×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 58
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 58

Publié le : 7 mai 2012
Espace Généraliste

06 MAI 2012....N°58
ET MAINTENANT, LES LEGISLATIVES !

TOUT VA CHANGER ! puisque "le changement, c'est maintenant" comme disait le slogan du nouveau Président . Mais ce n'est pas le débat préélectoral qui nous offre une idée du changement à venir pour la santé. Les législatives permettront peut-être d'entrer dans le concret. En tout cas, le président de la FMF, Jean-Paul Hamon s'est offert un petit "si j'étais président" qui donne une idée de ce que nous attendons du nouveau président et de son gouvernement. Est ce si utopique ?

ANALYSES STRATÉGIQUES C'est la Lettre de Galilée (N°213) qui rédige une "lettre au président de 2017 !" et reprend pour cela un texte du centre d'analyse stratégique (au service du 1er ministre) intitulé "300 propositions, innovations et curiosités sociales venues de l'étranger" Il faut reconnaître que les 162 pages décoiffent. Pour vous simplifier la lecture, nous en avons extrait les pages qui concernent santé et dépendance. Il ne reste plus que 68 pages. C'est quand même mieux, nettement mieux même que le débat des candidats qui a carrément laissé la santé au vestiaire, preuve s'il en est que le sujet est aventureux.

COÛT TÉLÉTRANSMISSION Pour bénéficier des aides à la télétransmission pour l'année 2011 avec une arnaque pure et simple de 3 mois en moins, il faut télétransmettre 75% des feuilles de soins. Pour bénéficier du paiement à la performance "Organisation du Cabinet" qui seul permet une indemnisation des frais liés à la télétransmission, il faut télétransmettre en 2012 deux tiers des feuilles (66,66%). En dessous, quels qu'en soient les motifs, rien ! Et si on ne télétransmet pas du tout, la schlague se met en branle : suspension de la participation aux cotisations sociales pour un médecin secteur 1 (et paiement du même montant par celui en secteur 2) pour 3 mois, puis 6 mois et ainsi de suite. Pour un médecin qui a 90 000 € de BNC, cela représente 3900 € par trimestre. Pourquoi la coercition une fois de plus ? Soyons simples : si la télétransmission était incitative financièrement, tous les médecins la pratiqueraient. "Remercions" CSMF, SML et MGF qui dans un même élan ont validé ces sanctions en les incorporant au texte conventionnel (avenant n° 2 du 26/07/2011, paru au JO le 15/03/2012).

TEXTES DPC Un gouvernement se doit d'assumer ses délires organisationnels. Celui qui va nous quitter ne faillit pas à la règle et vient de publier une partie des textes mettant en place le DPC. UG Zapping vous propose 3 pages de schéma explicatif de l'organisation du DPC. Attention, prévoir au moins un Triptan pour la migraine.

CMU NON RENOUVELÉE Des étudiants de l'Ecole Nationale Supérieure de la Sécurité Sociale ont étudié les causes du non renouvellement de la CMU sous le titre "le turn-over de la CMU-C", constatant de manière formelle que ce non renouvellement réduit l'accès aux soins, et ce pour les soins ambulatoires comme pour les hospitaliers. Ce travail montre que le non renouvellement dans les délais par des patients qui auraient droit à la CMU-C est un phénomène important. En fait, on n'est pas très rassuré de lire la prose de ces futurs cadres de Madame Lacaisse : ils ont déjà pris le pli technocratique dans leur approche du problème, sans compter des points méthodologiques discutables. Leurs solutions sont surtout des moyens (informatiques en particulier) là ou eux mêmes reconnaissent qu'il faudrait du contact humain pour mieux résoudre les difficultés. A aucun moment un contact avec le médecin traitant n'est envisagé ! Et encore moins un paiement à la performance pour madame Lacaisse. Pourtant, ce serait un bon sujet, à moins qu'on considère que la performance est justement la moindre consommation de soins des patients mal assurés !

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, président d'Union Généraliste et vice-président de la FMF. Il est envoyé à tous les médecins et à d'autres partenaires dont nous avons l'adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Si vous ne voulez plus le recevoir, écrivez à dr.cbronner@wanadoo.fr . Le site d'Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/. La FMF est accessible ici : http://www.fmfpro.org/

GRIPPES ET ALERTES Cette saison a vu une nette dominance du virus grippal H3N2. C'est maintenant le calme plat en attendant la saison 2012 dans l'hémisphère Sud. Tout est modéré en ce moment (voir INVS). D'après le bulletin allergo-pollinique, les graminées commencent à déferler sur la France du Sud exactement à la date de l'élection du nouveau président. Chacun en conclura ce qu'il veut !

NOUVELLES DE L'AFSSAPS C'est simple : plus d'Afssaps. Au 1er Mai, l'AFSSAPS (Agence Française de sécurité Sanitaire des Produits de Santé) s'est transformée en ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé). Pour comprendre le pourquoi de cette "révolution", lire le faire part de naissance de l'Ansm. Rien n'aurait empêché de transformer l'Afssaps, mais c'est ainsi que les politiques laissent un nom et dépensent des fortunes inutiles (changements de logos et autres) en période de crise. Grange Blanche nous rédige un petit post "RIPAFSSAPS" (RIP veut dire Requiescat in pace, repose en paix. On n'est pas sûr du tout que ce sera le cas et que c'est mérité !) Les commentaires se lisent aussi avec bonheur.

AFSSAPS ET BACLOFÈNE Un des tous derniers actes de feu l'Afssaps aura été de produire un Point information Afssaps Baclofène le 24 avril 2012 disant enfin que sa prescription est cliniquement justifiée. Il était temps, au moment où le laboratoire Ethypharm annonce qu'il va s'investir dans une forme immédiate plus dosée, puis une forme retard, mais en annonçant plusieurs années de mise au point (30 mois au minimum pour une AMM). Un texte de Bernard Granger analyse bien la situation. L'Afssaps, qui avait déjà tous les éléments de décision actuels en 2010, a écrit diplomatiquement « L’Afssaps rappelle que la prise en charge de l’alcoolo-dépendance implique une approche globale par des médecins expérimentés dans le suivi de ce type de patients dépendants». Pour l'ANPAA, c'est devenu immédiatement avec une merveilleuse mauvaise foi « la prise en charge de l’alcoolo-dépendance implique une approche globale par des alcoologues ». C'est peut-être le moment de relire le livre "Le Dernier Verre" d'Olivier Ameisen à qui les patients doivent cet espoir et souvent les bons résultats.

PARACETAMOL ET GÉNÉRIQUE Les génériques sont l'objet d'une âpre bataille. Après le rapport de l'Académie de Médecine, le Gemme (Génériques même médicament, un outil financé par ls laboratoires génériqueurs) paye une campagne de publicité pour promouvoir la qualité des génériques. On se rend bien compte que les enjeux sont loin de la santé publique des deux côtés : aussi étonnant que cela puisse paraître, le paracétamol n'est toujours pas génériqué et le dessous des cartes laisse assez pantois. Et tout cela pour un Doliprane actuellement à 1,95 € la boite de 8 comprimés à 1 g alors que la plupart des autres sont à 1,90 €, Dafalgan compris.

DÉFICIT EN VITAMINE D le BEH 16-17 du 24 avril 2012 a publié une étude "Statut en vitamine D de la population adulte en France : l’Étude nationale nutrition santé (ENNS, 2006-2007)". Peu de déficits sévères, mais les déficits modérés sont la règle (80 %) ! Bref, à quoi sert de faire des contrôles sanguins chers (le dosage sanguin des dérivés hydroxylés de la vitamine D vaut B 90, soit 24,30 €) ? Une ampoule de 100 000 UI d'Uvedose revient à 1,80 € et les liens avec la clinique sont peu évidents. En tout cas, la HAS s'est enfin décidée à programmer, pour décembre 2012, des travaux sur le dosage de la vitamine D : techniques, indications et non indications (bon usage).

PLAQUE ET TAXE Il n'y a pas de petits profits. Au nom de la réglementation des foires et marchés, la Mairie de Toulon n'hésite pas à taxer les médecins pour leur plaque. Que dit l'Ordre des Médecins de cette qualification si peu déontologique de "foires et marchés" ? La cotisation ordinale est suffisante pour que l'Ordre se décarcasse à notre place dans les protestations. Il faut reconnaître que de plus en plus souvent, la signalisation des cabinets médicaux s'apparente plus à un barnum qu'à l'information discrète de la plaque standard. Raison de plus pour respecter ceux qui sont dans un affichage réglementaire.

ÉTHYLOTESTEZ VOUS La date fatidique se rapproche : à partir du premier juillet 2012, il faudra avoir des éthylotests jetables ou un éthylotest électronique non périmés dans sa voiture. Le site "Visites médicales du permis de conduire" nous en rappelle les détails. Bon, c'est pas très cher : si vous en achetez 10 000, ça revient à 0,77 € TTC pièce ! Et si vous voulez frimer, vous pouvez en faire imprimer avec l'adresse de votre cabinet pour distribuer aux patients. Je ne suis pas responsable des suites si vos confrères vous traînent devant l'Ordre pour publicité !

MÉDECINS AGRÉÉS un texte de www.droit-medical.com présente et détaille deux fonctions de médecins agréés : le médecin agréé pour l'administration et le médecin agréé pour le permis. Les deux fonctions ne sont pas équivalentes et concernent des médecins différents. L'idée est surtout d'éviter que les patients s'adressent au mauvais médecin, obligé dans ce cas à reprendre un nouveau rendez-vous.

MÉDECINS ANTIQUES Christophe Buwalda, professeur de Lettes lillois, a réalisé un site "La médecine dans l'antiquité" qui explore à travers les textes anciens divers aspects de la médecine dans l'antiquité. On appréciera en particulier les nombreuses citations, souvent d'une réelle actualité, venant illustrer son propos.

PARLONS D'INR Le suivi des INR garant de l'équilibre entre risque d'hémorragie et risque de thrombose est un devenu un sujet de discussion depuis que Madame Lacaisse propose de payer les pharmaciens 40€ (la même valeur qu'un forfait ALD pour un médecin traitant) pour simplement s'assurer que le patient fait ses contrôles. Application au 1er janvier 2013. C'est en fait un non sujet qui montre bien les dérives de madame Lacaisse : la rémunération des pharmaciens peut évoluer, mais de là à choisir ce sujet sans concertation entre les professions concernées, il y a un pas. Mais dans la convention des pharmaciens, publiée au JO le 5 mai 2012, la partie consacrée à l'INR représente moins de 1% de l'affaire ! Vous pouvez facilement faire le tour du sujet avec les billets de GrangeBlanche et Docteurdu16 et finir avec les commentaires de l'Ansm sur les nouveaux anti-coagulants oraux (qui ne nécessitent pas d'INR). Il ne manquerait plus que les médecins se mettent à prescrire des médicaments bien plus chers et pas plus sûrs juste pour embêter madame Lacaisse et/ou les pharmaciens !

ELIACHEFF FACHÉE Dans UG Zapping N°56, nous avions évoqué le blâme récolté par Caroline Eliacheff pour avoir carrément dit sur France-Culture que les enfants meurent moins quand ils sont soignés par des pédiatres plutôt que par des généralistes. Elle a exigé un droit de réponse dont la seule information qui mérite communication est qu'elle fait appel ! (voir notre échange qui est resté sans réponse de sa part). Le sujet avait déjà été abordé plusieurs fois, notamment au moment du Rapport Sommelet dont le seul défaut est de citer avec sérieux cette "étude" du Dr Alain Bocquet qui permet à quelques pédiatres et un médecin conseil de comparer l'activité de 1223 généralistes suivant 43 896 enfants et de 48 pédiatres en suivant 1195 sans aucun généraliste parmi les auteurs et des conclusions d'une partialité sans vergogne !

LE COIN DU CARABIN Un ouvrage indispensable à tout homme, médecin ou non.

Aujourd'hui une patiente est venue chercher de l'Imodium car elle avait les aisselles molles

Une petite vidéo sympa réservée aux filles (le son n'est pas indispensable)

C'est une histoire connue, déjà publiée dans UG zapping, qu'on trouve dans la "Revanche des Rameurs" de Dominique Dupagne. Mais ça fait tellement de bien de se la remémorer...
Un homme dîne dans un restaurant appartenant à une célèbre enseigne. Il fait tomber sa cuillère en mangeant son dessert. Immédiatement, un serveur la remplace. L’homme le remercie et finit son repas mais, intrigué, il interroge le serveur qui lui apporte son addition : – Excusez ma curiosité, mais vous avez pris une cuillère propre dans votre poche et j’ai remarqué que chacun des serveurs a une cuillère qui dépasse de la poche de son gilet, pourquoi cette cuillère ? – Monsieur est très observateur ! répond le serveur. L’explication est simple. Nous avons bénéficié d’un audit «qualité totale» par le cabinet McRockey. Il est apparu que nous perdions beaucoup de temps à retourner chercher un couvert en cuisine lorsque celui d’un client tombait à terre. Le fait d’en avoir en permanence sur nous permet de fluidifier le service et de nous épargner de la fatigue. – Très impressionnant ! Mais... pardonnez mon audace, je remarque aussi que vous avez tous un fin cordon qui dépasse de votre braguette, est-ce aussi lié à la qualité ? – Décidément, rien ne vous échappe ! En effet, le cabinet McRockey a constaté que nous perdions un temps précieux à nous laver les mains après être allés uriner, ce qui nous arrive une ou deux fois pendant notre service. En attachant un cordon à notre verge, nous évitons de la toucher et le lavage des mains devient inutile. – C’est fascinant ! Mais... mais comment faites-vous pour la remettre dans votre caleçon après avoir uriné ? Le serveur se penche vers l’oreille du client, et à voix basse lui dit : « Je ne sais pas trop comment font les autres, mais moi, j’utilise la cuillère.»

Dr Claude BRONNER
06 07 88 18 74
dr.cbronner@wanadoo.fr
.

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale