×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 51
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 51

Publié le : 2 janvier 2012

 

 


1er JANVIER 2012....N°51
2012 ANNEE CHARNIÈRE !


BONNE ANNÉE La meilleure blague de 2011 : des vœux de prospérité pour 2012 ! Pierre Corratgé, médecin photographe qui gagne à être visionné (www.pierrecorratge.com et pierrecorratgephoto.wordpress.com) propose chaque année une carte de voeux de son cru et sa carte 2012 est bien dans l’air du temps. Que cela ne nous empêche pas de souhaiter de bon coeur à chaque lecteur d’UG ZAPPING une année 2012 qui comble ses voeux les plus chers. L’AFP a fait la liste de ce qui change au premier janvier 2012.

PROGRAMMES SANTÉ L’année 2012 verra le débat sur l’organisation du système de soins au coeur de la campagne électorale. Un petit papier sur Egora.fr (gratuit, mais il faut montrer patte blanche) écrit par Concepcion Alvarez le 26 décembre 2011visite l’état actuel des programmes santé de Nicolas Sarkozy, François Hollande et Marine Le Pen. C’est un bon début pour se plonger dans l’inconsistance de programmes faits pour séduire les électeurs, mais sûrement pas pour résoudre les problèmes !

AVENANTS CONVENTION Après la publication au JO d’un premier rectificatif (22 octobre 2011), l’avenant N°1 de la Convention vient de tomber au journal officiel et devient le premier qui s’applique. Il s’agit essentiellement de corrections techniques. Une modification notable cependant : la phrase "lorsque le médecin mentionné sur le tableau de permanence ou appartenant à une association de permanence des soins...bénéficie de majorations spécifiques" (sur appel du régulateur) voit la suppression de la mention biffée. Cela signifie qu’il ne suffit pas d’appartenir à une association (SOS par exemple), mais qu’il faut être officiellement de PDS. L’Avenant 2 (qui pénalise lourdement les télétransmetteurs zéro) est dans les tuyaux du JO malgré la proposition de la FMF d’en renégocier le contenu vers un meilleur équilibre des parties. Paru aussi, un décret du 30 décembre 2011 relatif à l’organisme gestionnaire du développement professionnel continu (DPC).

PROTHESES MAMMAIRES Le sujet n’était pas urgentissime, mais une fois de plus le politique français la joue "principe de précaution maximal". Avec des avis d’experts très mitigés, Xavier Bertrand, lui, sait ce qu’il faut faire : retirer de toute urgence toutes ces prothèses à risque, mais sans se presser ! On se demande si quelqu’un a pensé à toutes ces femmes qui vont bien avec leur prothèse et à qui on vient de rajouter une bonne dose d’inquiétude. La grippe ne leur a rien appris. A lire Jean-Yves Nau sur Slate.fr : Prothèses mammaires : au grand bazar de la précaution et Jean-Daniel Flaysakier : Implants mammaires, santé publique et politique : quand les décideurs ne savent plus à quel saint se vouer. Que dire en plus de pouvoirs publics qui alarment patientes et chirurgiens, mais ne font rien de concret pour assurer une prise en charge correcte ? Qui paye et quoi n’est pas clairement défini et les patientes qui ont fait de la chirurgie esthétique n’ont que leurs yeux pour pleurer. On peut s’attendre à du travail pour les avocats. Pour les fanas, on peut consulter la synthèse des incidents PIP rédigée par l’Afssaps.

GÉNÉRALISTES BLUES Dans une publication d’Open Rome, jolie description de la difficulté d’être généraliste : "En France, les « vrais docteurs » sont une espèce particulièrement menacée en raison notamment de l’évolution de leur environnement. Ils ont effectivement beaucoup de mal à s’adapter à la pression des autorités sanitaires, qui leur demandent à la fois d’assumer personnellement leurs décisions médicales et de se conformer scrupuleusement aux recommandations officielles, la pression de l’Assurance-maladie, qui se décharge sur eux d’un volume croissant de tâches administratives, sans reconnaissance ni contrepartie, la pression des organes de gestion et de contrôle, qui les traitent comme des gaspilleurs déraisonnables, la pression des salariés, qui défendent les 35 heures pour eux-mêmes mais pas pour ceux qui les soignent. Gérer les soins, c’est bien ! Encore faut-il qu’il reste des médecins pour soigner la population".

PERFORMANCE ANALYSE On a beaucoup écrit sur la performance et ce n’est pas fini. Le sujet est bien résumé par un post du Docteurdu16 : il passe en revue les pour et les contre avec les liens qu’il faut. "Nouvelle convention médicale : pourquoi, contre toute logique, j’accepte la prime à la performance conventionnelle". En quelques pages, le tour de la question est bien fait et mérite attention.

LECTURE SUPERFICIELLE Le 30 novembre, la directrice de la CPAM des Côtes d’Armor (mais elle n’est pas la seule), écrivait à un médecin "Néanmoins vous restez libre d’intégrer ou de sortir du dispositif à tout moment" à propos du paiement à la performance alors que la convention, dans son article 26, ne permet absolument pas ce choix. Comment s’en sortir quand les directeurs de Madame Lacaisse interprètent eux-mêmes très mal LE texte de référence du partenariat médecins-caisses ? On remarquera également des réponses plus documentées comme cette réponse de la caisse de des Alpes de Haute Provence qui précise : "je vous informe qu’à ce jour, ces données ne doivent pas figurer sur le site ameli santé". Tiens, pourquoi donc ? Serait-il honteux de dire sur Ameli qu’un médecin a refusé d’être payé à la performance ?

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, président d’Union Généraliste et vice-président de la FMF. Il est envoyé à tous les médecins et à d’autres partenaires dont nous avons l’adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Si vous ne voulez plus le recevoir, écrivez à dr.cbronner wanadoo.fr . Le site d’Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/. La FMF est accessible ici : http://www.fmfpro.org/

GRIPPES ET ALERTES La grippe est présente sur les tableaux InVS et GROG, mais sous le seuil épidémique. Les prélèvements montrent 3/4 de H3N2 pour 1/4 de H1N1. Le VRS, qui reste largement en tête a sans doute atteint son pic. L’InVS a publié son rapport "Enquête nationale de couverture vaccinale,France, janvier 2011. Couverture vaccinale contre la grippe saisonnière dans les groupes cibles et mesure de l’efficacité vaccinale. Couverture vaccinale par les vaccins diphtérie-tétanospoliomyélite(dTP) et antipneumococcique chez les personnes âgées de 65 ans et plus". On retiendra qu’avec une enquête sur 1063 personnes, l’InVS ne valide pas les données de Madame Lacaisse. Chiffres remarquables : seulement 27,6 % des professionnels de santé étudiés ont été vaccinés ; efficacité vaccinale : de 72 à 80% ; absence d’impact de la polémique pandémie grippale (tiens donc !) Très peu de carnets de vaccination au top ( voir DTP, Pneumo23). Les carnets de vaccination à jour : voilà un sujet qui eut été judicieux pour le paiement à la performance !

L’ASIP SE RÉVEILLE Pour ceux qui voudraient participer à la grande oeuvre de l’informatisation des médecins et de leur messagerie en particulier, c’est le moment de répondre à l’appel d’offres de l’Asip : "avis d’appel public à la concurrence relatif à la fourniture d’un service de messagerie sécurisée de santé". Dépôt avant le 03 février 2012 à 12h. On recherche des Spécialistes d’usines à gaz. Il s’agit quand même d’un service qui en réalité existe depuis des années, fonctionne de manière trop satisfaisante et ne coûte pas assez cher !

MÉTHADONE PRATIQUE Le Flyer, document édité par Bouchara, publie un ensemble de questions-réponses résumant les règles de prescription de Méthadone. "Prescription et dispensation de la méthadone (sirop et gélule) : Questions-Réponses". 26 pages à ranger dans un coin de l’ordinateur pour trouver réponse à ses interrogations et apprécier la complexité de la législation française sur le sujet.

RÉVISER L’ANATOMIE Pour ceux qui ont envie de réviser l’anatomie pratique, le site du Gremmo (Groupe de Recherche et d’Etudes en Médecine Manuelle Ostéopathie), offre des documents de grande qualité : par exemple bassin, pied, poignet, coude, que du bon.

ENQUÊTE OPEMA La nouvelle enquête OPEMA (Observation des Pharmacodépendances en Médecine Ambulatoire) va se dérouler du 16 janvier au 12 février 2012. Ce programme a pour objectif le recueil annuel d’informations en médecine ambulatoire, concernant l’abus et la dépendance aux substances psycho-actives, l’état sanitaire et les besoins de santé des patients concernés. Il s’agit de recueillir des données auprès de vos patients dépendants : données sociodémographiques, état de santé... produits consommés, voies et modes de consommation. Pour les médecins du grand Est (Alsace, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Franche-Comté et Lorraine) qui souhaiteraient participer, téléchargez ledocument de présentation et envoyez un mail à Valérie Gibaja-Henrion.

PERFORMANCE ET BENZO Dans le paiement à la performance, il y a une "performance" appelée "Benzodiazépines à demi-vie longue : Nombre de patients MT âgés de plus de 65 ans traités, rapporté au nombre de patients MT âgés de plus de 65 ans" et il faut être inférieur à 7% en 2012, puis à 5%. Quelles sont les bezodiazépines à demi-vie longue ? Il s’agit des Diazepam (Valium), Clorazepate Potassique (Tranxene), Bromazepam (Lexomil), Clobazam (Urbanyl), Prazepam (Lysanxia), Nordazepam (Nordaz), Ethyle Loflazepate (Victan), Nitrazepam (Mogadon), Flunitrazepam (Rohypnol). Un petittableau Benzodiazépines et Performance résume tout cela. Un coup d’oeil sur les caractéristiques techniques des Anxiolytiques et des Hypnotiques, notamment les demi-vies et autres délais d’action, laisse dubitatif sur le sujet !

TRANCHE DE GÉNÉRALISTE "Médecin, quand reviendras tu ?" est un petit livre édité à compte d’auteur (mais disponible sur Amazon) par le Dr Robert Escande. C’est un roman, mais il décrit la vie d’un médecin sur le haut plateau ardéchois. Les anecdotes sont nombreuses et le portrait d’un médecin en zone rurale perdue qui décrit une époque presque révolue est intéressant au moment où on se demande comment assurer la présence médicale dans les zones défavorisés.

LE COIN DU CARABIN La palme de l’événement carabin 2011 revient bien sûr à Strauss Kahn et vous pouvez écouter les délires de Laurent Gerra pour vous les remettre en mémoire si besoin.

Oui aux vétérinaires pour les humains, surtout pour ceux qui travaillent comme des bêtes...

Enfin une BANQUE FIABLE !‏ !! Par ces temps de crise, il y a malgré tout une banque qui est beaucoup moins exposée que toutes les autres : c’est la banque du sperme ! Elle est très solide en effet, puisque ses avoirs y sont gelés. Son succès est grandissant, pour y entrer il faut sans arrêt faire la queue mais ensuite vous êtes bien pris en main. Une banque paradoxale car pour faire un dépôt il faut être à découvert, une banque qui propose des placements juteux, en liquide, surtout en bourse. Une banque vraiment inébranlable…

C’est une jeune femme qui se confie à une amie : "Je suis triste parce que je suis encore vierge à 30 ans, tu comprends, je ne connais pas les hommes et j’ai peur de me tromper pour la première fois !" Son amie lui dit : " Je vais t’expliquer : Tu regardes leurs chaussures ; plus ils ont de grands pieds, plus leur sexe est grand !" Un jour dans le train le contrôleur frappe à la porte : " Billets SVP." La demoiselle regarde ses pieds : IMMENSES. Elle file dans le couloir, le contrôleur la poursuit : " Votre billet mademoiselle" ! Elle s’enferme avec lui dans les toilettes et lui dit : " Prenez-moi ! Je suis à vous toute entière ! " L’occasion faisant le larron, le contrôleur met sa sacoche de côté et pour être plus à l’aise essaye de dégrafer le col de sa chemise. Il n’y arrive pas et se plaint : " Çà ! C’est bien la SNCF ! Les chemises deux fois trop petites, et les chaussures, quatre fois trop grandes ! "

Dr Claude BRONNER
06 07 88 18 74
dr.cbronner wanadoo.fr

 

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale