×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 53
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 53

Publié le : 16 février 2012
Espace Généraliste

15 FÉVRIER 2012....N°53
ROUTINE PRÉELECTORALE


MECSS ET PRÉVENTION
La Mission d’Evaluation et de Contrôle des lois de financement de la Sécurité Sociale a planché en 2011-2012 sur la prévention sanitaire et livre son rapport de 138 pages. Pour ceux qui ont du temps, on peut même consulter l'ensemble des auditions. Un petit conseil de lecture : il suffit d'écrire dans la zone recherche le nom d'une personne dont on veut lire les propos pour les retrouver sans peine (essayez avec Bronner et vous pourrez vérifiez si mes propos vous conviennent). Mais pour être informé, ce sont les 10 recommandations de la MECSS qui sont à consulter. Bien décevantes à vrai dire rapportées au travail effectué, ce qui confirme la difficulté du sujet.

AUTISME POLITIQUE Jean de Kervasdoué a commis un article au titre évocateur : "Santé, un incurable autisme politique" (ici en pdf). En quelques lignes tout est dit : système très cher, désorganisation et rigidité bureaucratique étouffante, solutions inadaptées, hospitalisation française surdimensionnée, généralistes et libéraux en général sous ou mal utilisés, gestion démographique inefficace. Et un petit coup de patte en passant aux principaux partis : incapacité du PS au pouvoir à mettre en place les maisons médicales maintenant devenue la panacée du discours politique et centralisme démocratique de la droite soit disant libérale ! Bref, ce n'est pas la campagne présidentielle qui va nous aider à sortir des ornières du conformisme et des programmes lieux communs. Vous ne serez pas surpris qu'on ne s'y attarde pas.

LE TOP DE L'INDÛ revient évidemment à Madame Lacaisse qui arnaque depuis plus de 20 ans les médecins libéraux. N'hésitant pas à modifier unilatéralement des textes réglementaires sur son site AMELI, en supprimant la référence dans la NGAP (nomenclature générale des actes professionnels) à un décret non publié en 1984 tout en continuant de l'appliquer, oubliant qu'un tribunal a dit le droit en 2008, Madame Lacaisse a spolié des milliers de médecins du paiement de millions de km par l'abattement de 12 km au lieu de 4 par aller-retour. Pour un aller retour de 10 km, l'arnaque était par exemple à chaque fois de 4,88 €. Sans compter la dernière revalorisation du km qui date de mars 1995 ! Quant aux nouvelles règles, elles gardent un abattement de 2 km aller-retour pour les médecins, alors qu'il n'y en a pas pour les sage-femmes. Il est vrai que le prix du km en plaine varie considérablement : 0,61 contre 0,38 entre les deux professions.

FONCTIONNAIRES CONTRÔLÉS Le contrôle des arrêts de travail s'abat sur les fonctionnaires. Chacun jugera de la sévérité de l'ordonnance : c'est expérimental (!) dans 16 établissements volontaires, ça va durer jusqu'en juin 2012 et porte uniquement sur le contrôle médical des congés de maladie de plus de 45 jours consécutifs et les arrêts itératifs (contrôle du quatrième congé de maladie au cours des douze derniers mois dès lors que le quatrième est supérieur à quinze jours). Quant aux heures de sortie, on ne s'en occupe pas, faut tout de même pas exagérer !

DAM ET SOPHIA Les Délégués d'Assurance Maladie visitent actuellement les médecins pour leur proposer "Sophia", un machin qui a été lancé en 2007 par l'assurance maladie pour "mieux" prendre en charge les diabétiques. L'usine à gaz Sophia n'a rien produit d'intéressant, ce qui n'a pas empêché l'intégration de Sophia dans la Convention Médicale 2011. Si vous avez envie de participer, envie de tester, faites le. Mais si vous avez envie de manifester votre désaccord, il existe une solution simple : expliquer à chaque patient qui veut s'inscrire à Sophia qu'il peut se chercher un autre médecin traitant. Simple et certainement redoutablement efficace. Quand le dispositif aura prouvé son intérêt, on en reparlera.

FORMULAIRES RÉNOVÉS La loi a modifié le formulaire de déclaration du médecin traitant en mettant en place le formulaire Cerfa 12485*02 qui remplace le Cerfa N°12485*01. Ce sont des détails de cet ordre qui permettent de se sentir gouverné. Réunions, agitation de jus de cervelle, journal officiel pour rajouter le N° d'établissement ( qui change de terminologie et devient "structure") sur le formulaire ! On aurait pu saluer l'initiative si elle avait enfin permis de déclarer les médecins traitants conjoints prévus par la loi. Mais ce sera pour les calendes grecques.

SANTÉ A LA LOUPE Le suivi statistique de la consommation (et donc de la prescription) va évoluer selon l'Arrêté du 1er décembre 2011 relatif à la mise en œuvre du système national d'information interrégimes de l'assurance maladie. Les patients et les médecins seront anonymisés, les données accessibles à pratiquement tout ce qui bouge dans l'organisation de la santé. Les données seront analysables sur 3 années entières et conservées encore 10 ans. Actuellement, la durée est de 2 ans et il faut bien constater que c'est un délai très court pour analyser et comprendre.

VALLANCIEN TWITTE On ne saurait être moderne sans twitter. Donc Guy Vallancien twitte. C'est un excellent indicateur de ce que pensent les gens et il est intéressant de savoir ce que pense ce "leader d'opinion" particulièrement écouté dans certains cercles. Voilà deux maximes Vallanciennes : "A vouloir séparer radicalement l'industrie de la formation médicale, on se prive d'informations très utiles voire indispensables" et "L'indépendance ne garantit pas la qualité d'expertise. C'est même souvent le contraire"

LA REVANCHE DU RAMEUR est le titre d'un livre écrit par Dominique Dupagne qui sort actuellement en librairie (chez Lafon). Pour plus d'information, il suffit de cliquer. Si vous appréciez UG Zapping, vous devriez vous régaler de ce livre qui décrypte les causes du malaise social actuel et brosse quelques pistes d'évolution résolument optimistes, dans la mesure où le monde numérique, celui du réseau par Internet bien sûr, offre des solutions fondamentalement inédites à l'homme de Cro-Magnon que nous sommes fondamentalement restés.

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, président d'Union Généraliste et vice-président de la FMF. Il est envoyé à tous les médecins et à d'autres partenaires dont nous avons l'adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Si vous ne voulez plus le recevoir, écrivez à dr.cbronner@wanadoo.fr . Le site d'Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/. La FMF est accessible ici : http://www.fmfpro.org/

GRIPPES ET ALERTES Enfin ! La grippe s'installe doucettement dans plusieurs régions et la courbe des pathologies quitte le plancher pour grimper un peu (voir InVS et GROG). Quand vous êtes dans une spirale grippale locale, vos patients atteint de grippe cognée et à début récent peuvent trouver bénéfice à la prescription d'Oseltamivir (Tamiflu). L'Inserm et d'autres partenaires mettent en place une surveillance de la grippe où chacun peut s'inscrire (https://www.grippenet.fr). On vous dit ça à titre d'info et vos retours nous intéressent.

VIDALONLINE REMPLAÇANTS Il est dommage de se priver de Vidalonline, notamment par la gestion des recommandations. En bref : taper un mot de pathologie ou de traitement permet d'explorer facilement les tenants et aboutissants de la prescription. Le site était réservé aux médecins installés. Ce regrettable ostracisme a été corrigé et les remplaçants, étudiants et autres exclus hospitaliers peuvent maintenant s'inscrire : n'hésitez pas en cliquant ici.

MÉDICAMENTS SUR INTERNET Se procurer des médicaments sur Internet est facile. De nombreux sites en proposent et le sujet est parfois abordé en consultation. Si le médecin ne peut pas "conseiller" d'acheter sur Internet, il peut quand même donner un avis et prendre en compte le désespoir financier de patients qui n'ont pas les moyens de s'offrir les prix disproportionnés dans un sens ou dans l'autre. En parlant avec les patients, faites vous une opinion : ils sont nombreux à consommer, mais ne vous en parlent pas spontanément si vous poussez de hauts cris ! Deux exemples à titre d'illustration : le Viagra et assimilés est parfois 10 fois moins cher sur Internet qu'en pharmacie (par exemple entre 0,97 et 3,79 € le cachet contre 6 à 10 euros), le Baclofène lui est facilement 5 à 8 fois plus cher sur Internet qu'en pharmacie (par exemple entre 0,65 et 1,14 € le cachet de 10 mg de Lioresal sur le net contre 0,136 € en pharmacie).

NOUVELLES DE L'AFSSAPS L'Hexaquine® est maintenant réservée aux crampes nocturnes, déremboursée, et les médecins sont priés de réévaluer régulièrement le bénéfice de la thérapeutique (mais dire ça, c'est un peu enfoncer des portes ouvertes, voir lettre de l'AFSSAPS sur la Quinine). A partir du 1er mars, le Ropinirole (Adartrel) ne sera plus remboursé dans l'indication "jambes sans repos" mais le restera pour le Parkinson. Déremboursement aussi pour la Beta-Alanine (Abufene ®). Grosse claque pour les vasodilatateurs déremboursés au 1er mars 2012 : Trimetazidine (Vastarel®) et Raubasine + Dihydroergocristine (Iskedyl®). Le Piracetam (Nootropyl ®) en solution buvable conserve le remboursement dans l'indication "myoclonies d'origine corticale".

BENZOS AU RAPPORT L'Afssaps publie un rapport d'expertise de 47 pages "Etat des lieux de la consommation des benzodiazépines en France". Ça commence avec un intéressant et trop bref panorama européen qui met surtout en évidence les difficultés de comparaison, notamment par la sous-estimation liées aux consommations non remboursées. Les constations mènent rarement à des analyse poussées et les préconisations sont timides et tristement dans l'air du temps. Aucune mesure préconisée pour agir sur les patients (comme la limitation du remboursement), tout pour les prescripteurs (comme la généralisation des ordonnances sécurisées).

CERTIFICATS PSYCHIATRIE Les certificats psychiatriques de placement, appelés SDT (Soins à la Demande d'un Tiers, ex HDT) ou SDRE (Soins à la Demande d'un Représentant de l'Etat, ex HO) depuis que la loi a changé le 5 juillet 2011, posent souvent des problèmes administratifs aux médecins sollicités (d'autres aussi, mais ce n'est pas le sujet du jour !). La FNARS explique cela très bien aux patients et le ministère de la santé sur son site avec liens sur les textes, diaporamas et pdf à foison. Mais si vous êtes pressés, gardez notre document (rédiger et coter un placement psychiatrique) qui offre un modèle de libellé de certificats et un rappel de la cotation de l'acte, en pdf ou en word au choix.

CERTIFICATS EN GÉNÉRAL Une circulaire du ministère a clarifié la problématique des certificats courants : pas de certificats pour les prises médicamenteuses et allergies courantes à l'école. Mais oui pour un certificat s'il y a nécessité d'un régime spécial pour allergie. Pour les cantines, il es "recommandé" de limiter les certificats au règlement intérieur. Pour les crèches, absence de moins de 4 jours, pas de certificat (au delà oui pour ne pas payer). Ecole : pas de certificats pour maladie hors maladies contagieuses listées, pas d'aptitude à l'école ou au sport scolaire, mais inaptitude sport scolaire oui (avec partiel et sa définition ou total). Pas d'exemption de port de ceinture, pas de certificats pour employeur (ni embauche, ni aptitude, ni reprise, c'est le boulot du médecin de travail), pas de certificats pour l'APA, pas toujours pour la MDPH, pour le sport, oui pour la licence annuelle, mais s'il y a licence, plus de certificat. Le certificat de décès reste indispensable. Quand vous avez envie de manifester vis-à-vis d'une demande abusive, imprimez la circulaire et entourez le passage qui concerne la demande avec votre tampon et signature à côté.

BLOGS MÉDICAUX Jean Marie Vailloud, cardiologue et créateur du Blog Grangeblanche a réalisé un renvoi et fait une mise à jour des différents Blogs médicaux sur le net. C'est assez complet et si vous repérez des manques, n'hésitez pas à le lui signaler. Deux techniques de découverte : les blogs médicaux les uns après les autres avec quelques mots de démarrage ou alors un arbre de liens (un compte Pearltrees)

COURBES IMC L'indice de masse corporelle des enfant peut-être intéressant à suivre à l'aide d'une courbe (courbes de corpulence de 0 à 18 ans. Plus précisément chez les filles et chez les garçons) . A vrai dire, les médecins n'ont pas besoin de la courbe pour savoir qu'il y a un problème et aborder le sujet. Mais le recours au document permet d'associer les parents en visualisant le profil de leur enfant, et de suivre l'évolution une fois la sensibilisation au sujet bien en place.

LE COIN DU CARABIN Le Dr Foulard est doué pour raconter. L'histoire est bonne, pédagogique en diable, la chute excellente et comme on parle de burnes, c'est pour le coin du carabin !

Faire une blague qui relie toilettes et Apple, c'est assez géant !

Un petit indien demande à son père, le grand Sachem-Toutem : - Dis, Papa, pourquoi, nous les indiens, portons-nous des noms très longs, alors que les cow-boys, eux, ont des noms plus courts, comme Bill, Tex, Sam? « Hé bien, répond le père, c’est parce que nous sommes des gens près de la nature et que de ce fait, nous avons gardé une certaine poésie. Vois! Ta sœur s’appelle « petite-lune-argentée-se-reflétant-dans-le-lac- scintillant ». C’est parce qu’elle est née par une nuit claire, un soir de printemps et que de ce fait, la lune se reflétait dans un grand lac sombre et profond, bordé de grands arbres. Le paysage était magnifique! Nous étions heureux, ta mère et moi. Et nous avons voulu nous rappeler pour toujours cet instant. D’où le nom de ta sœur… Pour ton frère, c’est pareil, lui s’appelle « Aigle-majestueux-survolant-la-montagne ». C’est parce qu’il est né par un bel été, dans une grande prairie, entourée de hautes montagnes enneigées et qu’un grand aigle survolait à ce moment là, toutes ailes déployées, à la recherche sans doute de sa future proie.C’était grandiose et majestueux. Nous avons voulu conserver ce souvenir.D’où le nom de ton frère… Voilà, c’est tout simple ! As-tu d’autres questions « Petit-préservatif-plein-de-trous » ? » ( Joliment mise en forme ici )

Dr Claude BRONNER
06 07 88 18 74
dr.cbronner@wanadoo.fr

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale