dernier UG Zapping (le N° 45) date du 17 juillet 2011. Vous avez été nombreux à vous inquiéter de ne plus le recevoir. Ca fait toujours plaisir au rédacteur et on va essayer à l’avenir d’en envoyer plus souvent, mais plus courts. Depuis, la convention médicale a été signée et publiée au JO, ceci est donc un numéro spécial signature conventionnelle sur le plan professionnel.

CONVENTION PUBLIEE Une nouvelle convention est au journal officiel du 25 septembre 2011. Pour le médecin libéral au boulot, ça ne change rien dans l’immédiat : il faut du temps pour la mise en application. Les (discrètes) modifications d’honoraires s’appliqueront au plus tôt fin mars 2012. Le paiement à la performance se calcule sur l’année 2012 et les premières rémunérations seront pour 2013. UG Zapping vous propose un diaporama "Convention médicale 2011" également disponible en PDF "Convention médicale 2011" pour exposer l’essentiel.

SIGNATAIRE PRINCIPAL La CSMF est sur le plan syndical le principal acteur de cette convention : c’est à ce point la sienne qu’elle en fait 4 pages de commentaires dithyrambiques adressés aux médecins. Elle se vante d’avoir obtenu 400 millions d’euros sur 2 ans pour la médecine générale. Rappelons que la médecine générale avec un nombre de médecins stable a vu son montant total d’honoraires stagner entre 2003 (C20) et 2009 (dernière année disponible). Compte tenu de l’inflation, cela représente une perte de 15 % soit 1 milliard sur la période (à euro constant les 7 milliards de 2003 correspondent à 8 milliards en 2009). 2010 semble avoir été une mauvaise année (-1% au moins). Le C23 (1/1/11) devait ajouter environ 270 millions, mais sur cette base de 8 milliards attendus, 400 millions c’est 5 % sur 2 ans, soit moins que l’inflation probable sur 2012 et 2013. Et pendant ce temps, les généralistes sur le terrain se raréfient à toute allure : cherchez l’erreur. Quant à l’opposition féroce de la CSMF au gouvernement, qu’elle a utilisée pour faire voter pour elle aux élections professionnelles, elle mérite illustration par une petite photo qui date bien sûr d’après ces élections...

FMF SIGNATAIRE L’enthousiasme pro-signature n’a pas touché la FMF pour qui cette convention est la plus mauvaise qui ait jamais été signée (revoir le PDF convention médicale). Cela n’a pas empêché son assemblée générale de décider d’intégrer la convention par une signature de seconde ligne dite "de combat" : comme les médecins doivent accepter la convention pour exercer leur métier, les syndicats ont aussi du mal à exister en dehors de la convention. Pas seulement pour les fonds conventionnels pour lesquels la FMF a enfin levé l’omerta, mais aussi pour la participation à toute la vie conventionnelle et donc de la défense au quotidien des médecins. Etre dans la convention permet parfois de faire évoluer positivement certains points, mais aussi de limiter les dégats des éléments délétères qui ne manquent pas, notamment par une information systématique.

CONVENTION CE QU’ILS EN DISENT Il est intéressant de se faire une idée de cette convention à travers des analyses variées. On rappellera l’enthousiasme CSMF. Mais bien plus terrain : le vécu d’un bloggueur "médecin de montagne" qui a réagi au quart de tour. Terrain aussi : lescommentaires de médecins ayant répondu à un sondage réalisé par la FMF. Dominique Dupagne nous fait la pédagogie de la performance avec du boeuf bourguignon : "paiement à la performance, en route vers le chaos". Jean-François Pesty a rédigé une analyse pertinente et explosive du paiement à la performance version "efficience" en comparant un Dr Remedo Efficius super performant et un Dr Innovacio Picsou totalement contre-productif touchant tous les deux le même paiement à la performance. Jean-Jacques Fraslin nous décrit la prévisible usine à gaz de cette convention.

 

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, président d’Union Généraliste et vice-président de la FMF. Il est envoyé à tous les médecins et à d’autres partenaires dont nous avons l’adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Si vous ne voulez plus le recevoir, écrivez à dr.cbronner@wanadoo.fr . Le site d’Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/. La FMF est accessible ici : http://www.fmfpro.org/

GRIPPES ET ALERTES Les pollens finissent de sévir, le GROG redémarre son activité de recueil de données et les infections respiratoires aigues se mettent déjà à un bon niveau. La carte de l’INVS illustre les différentes pathologies actives : on attend avec impatience la première grippe vraie en s’occupant avec rhinovirus (signes respiratoires et un peu d’otites) et picornavirus (signes respiratoires et un peu gastro). L’été 2011 a été marqué anecdotiquement par la destruction des doses de vaccin grippal 2009 et aussi par une prévalence grippale faible dans l’hémisphère austral. Le vaccin grippal fait partie du paiement à la performance, mais les vaccins grippaux 2011 ne seront pas comptés puisque le P4P commence en 2012. Ca n’empêche pas l’entraînement : si votre patient destinataire du "bon sécu" veut le jeter, surtout dites lui de chercher le vaccin et de vous le remettre Il servira ainsi à un autre patient et améliorera vos scores...

AMELI NOUVEAU L’annuaire Ameli de madame Lacaisse a été renouvellé et affiche maintenant réllement les actes les plus couramment réalisés par chaque médecin. Mettez le en favori : http://ameli-direct.ameli.fr/. Et testez le en allant regarder certes les données de vos confrères, mais aussi les vôtres car il y a parfois des surprises. Les règles d’affichage des actes sont assez simples : un acte est affiché dans Ameli direct à partir du moment où le médecin en a effectué deux dans les 6 mois et le tarif est affiché lorsque le médecin en a effectué 5 dans les 6 mois. Si vous trouvez que votre affichage pèche par sa pauvreté, pensez à coter des actes en CCAM avec un résumé nomenclature spécial médecins généralistes. Les tarifs en bleu, et seulement eux, intègrent le modificateur M.

POLEMIQUE THESE En ces temps de polémique sur le médicament, un jeune thésard, Louis Adrien Delarue a défrayé la chronique avec un travail qui mérite tout le buzz médiatique qu’il a généré : "Les Recommandations pour la Pratique Clinique élaborées par les autorités sanitaires françaises sont-elles sous influence industrielle ? A propos de trois classes thérapeutiques." Cette thèse, commencée bien avant le Médiator, détaille les recommandations Alzheimer et maladies apparentées, le diabète de type 2 pour les Glitazones, la polyarthrite rhumatoïde et les spondylarthrites pour les Coxibs. Et vous avez deviné qu’il trouve des conflits d’intérêts majeurs ! A tel point que son jury s’en est offusqué et pour le "protéger", a demandé que sa thèse noircisse les noms des experts cités comme si l’expertise n’était pas un acte public par excellence ! D’où deux versions : une version "expurgée" avec avertissement en page 2 et une version "complète" qui est la bonne à lire.

CDT ET ALCOOL Les CDT (transferrine carboxy deficiente) sont spécifiques de l’alcool, augmentent à partir de 50 à 80 g d’alcool par jour (soit 5 à 8 verres) et mettent 15 jours à se normaliser en cas d’abstinence. Elles sont notamment utilisées par les médecins de permis de conduire. On notera dans le site en lien un bon outil de calcul de l’alcoolémie. Les CDT sont cotées B 50, soit 13,50 €. Pour mémoire, une NFS avec le VGM est à 9,53 € (B 35), les GGT à 2,16 € (B 9) et les triglycérides à 1,89 € (B 7) . L’ensemble fait B 100, soit 27 €.

NOUVELLES DE L’AFSSAPS Ca bouge tous les jours du côté de l’AFSSAPS. Mais la nouvelle la plus remarquable pour notre quotidien est que le clonazepam (rivotril et génériques) administré par voie orale est désormais soumis à la législation des stupéfiants la prescription initiale aux neurologues et pédiatres : prescription sur ordonnance sécurisée. La prescription initiale s’applique aux nouveaux patients. Pour les anciens, on peut encore continuer à prescrire dans la douleur en sachant que ça reste autant hors AMM qu’avant. Il y a certes des abus de Rivotril (et ces abus vont probablement se reporter sur d’autres benzodiazépines qui sont pharmacologiquement proches), mais il y avait aussi pas mal de patients qui stabilisaient des situations algiques avec quelques gouttes de Rivotril et il n’est pas certain que l’évolution législative soit une bonne nouvelle pour eux. Tout cela est d’abord une bonne nouvelle pour le Lyrica : 30 gouttes de Rivotril par jour valent 4,12 € par mois, 300mg de Lyrica coûtent 64,55 € ! Mais ça n’a évidemment rien à voir.

REVAXIS ET REPEVAX : Comparons Revaxis (Tetanos, Polio, Diphtérie) et Repevax (Tetanos, Polio, Diphtérie et Coqueluche). Selon les recommandations officielles, le Revaxis est à faire tous les 10 ans à partir de la 18 ème année et il coûte 10,21 €. Le Repevax, qui comporte une valence coqueluche atténuée doit en principe le remplacer UNE fois à l’âge adulte (pas pour tout le monde, mais le détail des indication est tellement complexe qu’il vaut mieux dire que c’est pour tous). En plus de l’aspect médical, le Repevax coûte plus du double (25,60 €), il est donc médicalement et financièrement logique de ne pas faire un rappel coqueluche à chaque fois. L’affichage de la situation par rapport à cette vaccination (faite ou à faire) devrait être réalisée par nos logiciels métiers pour que le médecin n’ait même pas la question à se poser. Ce n’est jamais le cas. Pour alimenter votre réflexion, notez le prix de quelques vaccins : Infanrix Tetra15,24 ; Boostrix Tetra 27,62 ; DT Polio 6,68.

NON MERCI Le médecin conseil vous sollicite pour une petite visite "confraternelle". C’est un confrère, oui. Vous avez vraiment envie de le recevoir ? Pourquoi pas. Mais le minimum syndical est de lui expliquer qu’il n’y a aucune raison pour que vous le receviez. Lui est payé pour venir vous voir (et pendant ce temps, les ALD et autres travaux en faveur de vos patients s’accumulent), vous êtes priés de faire ce travail bénévolement ! Stop - Stop - Stop. Vous pouvez vous inspirer de cette lettre d’un confrère pour répondre (sur notre site). Un petit copier-coller, adaptation personnelle, et hop, le message est passé...

LE COIN DU CARABIN Très courte lettre d’excuse de l’hôpital à un patient : "Cher Monsieur,Les résultats du laboratoire confirment que la rougeur autour de votre pénis n’était pas cancéreuse, c’était du rouge à lèvres. Nous nous excusons pour l’amputation. La direction"

C’est la saison des certificats et ils font couler de l’encre chez les docteurs sollicités : ne manquez en aucun cas les délires si terre à terre de "genoudesalpages", médecin de montagne, qui écrit avec humour une série de certificats qu’on a envie de copier pour se défouler.

Vous ne manquerez pas plus le brouillon de lettre de candidature aux urgences de Stitchette qui sent tellement le vécu...

Dr Claude BRONNER
06 07 88 18 74
dr.cbronner@wanadoo.fr

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale