×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 50
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 50

Publié le : 25 décembre 2011
Espace Généraliste

25 DECEMBRE 2011....N°50
REFUS P4P : LUNDI 26 DECEMBRE DERNIER CARAT


26 DECEMBRE
AU PLUS TARD pour refuser le paiement à la performance auprès de Madame Lacaisse il faut une petite lettre recommandée postée le 26 décembre au plus tard (exemples). Après, plus de possibilité de refus. Par contre, à tout moment on peut revenir sur sa décision. Avantage du refus : pouvoir afficher qu'on n'est pas mieux payé pour prescrire selon les desiderata des caisses. Contrainte du paiement à la performance : aucune. Intérêt du paiement à la performance : de quelques centaines à quelques milliers d'euros annuels. Inconvénient du paiement à la performance : acceptation d'un système technocratique imposé par Madame Lacaisse à des syndicats d'une exceptionnelle compliance ou incompétence, au choix. Ultime porte de sortie à part une hypothétique renégociation vers plus de pertinence : renvoyer son paiement à Madame Lacaisse en 2013. En général, elle n'apprécie pas et le cas n'étant pas prévu, ça devrait poser quelques problèmes ! Ou alors en faire don. Si vous n'avez pas refusé le 26 au plus tard, il vous restera des cartouches ultérieures pour protester.

PERFORMANCE SONDAGE Merci à tous ceux qui ont répondu à notre sondage sur le paiement à la performance. On peut encore le renseigner. Il distingue les médecins qui ont pris le Capi de ceux qui l'ont refusé. Découvrez les commentaires des capistes et les commentaires des refuzniks. Les résultats au 21 décembre montrent que les capistes (28 % des réponses) ont un taux de satisfaction mitigé par rapport au Capi qui leur a rapporté en moyenne 2703 € au dernier paiement. Ils sont 36 % à trouver que le paiement à la performance est une bonne proposition contre 3 % parmi ceux qui ont refusé le Capi (72 % des répondeurs).

DEBAT PERFORMANCE Le paiement à la performance génère évidemment le débat. Commençons par regarder le contenu, en le comparant avec le Capi et en regardant chaque élément de la performance à la loupe. Un tableau permet de comparer Capi et Performance et de repérer les valeurs intermédiaires pour la performance qui vont être validées par un avenant. Madame Lacaisse renvoie sur un document bien dans son style pour nous aider à nous en sortir avec les logiciels médicaux. Le Collège de la Médecine Générale a pondu un communiqué plutôt mitigé, d'autres sont partis pour militer contre l'acceptation du paiement à la performance : par exemple un site bien documenté qui rappelle que les anglais sont revenus de leur tentative au moment même où les français la copient et présente le sujet avec le bien nommé tableau de Girodet "Hippocrate refusant les présents d’Artaxerxès". Ce site propose tout un choix de lettres de refus. D'autres proposent une démarche de refus avec éventuel retour en arrière et d'autres enfin défendent le non-refus de la prime, même si c'est sans enthousiasme: faut-il cracher sur un peu de revenu supplémentaire par les temps qui courent ?

SARKOZY DÉGONFLÉ Le président est allé en Ardèche déjeuner avec quelques médecins et les présidents des syndicats qu'on peut inviter à sa table. Le Bloc n'en fait pas partie. Il faut dire qu'il fait tache dans le décor : pour comprendre, il suffit de visionner une des dernières vidéos de Xavier Gouyou-Beauchamp mettant en scène le président ! Jean-Paul Hamon, président de la FMF, ne doit pas être fréquentable non plus, malgré une signature conventionnelle, puisqu'il a été snobé aussi. Il devrait s'en remettre et les médecins libéraux avec lui.

AVENANTS CONVENTION les avenants à la convention tantôt pour corriger les nombreuses imperfections du texte, tantôt pour compléter ce qui était prévu, tantôt pour nous enfoncer encore un peu plus, tombent à toute allure. On a déjà parlé de l'avenant 2 qui sanctionne les non télétransmetteurs. L'avenant 3 met en place le taux intermédiaire pour le paiement à la performance; l'avenant 4 met en place des modifications de nomenclature (notamment en radiologie) et l'avenant 6 s'occupe de détails.

HONORAIRES 2008-2010 Le document de la DREES "Les honoraires des professionnels de santé libéraux entre 2008 et 2010" est évidemment à étudier à la loupe. L'évolution 2008 à 2010 des honoraires (les recettes charges comprises) de la médecine générale est simple : en baisse. L'évolution 2007 à 2010 des revenus est simple aussi : les seuls qui ont fait pire que les généralistes sont les radiologues et les dermatologues qui annoncent respectivement 217 910 € et 64 270 € de revenus libéraux en 2010 pour 71 320 € pour les "omnipraticiens".

ON SE FOUT DE NOUS Il y a de quoi se fâcher : le premier arrêté concerne les transports et le second arrêté les médicaments prescrits à l’hôpital mais payés sur l'enveloppe ambulatoire. Pour l'ambulatoire, c'est 2% d'ONDAM, mais pour les hospitaliers qui prescrivent des transports payés avec nos sous, c'est 4 %. Pour le médicament, c'est même mieux : 5% ! Ça s'écrit exactement comme ça dans le texte : "le taux prévisionnel d'évolution des dépenses de X résultant de prescriptions médicales effectuées dans les établissements de santé et remboursées sur l'enveloppe des soins de ville pour la période allant du 1er janvier 2012 au 31 décembre 2012"

CONFLIT D'INTERET Peut-on être à la fois président d'un syndicat de médecins libéraux et "artisan" d'une école d'ostéopathie qui forme des non-diplômés de la santé à la pratique de l'ostéopathie ? En France, ça ne pose aucun problème puisque le président du SML, Christian Jeambrun, répond à cette définition. On notera avec malice que dans un article de presse qui le met en scène, il signale sans gêne "En tant que professionnels de la santé (médecins et kinés), nous nous sommes unis dans ce projet de collège", alors que la simple consultation des conditions d'inscription sur le site du collège d'ostéopathie du pays basque montre que le diplôme médical est parfaitement superflu pour faire un diagnostic médical et donc exercer la médecine....et que c'est surtout une école de formation pour des ni médecins, ni kinés ( communément appelés ninis ).

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, président d'Union Généraliste et vice-président de la FMF. Il est envoyé à tous les médecins et à d'autres partenaires dont nous avons l'adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Si vous ne voulez plus le recevoir, écrivez à dr.cbronner@wanadoo.fr . Le site d'Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/. La FMF est accessible ici : http://www.fmfpro.org/

GRIPPES ET ALERTES INVS et GROG montrent une progression grippale toujours au niveau des seuils minimaux constatés pendant la décennie passée. Les pathologies hivernales que nous voyons en ce moment sont statistiquement des VRS et des rhinovirus. Même les gastro-entérites virales épargnent les fêtes. Bref, une fin d'année assez tranquille. Les comptes 2011 de Madame Lacaisse ne s'en porteront que mieux.

REGULATEURS ZONES DEFICITAIRES Vous avez jusqu'au 31 décembre 2011 pour réclamer une régularisation pour l'année 2008 parce que les rémunérations spécifiques à la permanence des soins sont exonérées d'impôts dans la limite de 60 jours par an dans les zones déficitaires. Jusqu'à présent, l'administration fiscale excluait les régulateurs. Ce n'est plus le cas et vous pouvez faire rectifier 2008 (avant le 31/12/11), 2009 et 2010. Détails pour application immédiate pour les concernés.

LOGICIELS ET CONVENTION Madame Lacaisse n'a peur de rien : à son avis, pour bénéficier à plein du paiement à la performance liée au logiciel médical, il faut posséder ou avoir commandé avant le 31/12/2011 un logiciel qui répond déjà aux spécifications (ç'est facile, il ne s'agit que d'Almapro ou de Crossway) ou un logiciel qui y répondra en 2012 ! Essayez donc de vous en sortir avec l'information sur les logiciels donnée par Madame Lacaisse ou les promesses des éditeurs. A suivre...

POLEMIQUE GARDASIL C'est les fêtes et, entre deux coupes de champagne, ceux qui ont envie de consacrer un peu de temps à l'étude du dossier Gardasil peuvent aller sur http://www.medocean.re/ et explorer les débats de cette journée organisée à l'Assemblée Nationale.

HORS AMM Les normalisateurs sont à l'oeuvre. De plus en plus, la prescription hors AMM est combattue avec force par l'AFSSAPS (c'est le cas pour le Rivotril comme antalgique), par l'assurance maladie (comme pour la prescription de Cytotec dans l'IVG), sans parler des politiques. Pour alimenter la réflexion sur le sujet, un excellent post de PerrUche en Automne nous parle d'une prescription hors AMM exemplaire : IEC et syndrome d’Alport, un bel exemple de prescription hors AMM.

VARIER DE TAILLE Le saviez vous ? Jeunes ou vieux, la journée passée à piétiner tasse notre colonne vertébrale et la taille mesurée varie en fonction de l'heure de la journée. C'est ce qu'exprime une jeune consoeur dans son "Journal de bord d'une jeune médecin généraliste de Seine-Saint-Denis" dans le post intitulé "Rétrécir : je me suis couchée moins bête…et plus petite…". Comme souvent pour ce type de publication, la lecture des commentaires vaut également le détour.

CONVERSION MORPHINIQUES Convertir les morphiniques entre eux n'est pas toujours évident. Gérald Bernardin propose un petit utilitaire de conversion entre morphiniques. A télécharger (pour PC uniquement).

LE COIN DU CARABIN Seul le coin du carabin est digne de la fabuleuse proposition de Françoise Tenebaum : faire soigner les humains par les vétérinaires dans les campagnes reculées. La palme au montage du Dr Gouyou-Beauchamp : on achève bien les chevaux (âmes sensibles s'abstenir); l'argumentaire à Christian Lehmann qui prétend que le PS a trouvé sa Bachelot et pour le fun, les commentaires lus sur nos forum : Revoir "Les fugitifs" où Jean Carmet, vétérinaire, soigne Gérard Depardieu. Les bouchers-charcutiers pourraient faire des vacations en zones pauvres en chirurgiens ....On va créer un nouvel ASV:  Avantage Social Vétérinaire ! A être soignés par les vétérinaires, les patients seront contents. La phrase « docteur, il me faut un remède de cheval » sera enfin suivie d’effet. Le vétérinaire avait été formel : « n’oubliez pas, il faut vermifuger le chien une fois par an, quand vous vermifugez les enfants » !

Les féministes vont râler, mais je n'ai pu résister à vous présenter cet objet. Mais pour compenser, vous lirez la blague suivante.

Lorsque Dieu créa  Adam et Eve, il leur dit : "Il ne me reste que deux cadeaux : Le premier, c'est l'art de faire pipi debout..."Adam ne le laissa pas continuer et s'écria : "Pour moi !!! Pour moi !!! Pour moi !!! S'il te plait, Seigneur, je le veux ce cadeau ! S'il te plait ! Cela va énormément faciliter ma vie ! S'il te plait !!! Donne-le moi !!!" Eve acquiesça, ajoutant que pour elle, cela n'avait aucune importance. Dieu offrit alors ce cadeau à Adam, lequel se mit à crier de joie ! Il courrait partout dans le Jardin d'Eden, faisant pipi contre tous les arbres et arbustes, allant vers la plage où il faisait sur le sable des dessins avec son pipi...Il n'arrêta pas de manifester ainsi son immense bonheur. Dieu et Eve contemplaient l'homme fou de joie. Eve demanda alors : "Seigneur, quel est l'autre cadeau ? Et Dieu répondit : "Le cerveau, Eve ! Le cerveau ! Et il est pour toi !"

Dr Claude BRONNER
06 07 88 18 74
dr.cbronner@wanadoo.fr

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale