×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 88
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 88

Publié le : 1er mars 2014
Espace Généraliste

01 MARS 2014....N°88
SPÉCIAL CCAM 1er MARS 2014


A LA
MASSE
La nouvelle revalorisation de la CCAM chantée comme une grande victoire par la CSMF est un modèle de simplification administrative ! C'est devenu tellement complexe que plus personne ne s'en sort. Même pas Madame Lacaisse a réussi à se planter sur la biopsie de lèvre qui du coup a deux codes dans la nouvelle version de CCAM comme le montre notre document spécial "salades CCAM". Des mises aux points CCAM en deuxième partie du Zapping essaient de vous rendre compréhensible cet univers kafkaïen. Quant à la gestion Ameli Pro, elle vient encore de prendre une claque : depuis des semaines s'affichent des difficultés qui ont amené Madame Lacaisse à reporter les saisies ROSP jusqu'au 9 mars 2014.

GÉNÉRALISTE SPÉCIALISTE La bataille des communiqués a fait rage à propos de la spécialité en Médecine Générale entre ceux qui voudraient qu'on qualifie tout le monde comme spécialiste en médecine générale et ceux qui pensent que la spécialité de médecine générale mérite un traitement un peu plus spécifique. Le Collège de Médecine Générale résume assez bien. Un angéiologue qui ne fait que de l'angéiologie exerce t'il la spécialité de médecine générale ? Bien sûr que non. Doit il être non-spécialiste ? Bien sûr que non. Mais sa spécialité n'est pas la médecine générale. Il faut donc que tous les médecins soient spécialistes, mais ce n'est sûrement pas la spécialité de médecine générale qui doit être un fourre tout. Il y a 3 niveuaux à prendre en compte : la spécialité à la fin de la formation, la spécialité exercée et la rémunération conventionnelle. A ce sujet, la CSMF réussit l'exploit de pousser des cris d'orfraie après avoir refusé le CS à 25 aux seuls généralistes (Article 2 bis de la NGAP).

ACCESSIBILITÉ A LA UNE Le Premier Ministre, confronté à la fois à la fronde des associations handicap et à l'impossibilité de mettre les lieux publics aux normes handicap dans les délais a procrastiné une fois de plus. Mais il va falloir (simplification administrative oblige) faire de la paperasse pour s'engager à mettre nos locaux aux normes sous peine de sanctions, tout en étudiant les situations où on ne pourra mettre aux normes ! L'auteur du Zapping a commis un édito dans le JIM sur le sujet : "Accessibilité des Cabinets Médicaux au 1er janvier 2015 : un sujet qui fâche". Bref, tout ça pour ça et ce n'est pas fini. En passant, pourquoi ne pas équiper vos toilettes d'un dispositif anti incendie pour sourds ? En tout cas, s'il y a le feu au cabinet, vérifiez que personne n'est dans les toilettes avant de vous sauver !

L'ASIP S'AGITE L'Asip Santé organise régulièrement des grands-messes destinées à célébrer le culte triomphant du progrès partagé. On a le droit d'admirer les diaporamas de la journée interrégionale du 4 février. Prévues pour septembre (2013), les spécifications techniques Mssante pour les éditeurs de logiciels viennent enfin de sortir. Inutile de dire que ce n'est pas demain qu'on va tous communiquer par Mssante. Les fonctionnalités annuaire sont des plus primitives et ne répondent absolument pas aux besoins. Mais du moment que l'Asip peut organiser des réunions dans de beaux hôtels et charmer l'assemblée avec des diaporamas, tout va bien.

MMG ISTRES A Istres, la Maison Médicale de Garde est contestée par l'ARS et doit fermer. En même temps, on lit dans la presse les interventions de Gérard Vincent, président de la FHF qui pense que la ville devrait prendre sa part du travail. On est bien d'accord, mais quand elle la prend, sa part de travail, on voit bien à Istres comment la ministre et ses effecteurs ARSiens mettent en musique au prétexte que la MMG ne fonctionne pas sur le mode foutoir des urgences hospitalières. L'ARS ne comprend pas comment la MMG a pu discipliner les patients : s'ils téléphonent avant de se présenter à la MMG, c'est parce que ce n'est pas urgent; des patients sur rendez vous, une PDS sur rendez vous, c'est inimaginable; s'ils attendent si peu dans la MMG, c'est parce que c'est une médecine de confort; si la MMG ne travaille pas en semaine, c'est parce qu'il y a trop peu d'appels...donc pas besoin d'une MMG ! Une MMG, pour l'ARS, doit ressembler aux urgences hospitalières étatiques style Cochin, engorgées avec 6 heures d'attente, avec des patients oubliés dans un WC ou une salle d'attente, sans véritable régulation, avec du personnel débordé et burn-outé...

PARAMEDICS OU SMUR Dans le débat sur l'urgence, avec les urgentistes montant au créneau contre ces fainéants de généralistes qui ne veulent plus travailler, il est un sujet tabou : c'est le dogme français du médecin SMUR qui va chercher le patient. Jean Paul Hamon a rappelé devant une commission de l'Assemblée Nationale que la plupart des pays ont choisi de traiter de nombreuses urgences avec un système de paramédicaux qui amènent le patient en détresse à l'hôpital où à la rencontre d'un SMUR et que ces systèmes ne sont pas moins performants que le nôtre. Mais "chut !", c'est politiquement incorrect de le dire ! Maintenant, les SMURS veulent envoyer des infirmiers en éclaireurs pour faire perdre encore un peu plus de temps !...

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, président d'Union Généraliste et vice-président de la FMF. Il est envoyé à tous les médecins et à d'autres partenaires dont nous avons l'adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Si vous ne voulez plus le recevoir, écrivez à dr.cbronner@wanadoo.fr . Le site d'Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/. La FMF est accessible ici : http://www.fmfpro.org/ Si vous ne souhaitez plus recevoir le Zapping, cliquez DESINSCRIPTION. Il arrive qu'une désinscription ne soit pas enregistrée, il arrive aussi qu'une adresse supprimée soit réintroduite parce que nous la récupérons à nouveau. Tout cela va être automatisé et mieux géré, mais soyez certains que ce n'est jamais par malice que vous êtes agressés par un Zapping non souhaité !

GRIPPES ET ALERTES Selon le GROG l'épidémie de grippe a amorcé sa descente. L'INVS dit exactement la même chose. Le RNSA nous confirme dans son bulletin allergo-pollinique la prédominance des pollens allergisants de cyprès dans le sud et l'aulne et le noisetier commencent à se manifester.

CCAM AU 1er MARS Ce sont exactement 3761 actes sur 7744 qui sont revalorisés, soit 48,57 % dans la version V33 de la CCAM en pdf et en excel (pour voir les nouveautés, madame Lacaisse propose une note d'information CCAM V33). Un changement du 10 mars y est intégré puisque deux actes nouveaux sont rajoutés à cette date (Le BGQP140 à 11,30 € -Lecture différée d'une rétinographie en couleur, sans la présence du patient- et le QEMA020 à 657,67 € -Reconstruction du sein par lambeau cutanéo graisseux libre à pédicule performant de l'abdomen avec anastomoses vasculaires-). A noter surtout les cumuls possibles entre C ou CS et CCAM plus nombreux. Pour s'en sortir, si le logiciel n'est pas à jour, il faut regarder les tarifs CCAM et appliquer les modificateurs (X=16%; I=9,2%; 9=3,7%; O=0,6% et toutes les combinaisons possibles I X = 16+9,2= 25,2% ) . Il est possible de s'en sortir en regardant le code CCAM sur ce tableau revalos CCAM du JO qui donne le tarif majorations incluses (faire rechercher, CTRL F dans Acrobat et mettre le code de l'acte).

TABLEAUX CCAM La FMF vous propose ses tableaux pratiques de CCAM, à télécharger et imprimer : les classiques CCAM du Généraliste en secteur 1, CCAM du Généraliste en secteur 2, avec les actes courants du généraliste surlignés en jaune, les actes avec majoration M mis en valeur (en bleu) et des actes cumulant C et CCAM surlignés en vert. Vous pouvez préférer un autre Tableau FMF CCAM, sans oublier de jeter un coup d'oeil à un tableau de Cumuls C ou CS et CCAM. On pourrait croire les secteur 2 favorisés parce qu'ils mettent le code sans majorations et ensuite le prix qu'ils veulent, mais comme il leur faut appliquer les majorations pour les CMU, ils ont droit de cumuler les deux documents !

CCAM ILLUSTRATION Vérifiez vos logiciels de facturation CCAM et sinon faites des feuilles de soins papier. Pour vérifier si vous êtes à jour, rien de tel qu'une petite facturation d'ECG au cabinet en test. En secteur 1 et en secteur 2 pour les CMU et les ACS (Aide à l'acquisition d'une Complémentaire Santé), en secteur 2 si vous avez choisi le CAS (Contrat d'Accès aux Soins), l'ECG au cabinet se cote CS (ou C) + DEQP003 + 9, soit 23+14,02 (13,52 x 3,7%) = 37,02 €. Si vous êtes en secteur 2, vous facturerez évidemment une somme de votre choix, mais vous coterez CS (ou C) + DEQP003, ce qui mettra la base de remboursement du patient à 23+13,52=36,52 €. La différence de 0,50 est minime car le 9 est une majoration faible. Mais si on a un acte en XX (malheureusement rares), c'est 32% qui s'applique. Ainsi, le HAJA006 + XX + M (Parage et/ou suture de plaie transfixiante de lèvre) passe de 65,54 à 77,91 €.

ROSP ET HPV Le président Hollande s'est laissé enfumer par les experts sur un point précis du plan cancer : la vaccination anti-HPV. Il suffit de lire la page 20 du plan qui lui est consacrée. Est il indispensable, à ce stade de connaissance sur la vaccination anti-HPV d'en faire une telle promotion ? Le principe de précaution n'a pas atteint les conseillers du président sur le sujet. Le Formindep est évidemment monté au créneau, mais c'est Medocéan qui est le plus actif sans contradiction sérieuse (Philippe De Chazournes en Interview à la Réunion) avec un dossier qui comprend une lettre ouverte à Hollande et une PÉTITION demandant tout simplement une mission parlementaire sur le sujet. Bonne analyse au sujet de ce plan cancer et de la parole présidentielle par Jean-Yves Nau : "Vaccins anti-cancers : la contre-vérité du président de la République".

FORFAITS ET REMPLAÇANTS La question des forfaits pour les remplaçants est un sujet délicat. En effet, une partie de moins en moins négligeable de la rémunération du médecin se fait sous forme forfaitaire (ALD, ROSP, médecin traitant) ou pseudo forfaitaire comme le MPA qui rajoute 5 € sur les actes des plus de 85 ans. Les contrats ordinaux type se limitent à l'acte (mais le MPA est à l'acte !) et le contrat type du SNJMG (au demeurant bien pratique) copie benoîtement l'ordinal. Bref, c'est un message aux remplacés comme aux remplaçants : parlez en lorsque vous faites vos pourcentages de frais, surtout pour les remplacements longs ou réguliers.

ARRÊTS DE TRAVAIL Faut-il inclure le samedi et le dimanche dans les arrêts de travail ? Ce n'est pas nécessaire si on craint la nécessité d'une prolongation le lundi car le simple fait de prolonger prendra les deux jours en compte. Rappelons que les salariés sont mensualisés : l'employeur paye chaque mois 30 trentièmes de salaire même en février avec ses 28 jours ou mars avec ses 31. Lorsque le salarié est absent pour maladie, il perd les 3 premiers jours (carence), puis Madame Lacaisse paye 50% du salaire pour chaque 30 ème non travaillé. Si votre patient est malade un lundi et vous prescrivez l'arrêt jusqu'au vendredi, la caisse paiera jeudi et vendredi et le salaire patronal normal à 100% reprendra pour samedi-dimanche. Si vous rajoutez samedi dimanche, le patient aura deux fois 50% de salaire en moins, le patron économisera deux jours à taux plein et Madame Lacaisse paiera 2 jours de plus à 50%. Tout cela est en plus indolore et invisible pour les patients et entreprises avec complémentaire (les plus nombreux). Bref, notre stylo vaut très cher : quand je suis fâché avec Madame Lacaisse, le dimanche se rajoute facilement ! Quand je suis de son côté, le vendredi finit la semaine même si ses stupides référentiels d'arrêt de travail mettent 7 jours pour un état grippal.

DIAGNOSTIC ANTÉNATAL Le cadre légal des diagnostics anté-nataux s'est encore complexifié par une loi de janvier 2014. Ça vaut la peine de jeter un coup d'oeil aux modèles officiels de documents dans leur jolie formulation du journal officiel. On attend des formulaires pratiques directement utilisables.

BONS BLOGS Ne manquez pas le post de PerrUche en Automne sur "le suppositoire du XXIème siècle" et les réflexions frappées au coin du bons sens d'ASK sur le vaccin contre les Rotavirus : il s'interroge sur "les experts", en l'occurrence ceux dont les avis semblent bien loin du quotidien du prescripteur avec beaucoup de questions et peu de réponses satisfaisante, sans parler de quelques vilaines pensées évidemment paranoïaques...Quant à la revue de la semaine (la 9) de PerrUche en Automne, vous y trouverz sûrement votre miel.

LE COIN DU CARABIN Armance vous propose un post des plus sympa avec la recherche d'un ophtalmo un vendredi après 16h pour un avis sur une suspicion de glaucome : "Friday Night Fever" . Sourires et musiques de téléphones en pagaille...

Il y a des limites à l'accessibilité !

Une petite vidéo à explorer sur un sujet chaud : le contrôle parental.

Ne dites pas le contraire, vous êtes sûrement intéressé par la baisse de qualité du sperme dans votre région !

Deux prostituées discutent dans un ascenseur, l'une dit à l'autre : - Tu trouves pas que ça sent le sperme ? - Oh, excuse-moi j'ai roté.

Les vacances d'hiver : On était dans la neige, elle voulait me faire une fellation, mais j'ai refusé. - A cause du froid ? - Oui - Tu n'avais pas d'érection - Si si,... J'avais peur qu'elle claque des dents

Exercice de langue française : une vieille demoiselle se présente chez un notaire pour enregistrer l'acte d'achat de sa maison récemment acquise. Le notaire l'invite à s'installer, appelle son clerc et lui demande textuellement : "Veuillez, s'il vous plait, ouvrir la chemise de mademoiselle, examiner son affaire, et si les règles ne s'y opposent pas, faites une décharge pour qu'elle entre en jouissance immédiate !"

Dr Claude BRONNER
06 07 88 18 74
dr.cbronner@wanadoo.fr
.

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale