×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 62
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 62

Publié le : 5 août 2012
Espace Généraliste

05 AOÛT 2012....N° 62
ÉTÉ EN ROUE LIBRE


NÉGO
CONVENTIONNELLE l'habituelle séance de diapositives (attention, 22 Mo de téléchargement) qui permet à madame Lacaisse de démarrer une négociation a eu lieu le 25 juillet et tout le monde est parti en vacances après avoir fait le calendrier des négociations. Le sujet est simple : trouvez nous une solution qui ne coûte rien et permette au gouvernement de dire qu'il lutte contre les dépassements d'honoraires. Un communiqué de la FMF spécialiste (FMF US) pose bien le problème pour les médecins spécialistes. Pour la médecine générale, c'est simple, nous défendrons le fait qu'il y a urgence à rendre le métier plus attractif parce que sinon, ça va faire très mal (exemple de fermetures de cabinets dans les 2 Sèvres rapporté par Egora.fr). Pour les dépassements, nous serons clairs : oui pour réduire un peu la totale liberté tarifaire du secteur 2 (en gros fermé aux médecins généralistes), mais en échange, prise en charge des charges sociales sur le tarif opposable, tarifs plus adaptés à la pratique (on peut rêver) ou espace de liberté de tarifs pour les médecins en secteur 1 pour rapprocher les 2 secteurs au nom de la sainte unitté du corps médical et surtout au nom d'une logique d'organisation raisonnable. Pour donner un exemple de proposition foldingue (ce qui ne veut pas dire qu'elle n'ait aucune chance d'aboutir !), le SML propose un 4 ème secteur en plus des 3 existants !

ÇA CAUSE NÉGOCIATIONS L'été laisse du temps pour lire, c'est pourquoi UG Zapping vous propose quelques contributions autour des négociations en cours. Dominique Dupagne développe un billet plutôt bien fait sur le prix des actes : "Dépassements d’honoraires des médecins, pas de solution simple" . Christian Saout y va de sa contribution mi -figue mi-raisin, "Médecine de proximité : osons les vrais débats !" et Michel Chassang nous gratifie d'une analyse bien plate dans sa banalité que Thierry Stefanaggi critique avec pertinence.

AVASTIN LUCENTIS Ce sujet est un mini résumé de tout de qui dérape dans notre société : pour une efficacité similaire, l’anticancéreux Avastin coûte 25 fois moins cher que le Lucentis, médicament spécifique au traitement de la DMLA, et est tout aussi efficace. Mais il n'a pas l'AMM. De nombreux ophtalmologues hospitaliers utilisaient l'Avastin au lieu du Lucentis. Il faut toutefois déconditionner l'Avastin pour l'utilisation ophtalmologique à faible dose. La DGS recommande l'arrêt de la pratique en attendant une AMM qu'obtiendrait Roche dans cette indication pour l'Avastin. Sauf qu'on ne voit pas pourquoi Roche la demanderait pour cause d'intérêts dans le Lucentis : Genentech a mis au point une molécule qui bloque le développement des vaisseaux sanguins et l'a vendue à Roche qui a développé l'Avastin (Bevacizumab) contre le cancer et une molécule identique, ou presque, à Novartis qui a produit de son côté le Lucentis (Ranibizumab) contre la cécité. En 2009, Roche est devenu propriétaire de Genentech et perçoit alors à ce titre des royalties sur le Lucentis. La trouille ordinaire des fonctionnaires de la DGS et des gouvernants explique sans doute à elle seule ces décisions dispendieuses. Mais on se dit quand même qu'avec 25 fois plus cher, le lobby labo a les moyens d'aider efficacement à la prise de décision.

GÉNÉRIQUES AU QUOTIDIEN Dominique Dupagne, encore lui, nous rappelle que les génériques ne génèrent aucune économie, du fait d'un mécanisme de compensation qu'il illustre bien. Sans compter les à côtés que résume bien ce message de médecin : "Madame B  est sous anti HTA, statine, Temesta et Lévothyrox (coût 2,28 €). Je lui renouvelle son traitement. Elle accepte les génériques mais veut son Lévothyrox. Le pharmacien insiste et lui donne un générique (coût 2,05 €). Elle revient me voir le lendemain en disant qu'elle ne supporte pas le générique du Lévothyrox. J'appelle la pharmacie pour leur rappeler que les dérivés de la thyroxine ne sont pas inclus dans le dispositif "tiers payant contre générique". La pharmacienne me demande de refaire une ordonnance Levothyrox  car l'autre boite est déjà facturée. Donc je refais une ordonnance et bien sûr un C à 23 euros ( 100 fois la somme qu'était censé faire économiser le générique ). No comment."

CAISSE ET GÉNÉRIQUES Madame Lacaisse a décidé de mettre les petits plats dans les grands et au lieu de mettre en place une vraie politique de substitution, elle va bricoler avec les pharmaciens un peu ragoûtant, voire carrément puant "tiers-payant contre génériques". Peu ragoûtant parce qu'il est discriminant entre ceux qui peuvent avancer les frais et ceux qui sont gênés aux entournures (soit dit en passant, il paraît qu'on a un gouvernement de gauche !). Carrément puant parce qu'il met la pression une fois de plus sur les médecins de qui on exige des pattes de mouches à l'ère de l'informatique. La résistance est assez simple : ordonnance férocement non substituable et si ça continue, actions de représailles. En Alsace, les médecins s'organisent pour exprimer leur exaspération et mettre fin aux mesures de harcèlement. A suivre dans tous les sens du terme.

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, président d'Union Généraliste et vice-président de la FMF. Il est envoyé à tous les médecins et à d'autres partenaires dont nous avons l'adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Si vous ne voulez plus le recevoir, écrivez à dr.cbronner@wanadoo.fr . Le site d'Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/. La FMF est accessible ici : http://www.fmfpro.org/

GRIPPES ET ALERTES Pour les allergiques ( bulletin allergo-pollinique ) c'est l'ambroisie qui commence à faire souffrir les patients. Autrement, c'est pathologies tranquilles (INVS). Des cas de Charbon ont été décrits en Europe, avec des décès, chez les héroïnomanes.

CALCULETTE PERFORMANCE Le paiement sur objectifs est dans la convention et c'est un sacré casse-tête. La CSMF a fait une calculette pour montrer comme c'est facile ! La FMF se contente de vous proposer d'explorer une calculette "organisation du cabinet" afin de vous permettre d'appréhender non pas ce que vous toucherez, mais bien ce que ça vous coûte ou rapporte au final en fonction de votre équipement informatique (logiciel, matériel) et de votre activité (patients, télétransmission). Le calcul se fait soit sur une année si les coûts sont constants, soit sur plusieurs années (à choisir) s'il y a des amortissements. Attention à mettre le nombre de patients en médecin traitant et de bien renseigner si vous êtes au-dessus ou en dessous d'un taux de télétransmission de 66,66%. Des informations par logiciel sont pré saisies (mais modifiables) et permettent de les comparer. Vous pouvez aussi consulter sur le même sujet le site de Marie-Françoise Depange : http://comparatif-logiciels-medicaux.fr/

NOUVELLES DE L'ANSM On retiendra en particulier le passage de la Tianeptine (Stablon) en stupéfiant par un arrêté du 8 juin 2012. Il ne faut pas être grand pharmacologue pour se douter que ça peut se rapprocher d'Amineptine (le Survector retiré du marché). "Prescrire" en a parlé régulièrement. La cause de cette mesure est la dérive chez quelques patients vers des prises très importantes de ce médicament. D'autres, tels le Zolpidem ou l'Acupan, mériteraient dans ce cas le même sort. Tout ça complique quand même pas mal la vie des prescripteurs et des pharmaciens avec des solutions aux dépendances de ces patients qui sont loin d'être évidentes.

EXPERTS ANSM Si vous avez envie d'être expert à l'ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé), c'est le moment de poser votre candidature. Dernier délai de dépôt le 10 septembre. Pour savoir si ça peut vous intéresser, il suffit de jeter un coup d'oeil aux 13 pages de leur document de candidature. Mais ce qu'il faut lire vraiment, c'est l'explication de Dominique Dupagne sur la valeur (en espèces sonnantes et trébuchantes pour le payeur final) d'une expertise et sur la folie de penser qu'on peut avoir régulièrement du bon travail avec une rémunération ridiculement faible par rapport aux enjeux (et au travail). Ca ne donne que plus de valeur aux candidats ! "L’agence du médicament renonce à se doter d’un corps d’experts professionnels".

PHARMACO TOULOUSE Le BIP 31 2012 N°2 est paru. Il s'agit d'un Bulletin d'informations de pharmacologie (N°2) et il remplit bien son rôle. Entre autres : coup de colère contre l'approbation de la Lorcaserine par la FDA (anti obésité futur fournisseur de valvulopathies); décollements de rétine plus fréquents sous Fluoroquinolones ? (à déclarer si vous avez le cas); une longue liste de médicaments à éviter...A noter : la possibilité de déclaration en ligne d'un effet indésirable.

ALIMENTATION DES BÉBÉS Un document de 38 pages de l'INPES : "Guide de la nutrition de la naissance à 3 ans. La santé vient en mangeant". Plus court et assez pertinent, les pages "alimentation" du carnet de santé des enfants

RECOS FRANCOPHONES La SFMG met depuis 2008 les recommandations francophones à la disposition des médecins sous forme d'un outil facile à utiliser. C'est le DReFC (http://drefc.sfmg.org/). La SFMG vous en explique le fonctionnement. En fait, il suffit de choisir le domaine et le sujet dans deux menus déroulants et les recos sont proposées.

ÉTÉ DES ADDICTIONS Une pétition est signable sur Internet (avec des noms connus dans le domaine de l'addictologie). Il s'agit d'une charte "pour une autre politique des addictions" destinée à demander la dépénalisation de l'usage. On rappellera par la même occasion les règles et les adresse utiles en cas de voyages avec des médicaments classés comme stupéfiants : un guide par pays (certes en anglais), l'ANSM nous propose un explicatif, un document à renseigner en .rtf ou en pdf et on peut aussi utiliser un certificat type en anglais qui atteste de la prescription médicale. En dehors de l'Espace Schengen pour lequel l'ARS donne un document valide, rien n'est garanti totalement.

ÉTÉ DES BLOGS Si vous avez une connexion Internet sur la plage et si le soleil n'éblouit pas trop votre écran, c'est le moment de découvrir des blogs (et de n'aviguer parmi eux car ils renvoient les uns aux autres). Ne manquez pas "Une sage femme dans un pays de rêve (?!)" qui raconte ses aventures dans un pays en guerre avec une écriture et un ton remarquable. Le titre est simple : Liberté, Egalité, Maternité; Chroniques et débordements d'une sage-femme, variété humanitaire. Farfadoc nous entraîne dans la lutte antiblouse d'hôpital, renvoyant aux dessins de Gélule, texte 2007 de Jaddo qui du coup en remet une petite couche ou Borée.

MASSAGE CARDIAQUE entre science et coin du carabin, une pub pédagogique pour le massage cardiaque sur le rythme de Staying Alive des Bee Gees.

LE COIN DU CARABIN Aux rares qui reprochent trop de cul au coin du carabin...C'est même pas vrai...! la preuve !!!

Le test de l'été nous est proposé par Dominique Dupagne : ne le manquez pas.

De l'histoire d'une branlette pour spermogramme par Farfadoc.

Borée est en phase avec les jeux olympiques.

Deux amis se rencontrent après plusieurs années. Ils discutent sur leur vie passée et l'un demande à l'autre :- Et comment va ta vie sexuelle ? - Comme le Coca-Cola.- Ah super !... Pleine de bulles, hein ?!...- Rien de tout ça ! Avant c'était 'NORMAL', puis ce fut 'LIGHT' et maintenant c'est 'ZERO' !

Dr Claude BRONNER
06 07 88 18 74
dr.cbronner@wanadoo.fr
.

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale