×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 97
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 97

Publié le : 9 décembre 2014
Espace Généraliste

09 DÉCEMBRE 2014....N°97
DÉCEMBRE CHAUD CHAUD CHAUD


COLÈRE
NOIRE Marisol Touraine n'est certes pas la seule responsable de la colère des médecins libéraux, mais elle a fait tout ce qu'il fallait pour décrocher le pompon du mécontentement et a réussi l'union de tous les syndicats, représentatifs ou non, contre la politique de santé pilotée par la haute administration française et une caste politique qui n'a jamais su par quel bout prendre les professionnels de santé. La situation actuelle est le résultat de trente ans de politique de gribouille. La France a le système hospitalier le plus surdimensionné d'Europe. Une partie énorme des soins est assurée par les médecins libéraux qui se sentent méprisés, ostracisés et ont l'impression justifiée que les politiques ne croient qu'en l'hôpital, public de préférence. Ils ont donc décidé de montrer leur utilité en fermant leurs cabinets à partir du 23 décembre. Et le mouvement va être suivi massivement. Explication par exemple avec une vidéo de l'URML Basse Normandie. L'action sera multiple, mais elle sera suivie.

TIERS PAYANT La mise en renégociation de la Loi Santé sur des bases totalement différentes est la revendication principale car cette loi met en oeuvre de nombreuses mesures qui visent la mise sous tutelle de la médecine libérale avec les ARS en chef d'orchestre et accessoirement le démantèlement de la médecine générale (actes aux paramédicaux et pharmaciens). Le tiers payant généralisé et obligatoire est la mesure phare refusée massivement. Une thèse soutenue récemment par le Dr Julien Amar analyse cette situation à partir d'une enquête d'octobre 2013 avec 4208 réponses : "Tiers payant : état des lieux sur son application et avis sur sa généralisation". On rappelle le résultat de l'Enquête Tiers-Payant avec plus de 80 % de médecins opposés au TP obligatoire et plus de 60 % même si tous les problèmes techniques étaient réglés. L'intégralité des commentaires sur le tiers-payant fait 428 pages !

PHARMACIENS TOUBIBS Ca y est, les pharmaciens sont presque médecins : l'Arrêté du 28 novembre 2014 portant approbation des avenants 3, 4 et 5 à la Convention des pharmaciens d'officine est paru. Téléchargez le texte pour savourer une fois de plus un délire bien français : quand on veut reconnaître et rémunérer un travail normal de pharmacien comme celui d'aider le patient à prendre correctement un traitement anti-asthme (ce qui est tout à fait leur rôle), se mêler du traitement anti-coagulant (ce qui l'est nettement moins), le moindre détail se retrouve au journal officiel ! Le plus fou, c'est les 40 € payés annuellement au pharmacien (qui bien sûr continue à être payé sur la vente des médicaments) pour deux entretiens asthme. Le n'importe quoi continue avec la vaccination par les pharmaciens prévue dans la Loi Santé contre laquelle nous nous mobilisons.

REVEL DIRECTEUR Nicolas Revel est le nouveau directeur de Madame Lacaisse à partir du 17 novembre 2014. Il était directeur de cabinet de Bertrand Delanoë à la mairie de Paris, puis secrétaire adjoint de l'Elysée. On attend de voir sans a priori, excepté une petite pointe de racisme anti-énarque lié à une allergie que la plupart des libéraux comprennent très bien ! Exit Frédéric Van Roeckeghem qui sera resté 10 ans à ce poste en fidèle serviteur des différents gouvernements, de droite comme de gauche. En gros, ce qu'on lui reproche, c'est justement d'avoir été un serviteur trop zélé alors qu'il avait une bonne analyse de la situation : il avait compris l'utilité des libéraux et a limité la prise de pouvoir de l'Etat sur la médecine libérale. Mais s'il a réussi en tapant sur les médecins à contenir les dépenses de ville, il a aussi contribué à la non installation en ne favorisant pas un exercice serein, en grande partie avec des réformes dont il est directement responsable comme ancien directeur de cabinet de Philippe Douste-Blazy (loi 2004).

NOUVELLES OGDPC Le Collège de la Médecine Générale a lancé une pétition contre la décision de mettre brutalement fin (au 19 octobre) à la prise en charge de nouvelles formations pour des médecins qui auraient déjà fait une formation. L'intérêt direct de la pétition est nul, mais vous pouvez quand même marquer votre mécontentement. En effet, la campagne 2015 démarre dès maintenant comme nous l'indique l'OGDPC dans une lettre "Inscriptions 2015 : mise en place d'un nouvel espace sécurisé provisoire". Provisoire, car d'intenses concertations ont cours sur l'avenir du dispositif.

PARLONS REVENUS avec une interview de Jean De Kervasdoué sur Fréquence Médicale "23 €, c'est indigne" à propos de son dernier ouvrage "Le revenu des professions de santé" publié par la Mutualité Française et Economica. Le sujet est d'actualité et Jean de Kervasdoué martèle des évidences, sauf que personne ne veut les entendre. On peut aussi se reporter au blog de "cris-et-chuchotement médicaux" qui nous a offert une analyse du paiement à l'acte français avec une histoire d'oeufs particulièrement illustrative : "Le paiement à l'acte expliqué en oeufs".

CNU ENFIN Marisol Touraine et Geneviève Fioraso viennent de créer une sous-section de médecine générale au Conseil National des Universités. Tout ce qui compte en médecine générale a salué cet élément attendu depuis 30 ans : le CNGE (collège des généralistes enseignants) bien sûr, mais aussi le Collège de la Médecine Générale qui regroupe toutes les instances généralistes qui comptent. Désormais, les professeurs de médecine générale seront nommés par une section autonome (auparavant, ceux qui sont sensé s'occuper de l'enseignement de la moitié des promotions étaient assimilés à la médecine interne).

MARISOL CUMULE La Contesse de Ségur a fait très fort à la télé où elle s'est fait allumer sur son cumul d'indemnité de conseillère générale avec celui de Ministre de la Santé alors qu'elle s'est plus que vanté d'être ministre à plein temps ! Ne manquez pas l'attaque d'Aymeric Caron dans l'émission "On n'est pas couchés" où elle tente de justifier les 2500 € du Conseil Général par un sommeil réduit. Tiens, 2500 €, cela fait 100 consultations à 25 €, ou plutôt 200 consultations car pour elle , c'est du net ! Soit l'équivalent de 2 journées de travail de médecin par semaine...en plus de son poste de ministre ! Autre approche : en supposant qu’elle passe 8H par semaine en tant que conseillère générale, son salaire équivaut à 78 € de l’heure net. Soit pour un médecin en honoraire 140 € de l’heure , en admettant que l’on maintienne la cadence de 4 patients / heure cela supposerait un C à 35€ ….On est loin du malheureux C à 25 €, plus proche d'ailleurs de ce que devrait réellement valoir le C !

ACCÈS SOINS Un article du New England (Davis K et al. N Engl Med. 2014; doi: 10.1056/NEJMp1406707) s'intéresse à l'accès aux soins dans différents pays (Etats-Unis, Royaume-Uni, Canada, France, Allemagne). On peut regarder le tableau d'origine en anglais et une traduction "Comparaison de l'accès aux soins 5 dans pays" pour les allergiques à la langue de Shakespeare. Le constat est sans appel : les difficultés d'accès aux soins pour des raisons financières sont minimes chez les anglais et très importantes aux Etats-Unis, l'attente pour un rendez-vous médical marquante au Canada (et toujours minime en Angleterrre) et les difficultés en horaire PDS réelles partout. La France est dans une honnête moyenne.

LMDE A GERBER La valeur des promesses gouvernementales est illustrée magistralement par XGB (Xavier Gouyou Beauchamp) qui s'est associé à Christian Lehmann pour stigmatiser la gestion copain-coquins des mutuelles étudiantes, la LMDE en particulier, avec une vidéo caustique, mais malheureusement exacte (La Garantie Touraine). Mais ce qu'il faut surtout lire à ce sujet, c'est le témoignage d'une maman sur le calvaire de son fils Mathias, étudiant et diabétique, décédé après un long parcours de défaut d'accès aux soins dans lequel les professionnels de santé ne sont pour rien. Ce n'est pas du testing, mais la triste réalité !

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, président d'Union Généraliste et vice-président de la FMF. Il est envoyé à tous les médecins et à d'autres partenaires dont nous avons l'adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Le site d'Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/. La FMF est accessible ici : http://www.fmfpro.org/ Si vous ne souhaitez plus recevoir le Zapping, cliquez DESINSCRIPTION. Il arrive qu'une désinscription ne soit pas enregistrée, il arrive aussi qu'une adresse supprimée soit réintroduite parce que nous la récupérons à nouveau. Tout cela va être automatisé et mieux géré, mais soyez certains que ce n'est jamais par malice que vous êtes agressés par un Zapping non souhaité !

GRIPPES ET ALERTES On échappe toujours à Ebola. Pas de grippe selon l'INVS et le reste des pathologies hivernales n'est pas répertorié puisqu'il n'y a plus la surveillance et surtout les prélèvements du GROG. Le sujet grippe est abordé une fois de plus avec un peu d'esprit critique par Docteurdu16 "Grippe : le HCSP extrapole et indique au doigt mouillé 2000 morts évités par an par la vaccination chez les personnes âgées."

DCI OBLIGATOIRE C'était prévu, mais c'est maintenant applicable (décret relatif à la certification des LAP et LAD) : à partir du 1er janvier 2015, pour être certifié (et donc donner droit à la rémunération ROSP), votre LAP (Logiciel d'Aide à la Prescription) devra marquer les médicaments en DCI obligatoirement. Et d'ailleurs vous aussi êtes censés marquer la DCI sur toutes vos ordonnances (en plus du nom de fantaisie si vous y tenez). Une fois de plus, l'amateurisme avec lequel une mesure aussi importante est inscrite dans la loi et mise en application va la rendre totalement inopérante : au 1er janvier 2015, la plupart des logiciels ne seront pas réellement prêts et les médecins ne changeront pas leur pratique. Il ne reste plus à la Contesse de Ségur ou au directeur de Madame Lacaisse de faire les gros yeux aux méchants docteurs qui n'appliqueront pas leur belle loi : ça donnera une raison supplémentaire de réagir aux professionnels concernés !

METHAVILLE PUBLIÉE L'étude Méthaville est publiée : "Methadone Induction in Primary Care for Opioid Dependence: A Pragmatic Randomized Trial" (Ce snobisme de la publication des études françaises en anglais !). Elle montre que les généralistes peuvent primo-prescrire la Méthadone. La belle affaire ! Il est intéressant de noter le mode de présentation du sujet du style "le traitement de substitution aux opiacés aussi efficace lorsqu'il est initié par un généraliste". Sauf que les résultats montrent qu'à un an de suivi le taux d'abstinence est de 55% chez le généraliste contre 33% en Centre, l'engagement dans le traitement est à 94% contre 65% et le taux de satisfaction pour les explications supérieure chez le généraliste. En langage normal, ça veut dire que les résultats sont meilleurs en ville !

INCUBATEURS CONNECTÉS Le rapport Lemoine "La nouvelle grammaire du succès : la transformation numérique de l'économie française" a été écrit un petit peu en shadock. La santé y est bien sûr abordée : il propose par exemple des « incubateurs de cabinets médicaux connectés ». Le contenu santé est résumé en une page de titres et les développements sont pages 18, 30, 31, 80, 102, 120 à 124 sur un pavé d'un total de 328.

GÉNÉRIQUES ILLUSTRÉS La problématique des génériques est joliment illustrée, dessins à l'appui, par Alice dans "Génériquer, c'est compliqué" : à diffuser largement. Elle y montre différentes situations concernant le générique : le patient qui ne veut pas de génériques parce qu'il pense qu'ils sont fabriqués en Chine, celui qui prend plusieurs fois le même traitement avec des boites différentes, celui qui préfère une galénique sympa et est prêt à la payer (mais ce n'est pas le système français) et ainsi de suite. Une revue assez complète. Conseil UG Zapping sur le "non substituable" à la main : n'hésitez pas à appliquer la solution de certains médecins en apposant systématiquement sur vos ordonnances la mention : « le patient a la possibilité d'exiger le médicament de marque chez le pharmacien, contre la perte du tiers payant mais en étant remboursé sur le tarif du médicament de marque ». C'est une stricte transcription de la réalité des faits.

TÉLÉSURVEILLANCE SAOS Le Conseil d'Etat vient de déclarer pour de bon illégal le flicage par télémédecine des apnées du sommeil tel que le voyait madame Lacaisse et les prestataires de service concernés par les dépenses et recette supplémentaires générées par le dispositif. Pour comprendre, répondez à la franchement à la question : "avez vous envie que Madame Lacaisse connaisse dans le détail l'horaire et la qualité de votre sommeil ?" Docteurdu16 (Le Conseil d'Etat annule les arrêtés modifiant les modalités de remboursement du traitement de l'apnée du sommeil.) et Jean-Yves Nau (Apnée, le téléflicage est contraire à la loi) commentent chacun à leur manière le sujet et la décision. Ça permet de bien comprendre les enjeux.

PILULE ET EMBOLIES L'étude est impressionnante : la baisse de prescription des pilules de 3 et 4 ème génération aurait fait économiser 341 hospitalisations pour embolies pulmonaires, soit 11,2% de baisse en 2013. L'étude de l'ANSM est convaincante : "Impact de la modification récente des méthodes de contraception en France sur la survenue d’embolies pulmonaires chez les femmes de 15 à 49 ans". L'affirmation mérite néanmoins un bémol car les ventes de toutes les pilules ont baissé et le pendant des IVG (interruptions volontaires de grossesse) existe aussi avec une augmentation de presque 5% (+ 10 000). Mais si la patiente est un peu responsable de l'IVG, elle ne l'est pas de l'embolie et l'utilité de prescrire des pilules de génération 1 et 2 est probable ! Notons que ce type de publication est possible grâce au retour statistique d'activité des hôpitaux, et qu'on l'obtient sans problème sans donner accès aux données nominatives aux ARS comme le prévoit la loi santé combattue actuellement.

RETRAITE MENSUALISÉE Les paiements CARMF sont trimestriels. Ils vont devenir mensuels, immédiatement pour les nouveaux retraités, mais avec étalement de la mesure sur 3 ans pour les anciens afin de ne pas les charger fiscalement au passage (15 mois payés dans une année). Un communiqué de la CARMF explique tout ça très bien : « Les retraites des médecins officiellement mensualisées au 1er janvier 2015 »

ANGLAIS FOUS ? Luc Perino s'est ému du positionnement du gouvernement anglais qui veut payer 70 € ses médecins pour dépister les 800 000 déments qui ne seraient pas diagnostiqués. Dans "Les médecins pourront signer d'une croix" il se pose des questions sur le pourquoi de cette rémunération, mais aussi et surtout sur le pourquoi du non diagnostic. Il rappelle que les médecins anglais sont en train de s'offusquer de la proposition. L'ennui, c'est que nos élites copiant volontiers les anglais (c'est le cas pour le génialissime ROSP), on craint qu'ils ne veuillent bientôt nous mettre à la même sauce.

KIDNEY WEEK PerrUche en Automne, néphrologue, nous propose ses comptes rendus de la Kidney Week (13 000 participants au Congrès de l'American Society of Nephrology à Philadelphie) sous forme de journées : Premier jour à la Kidney week 2014, Deuxième jour à la Kidney week 2014, Troisième jour à la Kidney week 2014, Dernier jour à la Kidney week 2014.

SITE FERMÉ Madame Lacaisse réussit même à fermer ses sites Internet pendant ses congés ! On a ainsi lu cette communication dans une caisse : « Je vous informe que les sites de commandes d’imprimés pré-identifiés seront fermés pendant la période hivernale : - Le site permettant la commande des ordonnances bizones sécurisées (3321as) sera fermé du 14.12.14 au soir au 01.01.15 au soir inclus. - Le site permettant la commande des feuilles de soins et des avis d’arrêt de travail sera fermé du 23.12.14 au soir au 04.01.15 au soir inclus. Je vous invite donc à vérifier vos stocks et à passer commande le cas échéant » Trop forts : heureusement, vous allez être en grève !

GYNÉCOLOGIE EN BLOG Pour les docteurs : Gynorama Pour les geeks : BlueGEEK mes programmes Pour les filles : Le petit Journal du Gynécologue de Campagne .

LECTURE CRITIQUE On peut s'intéresser à un petit livret écrit par des étudiants en médecine pour les étudiants en médecine offrant une séance de lecture critique de l'influence des laboratoires. C'est didactique, joliment mis en page, se lit facilement et même des médecins installés depuis longtemps y découvriront quelques faits troublants : "Pourquoi garder son indépendance face aux laboratoires pharmaceutiques ?".

BONS BLOGS Martin Winkler, écrivain de talent, nous détaille son opération de cataracte au Canada dans "Ma Cataracte" et le vécu de cet événement très banal se lit avec plaisir. "L'anguille et la corde" est une belle histoire de consultation de drsachs, médecin de campagne. Elle illustre la complexité du travail de généraliste, mais aussi la connerie du paiement à l'acte à 23 € pour tout. En même temps, c'est typiquement la situation où vers la fin de la consultation, le médecin a intérêt à dire : si ça ne vous dérange pas, j'aimerais faire un questionnaire dépression et hop, on remplit un hamilton dépression et on passe de 23 à 69,12 € avec l'ALQP003. Médicalement Geek est le blog d'un interne qui chaque dimanche fait le point des publications intéressantes et ça vaut franchement le coup. Une pétition circule pour interdire l'utilisation du corps de la femme dans des campagnes de santé (en particulier cancer du sein).

LE COIN DU CARABIN Le système de santé français (et pas seulement) résumé en 3 vignettes : tout est dit.

La "brève dentaire" d'Armance est pas mal.

Et celle de Christian Lehmann sur Valérie Trierweiler proprement épouvantable.

Le burn-out peut aussi faire sourire.

Dans un dîner, un médecin se trouve à table près d’un avocat. « – C’est terrible. Chaque fois que je dis que je suis médecin, il y a toujours quelqu’un qui me raconte ses symptômes, qui demande mon diagnostic et même mon avis sur le traitement que lui a donné un autre médecin. Quand vous avez ce genre de problème maître, vous faites quoi ? » « – Eh bien, en rentrant chez moi je leur envoie une note d’honoraires. Consultation au dîner d’hier soir : 100 euros. Ils ne recommencent pas ». « – C’est une excellente idée, fait le médecin, c’est ce que je vais faire ». Et le lendemain il reçoit une lettre de l’avocat : Consultation au dîner d’hier soir : 100 euros.

Dr Claude BRONNER
06 07 88 18 74
dr.cbronner@wanadoo.fr
.

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale