×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 72
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 72

Publié le : 10 mars 2013
Espace Généraliste

10 MARS 2013....N°72
SOPHIA OU COMMENT NOUS PRENDRE POUR DES C...


VILLE OU HÔPITAL
La Ministre vient de décider de retenir 13 propositions du rapport Couty sur l'hôpital fort opportunément dénommé "Le Pacte de Confiance pour l'Hôpital". Ça va autrement vite et sur un ton autrement agréable que pour la médecine de ville. Ce n'est pas vraiment une surprise, mais une déception certainement. Pour situer trivialement le débat, rappelons qu'en 2012 l'inflation était de 2 %, l'augmentation des dépenses santé ville de + 0,5 % et les établissements + 4,5 %. Dans une interview à Pratis TV, Jean-Paul Hamon, président de la FMF éclaire le débat et propose des solutions qui sortent de la routine et auraient au moins la qualité d'être réalistes par rapport aux objectifs.

TRAVAUX D'ÉCRITURE On n'a pas fini de s'exciter sur les mentions "à la main" sur les ordonnances ! L'ANSM, qui doit avoir une cellule spécialement dédiée pour trouver comment brimer les médecins (et dans ce cas les sage-femmes), a réussi l'exploit de trouver un truc inédit : faire écrire à la main sur l'ordonnance par le médecin que ce dernier a tout fait comme il faut. Ils auraient même dit que ça s'appliquerait au 1er avril, ce qui montre un humour surprenant pour une agence d'Etat. Dominique Dupagne propose pour sa part de faire écrire la patiente qu'elle a bien été prévenue des dangers et propose une signature de pétition ! C'est logique à défaut d'être pratique : le temps de rédaction serait un grand moment des consultations ! Pour une fois, si cette ineptie devait persister, le passage à l'imprimante couleur pour imprimer le magnifique scanner de phrase écrite à la main par le docteur deviendrait incontournable chez ceux qui tiennent à continuer de prescrire des 3ème générations ! En attendant, les IVG vont bien sûr augmenter, et sans doute un peu plus chez les fumeuses (le tabac semble le grand oublié des facteurs de risque dans toute cette campagne) que chez les autres : si prescrire une pilule de 3ème génération relève de la roulette russe pour le médecin, que penser de la prescription à une fumeuse ?

C.A.S. EN PROMOTION Madame Lacaisse et les syndicats signataires de l'Avenant 8 jouent gros sur la période qui s'ouvre pour amener les médecins en secteur 2 à adhérer à au CAS (Contrat d'Accès aux Soins). Une présentation a été faite en Commission Paritaire Nationale du 27 février pour montrer les outils dont va disposer le médecin pour prendre sa décision. La complexité de la situation saute aux yeux et on ne peut pas dire que ça donne vraiment envie. On souhaite bien du courage aux DAM amenés à visiter les médecins secteur 2 à convertir.

ARNAQUE SOPHIA Dominique Dupagne, membre démissionnaire du conseil scientifique Sophia, détaille l'arnaque que constitue le programme Sophia (Sophia, les mauvais calculs de la CNAM), en tout cas tel que le présente Madame Lacaisse à côté de laquelle les publicités des laboratoires passent pour des monuments scientifiques ! Il a vu rouge lorsque le Quotidien du Médecin est venu au secours de Madame Lacaisse contre les médecins ayant l'impudence de mettre les patients devant un choix dramatique : c'est Sophia ou moi ! Le titre était terrible :"Anti Sophia, des médecins perdent leur sang-froid". On attend avec impatience qu'un patient, une caisse ou un ordre porte plainte contre un médecin ayant mis cette affichette afin que le débat sur l'intérêt de Sophia puisse se dérouler dans des conditions médiatiques efficaces. Téléchargez l'Affiche anti-Sophia vous voulez l'utiliser ou vous en inspirer. Notons que dans les formulaires que peut commander un médecin sur Ameli, sur 33 formulaires, 6 sont consacrés à Sophia.

SOPHIA EN DÉTAIL Pour comprendre Sophia, il faut bien sûr regarder attentivement les doccuments officiels de Madame Lacaisse : pas moins de 6 documents concernant Sophia sont téléchargeables et peuvent être commandés dans l'Espace Pro du médecin (sur 33 en tout !). On passera rapidement sur l'enveloppe T pour se concentrer sur les documents publicitaires : la plaquette patient et la plaquette médecin. Le patient s'inscrit par un document d'inscription patient et remplit un questionnaire patient personnel. Le médecin remplit enfin un questionnaire médical pour le patient (le médecin sera rémunéré 1 C pour le travail et surtout pour l'inciter le patient à participer). Ensuite, il faut lire le résultat de tout cela, mais plutôt dans l'analyse de Dominique Dupagne que dans la pub de Madame Lacaisse. Il peut être tentant de récupérer un C supplémentaire pour un questionnaire chez chaque diabétique. Mais c'est mettre le doigt dans un engrenage et il faut bien y réfléchir : le coût de Sophia est de 3 consultations de généraliste et une d'endocrinologue chaque année. Il eut été pour le moins utile de confier ces sommes aux médecins traitants prêts à les investir dans un supplément de prise en charge des diabétiques et à l'évaluer versus Sophia.

MODÈLE ÉCONOMIQUE La Mutualité a produit une petite plaquette "Un nouveau modèle économique pour développer et pérenniser les Centres de Santé" que tout un chacun devrait étudier de près car il résume bien la problématique de toute activité médicale libérale. On y lira avec intérêt en page 4 cette réalité incontestablement exacte et malheureusement totalement oubliée des décideurs de tous poils : "La médecine générale, pourtant socle de l’offre de santé, ne peut s’équilibrer seule en l’état actuel des tarifs de la Sécurité sociale". Et pourtant l'immense majorité des cabinets de médecine générale fonctionne dans cette situation : en faire le constat est déjà bien, mais qui aura le courage d'en déduire une action politique adaptée ?

TESTING LE RETOUR Une sénatrice "verte" s'intéresse à l'accès aux soins et a décidé de proposer une loi pour le faciliter. Le point de départ était l'envie de trouver une solution aux refus de soins des méchants docteurs. Une concertation avec les syndicats leur a d'entendre et d'écouter (mais partiellement) l'exposé de tous les obstacles mis aux soins par les administrations et celle de Madame Lacaisse en particulier. La proposition de loi qui va venir en discussion comporte ainsi des points intéressants comme la prolongation automatique des CMU et autres facilités d'accès au soin dès la demande, quitte à réclamer ensuite des remboursements aux patients si l'avantage n'est pas justifié. Mais le testing de refus de soins proposé dans le texte reste celui du refus des médecins. Inaceptable s'il n'y a pas un volet comparable pour les administrations : il faut arrêter de s'imaginer que les professionnels de santé sont des salauds et les administrations vertueuses.

REGRETS SML Ils ont été près de 70 % à l'AG du SML à refuser la signature de l'Avenant 8 qui a pourtant bel et bien été signé par le président du syndicat. On rappelle qu'à la FMF, cet avenant a été refusé par 85 % des adhérents, mais le président du syndicat a écouté ses adhérents et n'a pas signé !

INDEMNITÉS KILOMÉTRIQUES L'anniversaire est à marquer d'une pierre noire : en mars 2013, nous "fêtons" les 18 ans de valeur équivalente des indemnités kilométriques (IK), soit 0,61 € pour la plaine et 0,91 € pour la montagne. En mars 1995 Mitterrand était président, le litre de gasoil était à 0,58 €, le C à 16 €. En mars 2013, on en a changé 3 fois de président, le C est à 23 €, le gasoil à 1,35 €, mais les kilomètres ont toujours la même valeur.

LES MÉDECINS FONT DES LIGNES Jaddo nous gratifie d'un billet intitulé "moi je les supporte pas les médicaments génétiques" et Fluorette, jeune généraliste bloggeuse, nous raconte son enthousiasme pour l'écriture à la main, en particulier de la mention "non substituable" pour les génériques. Elle a rencontré Marisol Touraine avec les autres bloggueurs et mangé si mal ses croissants qu'elle craint que la Ministre en ait perdu ses capacités d'écoute à cause d'elle ! Je tenais à rassurer Fluorette : même sans croissants, elle n'entend pas mieux car nous l'avons rencontrée récemment et fait le même constat comme l'explique Jean-Paul Hamon au premier article de ce Zapping. Il est toujours temps d'illustrer le sujet par un petit dessin quand l'occasion s'en présente.

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, président d'Union Généraliste et vice-président de la FMF. Il est envoyé à tous les médecins et à d'autres partenaires dont nous avons l'adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Si vous ne voulez plus le recevoir, écrivez à dr.cbronner@wanadoo.fr . Le site d'Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/. La FMF est accessible ici : http://www.fmfpro.org/

GRIPPES ET ALERTES La grippe se prolonge et atteint maintenant 11 semaines épidémiques, mais elle décroît nettement. Ça va coûter plus cher à Madame Lacaisse plus que les années précédentes, même si la grippe reste de gravité modérée (peu d'hospitalisations). A suivre sur GROG et INVS et les allergies sur le RNSA par le bulletin allergo-pollinique.

CERTIFIER LE DÉCÈS Les décès peuvent se certifier en ligne (aller sur son Espace Pro en ayant connecté la CPS et cliquer sur le lien dédié). Le BEH N°7 nous apprend que 5% des décès sont déclarés en ligne et qu'il faut poursuivre sur cette voie car la qualité de renseignement est supérieure. 5%, ce n'est pas grand chose et pourtant les avantages sont nombreux : retour très rapide (90 % dans les 24h) du dénombrement et des causes de décès (une augmentation ou un motif plus fréquent est immédiatement perceptible), facilité de remplissage avec nécessité d'imprimer et de simplement tamponner les 3 exemplaires (sans aucun diagnostic) à remettre à la famille. La majorité des certificats électroniques est faite à l'hôpital. En effet, on a rarement une connexion avec CPS avec soi à domicile ! Pourtant, il suffit d'autoriser la levée de corps pour les pompes funèbres sur un certificat libre attestant "la mort réelle et constante" et de demander à la famille de passer chercher ledit certificat au cabinet.

NOUVELLES DE L'ANSM La pilule Diane sera suspendue le 21 mai, donc retirée du marché. Le Misoprostol (Cytotec) utilisé comme déclencheur d'IVG a lui aussi droit à une belle polémique entre l'ANSM qui la joue une fois de plus "parapluie taille maximale" et les professionnels qui se plaignent de ne pas avoir été consultés. Jean-Yves Nau résume et commente avec les liens adaptés. Quant à la ridicule et extravagante affaire des avertissements à écrire sur l'ordonnance de pilules de 3 ème génération, c'est à lire au début de ce Zapping.

SAGA CHOLESTEROL Le Cholestérol est dans tous les débats et il n'est pas inutile de relire sa saga sous la plume de Dominique Dupagne : http://www.atoute.org/n/La-saga-du-cholesterol.html . Pour résumer : les effets positifs des statines sont probablement souvent indépendants de leur action directe sur le cholestérol. Et toute cette promotion et dévoyement du sujet est plus le résultat d'un lobbying intense des vendeurs de médicaments que d'une démarche scientifique digne de ce nom. Bref, tout un pan de notre pratique médicale est probablement basé sur des prémisses qui sont à revoir.

SANS VERGOGNE Tous les moyens sont bons pour essayer de faire grimper le taux de génériques, y compris l'intimidation par le contrôle médical, allant jusqu'à exiger du médecin qu'il produise la copie de ses déclarations à la pharmacovigilance. Vous avez bien lu ! Ça prouve au moins que les médecins contrôleurs capables de raisonner comme ça n'ont pas convoqué beaucoup de patients pour leur demander pourquoi ils ne voulaient pas des génériques, ce qui serait après tout leur travail. Mais il préfèrent jouer au matamore avec des médecins, c'est moins fatiguant. La sustitution approchant et dépassant parfois 85% du possible, il serait peut-être plus logique de s'intéresser aux prescriptions de médicaments récents, chers et non substituables. Mais là encore, c'est un peu plus compliqué. Quand mettra t'on en place une messagerie simple entre médecins prescripteurs et contrôle médical pour gérer au mieux l'échange d'information ciblée ?

LE DPC AVANCE Il a fallu attendre jusque fin février 2013 pour que paraisse enfin "la liste des orientations nationales du développement professionnel continu des professionnels de santé pour l'année 2013 " On se demande bien quels motifs ont pu retarder à ce point la publication de ce document qui permet aux associations de formation de vérifier que leurs programmes sont dans les clous. La lecture du détail montre d'ailleurs qu'il faut y mettre du sien pour proposer une formation qui sorte des critères ! Pour le reste, le plus simple est d'aller chercher l'information sur le site officiel de l'OGDPC.

CONTROLE FONCTIONNAIRES Encore une histoire de contrôle médical : il s'agit cette fois d'une fonctionnaire à 32 semaines d'aménorrhée qu'on invite à se déplacer pour un contrôle. Déplacement à l'évidence médicalement déplacé. Marcel Garrigou Grandchamp, responsable de la cellule juridique FMF expose les faits et propose une solution qui paraît sans doute trop simple : demander systématiquement le volet médical à la patiente avant de la convoquer. Dans notre douce France, la gestion différenciée des arrêts de travail des fonctionnaires et du reste des assurés est une anomalie qu'il convient de gommer et à tout le moins de gérer avec discernement. Une fois de plus, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

JOUR DE CARENCE Un jour de carence avait été introduit pour les fonctionnaires. Il vient d'être à nouveau supprimé. Des naïfs pensaient qu'on allait progressivement rapprocher les uns et les autres. Et même, rêvons un peu, s'occuper des 90 jours de carence des médecins libéraux, délai de mise en route des indemnités de la CARMF en cas d'incapacité de travail ! Rappelons au passage que ces mêmes médecins libéraux consomment si peu de soins que la fameuse contribution aux charges sociales des médecins secteur 1 payée par la caisse est bénéficiaire : madame Lacaisse paye certes deux tiers, mais elle y gagne car les médecins libéraux ne consomment pas ces sommes et leur propre contribution d'un tiers suffit à financer leurs besoins.

MÉDECINE THERMALE Les médecins thermaux ont vu leur forfait revalorisé par l'Avenant 9 de la Convention Médicale. Il passe ainsi de 70 à 90 € (cotation STH). Mais pas tout de suite : comme toutes les revalorisations, le délai d'application ne saurait descendre sous 6 mois après la signature des textes conventionnels. Il faut donc patienter. L'Unocam vient à peine d'accepter à son tour de signer les avenants récents. Par contre, et cela souligne toute la perversité du dispositif, quand il y a des baisses, elles s'appliquent de suite (dès publication au JO) s'il n'y a pas de mentions contraires.

CONCOURS VIDÉO L'URML de Basse Normandie organise un concours vidéo : il s’agit de réaliser les vidéos les plus drôles, les plus sarcastiques, les plus funs, illustrant les préjugés sur l’exercice de la médecine libérale en Basse-Normandie. 3 minutes maxi et des prix de 1500 € pour le 1er prix, 1000 et 500 pour les suivants. Vous avez jusqu'au 20 mars pour rendre votre copie.

GESTES SIMPLES Une petite vidéo de secourisme réalisée par des étudiants en médecine sensibilise aux gestes de premiers secours.

SITES RÉA Un bloggeur branché sur l'anesthésie réanimation partage sa sélection de sites web intéressants pour l’anesthésie-réanimation. Pas mal d'échographie, de gestion post opératoire, une feuille d'information hebdomadaire belge, des histoires racontées par John Snow...

ACIP PUBLIE l'ACIP (Accord Cadre Inter Professionnel) a été publié au journal officiel. On lira la dépêche de l'APM qui résume bien le sujet. Ce n'est sans doute pas le texte à poser sur son chevet nuits d'insomnie, mais ça existe et concerne théoriquement le quotidien de l'ensemble des libéraux !

NOUVEAU BLOG Une petite nouvelle bien sympa dans les Blogs de médecins, avec textes et dessins et c'est à découvrir : http://alicedelautrecotedumiroir.blogspot.fr/

LE COIN DU CARABIN HAG : Heart Attack Grill est le nom d'un restaurant états-uniens qui se moque allègrement du cholestérol. Ça se regarde si on a l'estomac bien accroché. Et tant qu'on est dans le délire anti santé, admirons, toujours mis en ligne par Grange Blanche, ces magnifiques publicités mettant en valeur le bon tabac fumé par les docteurs !

Ça mérite le coin du carabin car il vaut mieux en rire qu'en pleurer : le professeur Dautzenberg, tabaccologue réputé, s'est fâché tout rouge au "Téléphone Sonne" de France Inter quand le journaliste lui a demandé ses conflits d'intérêt. Rappelons qu'il n'est pas scandaleux d'avoir des conflits d'intérêt, mais qu'il est normal d'en faire état et totalement utopique de s'imaginer qu'on est indépendant de tout ! Quant aux 7 milliards d'êtres humains qui auraient accès à ses conflits d'intérêts, un seul nous suffirait, mais on ne trouve pas !

Un piaf pour la route.

Un homme entre dans la douche au moment précis où sa femme en sort, lorsque la sonnerie retentit à la porte de leur maison. La femme s'enroule dans une serviette de toilette, descend les escaliers en courant et va ouvrir la porte d'entrée. C'est Laurent, le voisin. Avant qu'elle n'ait pu dire un mot, il lui lance : "Je te donne 800 € immédiatement si tu laisses tomber la serviette qui te couvre". Elle réfléchit à toute vitesse et décide de laisser choir la serviette. Il l'admire à loisir, puis lui tend 800 €. Un peu éberluée, mais contente de la petite fortune qu'elle vient de se faire en un clin d'oeil, elle remonte dans la salle de bain. Son mari, encore sous la douche, lui demande "C'était qui ?" "C'était Laurent"  "Super, il t'a rendu les 800 € qu'il nous devait ?" Morale : Si vous travaillez en équipe, partagez rapidement les informations concernant les dossiers communs, vous éviterez ainsi bien des malentendus désagréables.

Dr Claude BRONNER
06 07 88 18 74
dr.cbronner@wanadoo.fr
.

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale