×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 69
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 69

Publié le : 21 janvier 2013
Espace Généraliste

20 JANVIER 2013....N° 69
LE FROID DE JANVIER DÉTEINT SUR LA CONVENTION


RETOUR
DE VOEUX On a lu avec délices ce texte de voeux qui résume bien l'état d'esprit du moment : "Tous mes voeux. Plus la situation est mauvaise, plus les chances sont qu'elles s'améliorent... mais il est des exceptions".

QUELQU'UN AUX MANETTES ? On ne peut que reproduire une réflexion parue sur le Blog du Dr Gomi "Van Roekeghem, petit comptable social démocrate compatible" qui analyse l'absence totale de politique de santé sérieuse dans notre pays. Elle se résume à compter sur le directeur de madame Lacaisse pour faire quelques économies sur le dos des médecins libéraux (et d'eux seuls) tout en accomplissant la promesse du président Hollande de contenter les français qu'on amuse avec le sujet des dépassements d'honoraires. Et Frédéric Van Roeckeghem tend l'élastique en restant persuadé qu'il est assez malin (et les syndicats médicaux assez nouilles) pour que ça passe. MG-France rigole doucement pendant que les autres syndicats signataires jouent les gros bras : le SML a fait son cinéma et n'est pas venu à la commission conventionnelle du 17 janvier où une fois de plus, FVR a essayé d'organiser la mise au pilori des 5% de plus gros dépasseurs comme si cette politique de pourcentages également appliquée pour les arrêts de travail, les transports et autres dépenses valait gestion médicalisée du sujet (on rappelle qu'en mathématiques, on ne peut pas faire disparaître les 5% les plus hauts d'un ensemble !). La CSMF s'est sentie trahie par cette nouvelle attaque et a versé des larmes de crocodile avec les habituelles rodomontades. La FMF, non signataire, a eu beau jeu de rappeler que tout cela n'est pas surprenant et que l'approche est à revoir totalement. A quand une proposition d'action commune des syndicats pour se faire respecter ?

AFFSAPS ANSM Sale temps pour l'ANSM. La FMF a déposé sa plainte demandant le retrait des pilules de 3ème génération : soit elle obtient raison et ça protège les médecins qui ont prescrit, soit les pilules restent sur le marché (et on n'est pas contre) et la responsabilité de l'ANSM sur le sujet sera mise en avant, toujours pour protéger les prescripteurs qui passent dans le collimateur comme on pouvait s'y attendre, ce qui est le rôle d'un syndicat de médecins. L'AFFSAPS a été remplacée par l'ANSM, mais on sent peu le changement dont c'était pourtant l'objectif. Un article du Monde a fait du buzz sur les liens entre labos et leaders d'opinion (ici en pdf) et a amené les experts à s'expliquer comme le Professeur Nisand sur Slate.fr. Ca ne l'empêche pas de se faire tailler un costume par certains bloggeurs comme Hippocrate et Pindare ou le Docteur du 16.

MÉDECINS CONTRÔLEURS L'abréviation "Medcons" énerve régulièrement les confrères médecins conseils. Au nom de la confraternité, elle disparaît du Zapping. Il ne faudra toutefois pas se fâcher si on use largement du terme contrôleur qui nous paraît le plus pertinent. Comme l'a écrit un confère : "on appelle bien la Direction Régionale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes "la DG-ConCon" et de toutes façon "MedCon" est un acronyme et c'est toujours moins méprisant que le petit ton qu'ils adoptent pour me demander un avis de psychiatre lorsque je dépose un PES pour bipolaire, dépression sévère ou psychose aiguë..." Marisol Touraine n'aime pas beaucoup être abréviée MST ! Pour rester sur la sensibilité de l'épiderme des médecins conseils, signalons qu'ils demandent un droit de réponse à l'UCDF pour une vidéo du Dr Xavier Gouyou Beauchamp dans un de leurs documents syndicaux dont UG Zapping vous donne l'occasion de découvrir les 3 pages (SNFSOCOSPRAT du 7 janvier : voir page 3). On partage leur combat syndical contre Madame Lacaisse, mais on leur demande amicalement de mieux calculer les pénalités des médecins que le ratio médecins conseils/médecins libéraux : ils annoncent 1 pour1000 alors qu'ils sont 1 500/120 000)

ROSPEZ MALIN Exit les termes de paiement à la performance et de P4P. Désormais, le médecin branché et le gestionnaire avisé utilisent l'abréviation ROSP qui signifie Rémunération sur Objectifs de Santé Publique. Pour ne pas en bénéficier (du moins de ce que Madame Lacaisse voudra bien vous verser après moulinage), il fallait envoyer une lettre recommandée de refus avant décembre 2011. Inutile de dire que la plupart des médecins ont droit à la ROSP qui après tout ne les oblige à rien d'autre que d'encaisser le virement de madame Lacaisse au 30 mars 2013. Les différents points sont rappelés dans ce document de présentation de la ROSP avec les montants (maximaux possible). La ROSP cabinet s'étudie avec la calculette spéciale en ligne. Pour votre logiciel, il fallait l'avoir avant le 30 septembre et il faut maintenant fournir l'attestation de l'éditeur. Pour les éléments médicaux, les items avec la couleur rose sont à renseigner par le médecin, ceux en vert sont directement calculés par madame Lacaisse. C'est un sacré bazar comme le dit d'ailleurs assez régulièrement le commentateur blasé d'un didacticiel mis en ligne par MG France pour aider au remplissage ! Bref, vous pouvez attendre tranquillement le virement, mais vous pouvez aussi jeter un coup d'oeil à votre page Ameli pour explorer et renseigner certains items. La date butoir a été repoussée du 31 janvier au 20 février 2013.

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, président d'Union Généraliste et vice-président de la FMF. Il est envoyé à tous les médecins et à d'autres partenaires dont nous avons l'adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Si vous ne voulez plus le recevoir, écrivez à dr.cbronner@wanadoo.fr . Le site d'Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/. La FMF est accessible ici : http://www.fmfpro.org/

GRIPPES ET ALERTES Le GROG nous explique que l'épidémie grippale est en cours, composée de 3 vagues modestes de virus (deux A et un B) qui circulent concomitamment, avec des signes cliniques souvent modérés. L'INVS confirme l'épidémie de gastro-entérites en plus de la grippe.

NOUVELLES DE L'ANSM Un texte ANSMien fait le point sur les pilules de 3 ème génération, mais le sujet sera traité en pratique un peu plus loin dans ce Zapping. On note une alerte sur le Tetrazepam (Myolastan) : effets indésirables cutanés parfois graves. Le trétrazepam est une benzodiazépine comme chacun sait. Si vous avez connu un cas d'effet secondaire grave qui n'est pas remonté à la pharmacovigilance, c'est sans doute le moment de le signaler. Quant au Pradaxa (Dabigatran), il est contre-indiqué chez les patients porteurs de prothèses valvulaires cardiaques nécessitant un traitement anticoagulant. Attention, en cas de pépin, le mot contre-indication pèse lourd et d'une manière générale, c'est typiquement l'exemple du médicament dont il faut vérifier les indications quand on le prescrit, même en poursuivant le traitement initié à l'hôpital ou par le correspondant libéral : de même que la thrombose est une complication de la pilule, de même l'hémorragie est une complication des anticoagulants et si la situation se produit, le prescripteur peut-être mis en cause.

COCHRANE EN FRANÇAIS l'Université de Paris Descartes promeut le Centre Cochrane Français par une Lettre régulière. Le numéro 1 est paru en octobre 2012. On en est au numéro 4. Pour recevoir les lettres, il suffit de s'abonner et pour s'abonner à cet outil de qualité, cliquez sur la page du Centre Cochrane Français et renseignez ce qu'il faut. C'est gratuit et incontournable avec de nombreuses infos accessibles. Vous pouvez choisir celles que vous voulez recevoir selon votre spécialité dès votre inscription réalisée.

PILULE AU QUOTIDIEN Vous vous posez la question de la prescription d'une pilule ou du changement de pilule à l'heure où le sujet est dans tous les médias. Une consoeur nous donne son avis de médecin généraliste et de femme et ça se partage largement. Vous pouvez aussi lire utilement les conseils de Martin Winkler aux femmes : "Je prends une pilule de 3e ou 4e génération. Dois-je l’arrêter ? Puis-je la poursuivre ?". Pour la bonne bouche, jetez un coup d'oeil à cet extrait de Vidal Online sur les pilules au Gestodène : DCI avec les dosage (on voit dans ce cas que la DCI est encore la meilleure méthode de prescription) et le remboursement (en principe seulement jusque fin mars). Ce remboursement invite à poser cette question à 15 € : qui et quoi va motiver une prescription hors remboursement quand la même existe avec remboursement ? Le ministère et ses satellites ont enfin pondu une liste correcte des pilules ! A lire pour savoir : un bon post du Docteurdu16 : Contraception hormonale : ce que la crise nous a rappelé. Et toujours notre tableau des contraceptifs avec l'essentiel des infos.

DPC 2013 Les conditions du DPC (ex FMC) s'éclaircissent en s'assombrissant ! Il semblerait que chaque médecin libéral puisse générer une dépense 2013 pour l'OG-DPC d'un montant de 3000 euros maximum, rémunération du médecin compris (elle était déjà de 2760 auparavant à elle seule). Ce qui donnerait au total, pour les 120 000 libéraux concernés par cette obligation légale, une dépense d'un montant de l'ordre de 350 million d'€ alors que pour le moment moins de la moitié est programmé. Evidemment, les 120 000 ne feront pas, mais par précaution, l'OG-DPC a décidé que dans un premier temps, seule la première formation des médecins sera prise en compte quel que soit son montant. La conséquence en est implacable : si vous voulez juste remplir votre obligation légale au plus vite et le plus rapidement possible, choisissez une formation courte. Mais vous serez coincé après. Si vous aimez la formation et souhaitez en faire le plus possible, préinscrivez vous, mais réfléchissez bien. Et si vous avez une association de formation préférée, ne vous perdez pas chez les autres ! Un exemple de plus de l'art de générer la complication...

SECRET D'AMELI Retour d'expérience sur un forum :" Améli a décidé que je lui avais demandé de changer de code (ce qui n'est pas vrai, mais passons). Elle déconnecte mon compte (sans me prévenir, c'est la secrétaire qui s'en aperçoit). Je téléphone et reçoit un nouveau code provisoire. A la première connexion, il faut créer son code personnel : je le crée. Refus persistant, pourtant je suis les consignes (de 6 à 13 caractères et au moins un chiffre). Je finis par téléphoner. Il y a une condition qui n'est pas indiquée sur la page du code : si plusieurs chiffres, ils ne doivent pas se suivre. (01 dans son code, c'est interdit !!! et 98 aussi). C'est original (jamais vu ça ailleurs), ce n'est pas documenté, mais AMELI nous fait gagner du temps !!!"

GÉNÉRIQUES SYSTÉMATIQUES Plus stupide, tu meurs. La publicité "Le médicament générique, ça devrait être systématique" financée par le Gemme est un pur scandale : en plagiant intelligemment la célèbre pub "les antibiotiques, c'est pas automatique" crée par madame Lacaisse, le Gemme joue sur l'assimilation à l'assurance maladie pour donner plus d'impact à la publicité. Avec sans doute un accord implicite de madame Lacaisse qui doit trouver que ça fait toujours ça d'économisé. Le calcul est pour le moins discutable tant nous finirons par avoir tôt ou tard un scandale des génériques à force de systématisation. On lira avec intérêt sur ce sujet un post de Marc Girard : "Défendre les génériques ou préparer la commercialisation de sous-médicaments ?"

COMMISSION ROGATOIRE Une jeune consoeur blogueuse, se définissant comme "Armance, femme, médecin (et mère) de famille à la campagne", raconte ses aventures suite à une situation de consultation qui a intéressé gendarmerie et justice sous le titre "Le petit far-west". A lire, car c'est une bonne révision sur le manière de gérer ces situations particulières : importance du secret médical, méthodes des pandores pour faire parler un médecin récalcitrant à bon droit. Commission rogatoire ne veut pas dire qu'on doit tout raconter : si le juge veut plonger dans l'intimité de la consultation, il peut saisir le dossier (en précisant exactement ce qu'il veut faire saisir) et cela avec l'accompagnement d'un membre du conseil de l'Ordre des Médecins. Pour le reste, c'est secret médical, point à la ligne.

LE COIN DU CARABIN Savez-vous que tous les 30 jours il est nécessaire de nettoyer l'écran de l'ordinateur de l'intérieur ? Beaucoup de personnes ignorent ce fait et ne savent pas non plus comment faire. Pour nettoyer l'écran par l'intérieur, il suffit de cliquer ici ou éventuellement là. Le nettoyage est automatique avec le premier utilitaire et pour le deuxième, il faut bouger la souris : c'est plus de travail.

Pour celle-là, je dois déclarer un conflit d'intérêt. Mais c'est un conflit d'intérêt assez relatif, il suffit de lire pour s'en rendre compte. Je conseille même aux hommes d'en éviter la lecture ! J'ai fait un rêve dingue par Martine Bronner qui prétend d'ailleurs avoir une pensée émue pour toutes les femmes médecins obligées de lire les vannes machos du coin du carabin. A lire également sur son blog.

Les médecins sont des utilisateurs souvent fanatiques de l'Ipad. Sur cette petite vidéo en allemand, la fille demande à son père comment il se débrouille avec l'Ipad qu'elle lui a offert pour son anniversaire. Nul besoin d'être germanophone pour comprendre.

Deux petites bandes des piafs : l'une qui fleure bon le machisme le plus éculé et l'autre qui rattrape un peu !

A la ferme, le cheval est malade. Le vétérinaire dit au paysan :" Je lui injecte un remède : si dans trois jours il n'est pas remis, il faudra l'abattre." Le cochon qui a tout entendu, dit au cheval: "Lève toi !" Mais le cheval est trop fatigué. Le deuxième jour le cochon dit : "Lève toi vite !" Le cheval est toujours aussi fatigué. Le troisième jour le cochon dit : "Lève toi sinon ils vont t'abattre !" Alors dans un dernier effort, le cheval se lève. Heureux, le paysan dit : "Faut fêter ça: on tue le cochon ! Morale : Toujours s'occuper de ses affaires et fermer sa gueule !

Dr Claude BRONNER
06 07 88 18 74
dr.cbronner@wanadoo.fr
.

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale