×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 99
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 99

Publié le : 7 janvier 2015
Espace Généraliste

08 JANVIER 2015....N°99
JE SUIS CHARLIE


BONNE
ANNEE ? Une année qui commence par un massacre opéré par des fous furieux qui veulent imposer leurs vues dans un des rares pays qui garde des espaces de presse vraiment libres peut elle être bonne ? Les électrochocs ont parfois pu être efficaces pour certains ! Souhaitons que nous sachions réagir collectivement avec intelligence. L'actualité a été nettement centrée sur la contestation médicale. Ce ne sera plus le cas pendant quelques temps. Espérons que politiques et syndicats sauront en profiter pour sortir de cette situation bloquée qui fait penser que l'année 2015 sera celle de l'enterrement définitif de la médecine libérale à la française si la technocratie si bien incarnée par notre ministre gagne sur sa loi. Souhaitons que dans le domaine de la santé elle marque un virage vers plus d'humain, de plaisir retrouvé au travail en lieu et place d'une débauche de réunions, de référentiels et d'encadrements voulus contraignants et chronophages, de pression sur les acteurs au contact direct avec les patients.

QUELLE SUITE ? "Une grève de médecins libéraux c’est idiot. Les seuls interlocuteurs à ne pas être lésés sont ceux sur qui les médecins veulent faire pression : l’Assurance-maladie et le Ministère de la Santé. Et pourtant, les médecins adhèrent massivement à cette grève. Quand toute une profession fait quelque chose d’idiot, qui en plus lui coûte de l’argent, c’est que le malaise est vraiment profond" a écrit Dominique Dupagne dans une analyse de la grève. Et son analyse est intéressante. Le mouvement de grève est suivi d'un mouvement de grève de télétransmission et des gardes. Aux syndicats de réagir à la situation pour proposer des modalités d'action certes adaptées aux revendications, mais aussi à la situation politique.

MENTERIES À LA UNE Marisol ment sans vergogne et ses mensonges sont de plus en plus évidents : mensonge quand elle ose dire que la grève des médecins ne pose pas problème (on appelle ça la méthode Coué !), mensonge quand elle dit que le tiers payant est LA clé de l'accès aux soins (le tiers payant chez le dentiste et l'opticien ne règle pas le problème de la non prise en charge des soins !). Enfin, quand madame Lacaisse, maintenant dirigée par un très proche du président de la République, communique en disant que les libéraux ont plus travaillé fin 2014 qu'en 2012 et 2013 en s'appuyant sur les chiffres de télétransmission, elle se tire une belle balle dans le pied car de telles affirmations risquent de semer la tempête vu l'état de ras le bol de la profession !

TIERS PAYANT Voilà plus d'un an que de réunion de "concertation" en réunion "technique" les syndicats expliquent que le tiers payant généralisé et obligatoire n'est pas une bonne mesure. Ils parlent à des autistes puisque la volonté du président de la République et de sa Ministre sont au delà de toute discussion ! Pourtant, le débat sur le tiers payant a permis l'expression des victimes du tiers payant au quotidien. Des pharmaciens, toujours cités en exemple, expliquent à quel point les ennuis peuvent pleuvoir et les dûs s'accumuler comme dans le post d'un pharmacien listant les nombreux bugs du tiers payant en réponse au Blog de Jaddo qui fait une excellente revue du sujet dans "Pas de TPG dans mes souliers".

GESTION CAISSES Un rapport Igas "Les coûts de gestion de l'Assurance Maladie" (386 pages) passe en revue la totalité de la gestion des assurances santé, obligatoires et complémentaires. La conclusion : 1 à 2 milliards d'économie par an possible pendant quelques années sans licencier dans les caisses (en utilisant les départs à la retraite en particulier). Il date de 2013 et n'a été rendu public que maintenant, on se demande bien pourquoi ! Notons par exemple que le coût de gestion de madame Lacaisse et consorts est chiffré à 12,5 milliards d'euros chaque année. Les honoraires des généralistes, qui voient quotidiennement un million de français en consultation, représentent 7 milliards: la moitié ou presque. Ca tombe bien : pour avoir une médecine générale digne de ce nom (en comparaison avec d'autres pays), il faudrait doubler en gros ces 7 milliards ! Avec les économies qu'on pourrait attendre des généralistes mieux traités, il y a de la marge ! Par français assuré, ces frais représentent 120 euros/personne pour la partie publique (4% environ des sommes totales qu'ils gèrent) et 70 euros/personne pour les complémentaires (20 % environ des sommes totales gérées).

MARISOL TOUBAIGNE Christian Lehmann, généraliste et écrivain analyse longuement la situation actuelle dans le domaine de la santé. Ceux qui croient encore que les médecins de droite sont méchants avec la gauche et ceux qui cherchent à comprendre gagneront à prendre le temps de lire son papier sans concession, mais argumenté : « Loi Santé, Grèves des médecins: de quoi Marisol Touraine est-elle le nom ? ».

RETOURS MÉDIAS On citera deux séquences télévision pour montrer deux méthodes de traitement des problèmes dans le domaine santé : le "28 Minutes" d'Arte du lundi 5 janvier 2015 avec un dialogue des plus intéressants entre Jean de Kervasdoué, économiste, Patrick Pelloux qu'on ne présente plus et Patricia Lefébure, cadre de la FMF et une "information" d'une indécence totale faite par Pujadas sur la 2 le mardi 6 janvier au soir : « Médecins, leurs revenus passés au crible »

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, président d'Union Généraliste et vice-président de la FMF. Il est envoyé à tous les médecins et à d'autres partenaires dont nous avons l'adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Le site d'Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/. La FMF est accessible ici : http://www.fmfpro.org/ Si vous ne souhaitez plus recevoir le Zapping, cliquez DESINSCRIPTION. Il arrive qu'une désinscription ne soit pas enregistrée, il arrive aussi qu'une adresse supprimée soit réintroduite parce que nous la récupérons à nouveau. Tout cela va être automatisé et mieux géré, mais soyez certains que ce n'est jamais par malice que vous êtes agressés par un Zapping non souhaité !

GRIPPES ET ALERTES La grippe s'installe peu à peu avec des prélèvements qui montrent souvent du A de type H3N2, avec d'ailleurs souvent une petite dérive antigénique par rapport à la souche vaccinale atténuant son efficacité. Les gastro-entérites ont été actives en cette fin d'année selon l'INVS. Pour la grippe, l'INVS a tendance à nous présenter une nette augmentation alors que Google reste plutôt modéré. L'INVS devrait se méfier parce que Google est en général plus pertinent sur le sujet.

CCAM NOUVELLE Deux CCAM au premier janvier 2015 : la simplification administrative est en marche. L'Avenant 8 ayant voulu pénaliser au maximum les patients qui auraient la stupide idée de se faire soigner par des secteurs 2 a revalorisé en 3 fois 3763 actes sur presque 8000. Le résultat est la CCAM V39-10, (CCAM V39 en excel ou CCAM V 29 en pdf au choix). On ne va pas regretter les 4 modificateurs qui disparaissent (I, X, O, et 9) : la CCAM n'aura plus que 25 modificateurs au lieu de 29 ! A la place, DEUX colonnes de prix : une pour les secteurs 1 et l'autre pour les secteur 2. Si vous êtes en secteur 1 ou en CAS, téléchargez le tableau CCAM courante du généraliste secteur 1. Le tableau CCAM courante du généraliste secteur 2 si vous êtes en secteur 2 (il vous indiquera le remboursement de vos patients). Mais le document le plus pratique pour un généraliste reste une nomenclature FMF courante du généraliste en deux pages.

AFFICHAGE CCAM L'affichage de la CCAM pose d'ailleurs quelques problèmes sur Ameli. Si le téléchargement de la nouvelle version roule tout seul en CCAM pdf, on ne peut en dire autant de la page qui permet la cotation en affichant l'acte recherché comme le montre le document en lien qui reprend les copies d'écran : en effet, c'est le tarif secteur 2 qui apparaît et lui seul exactement comme en 2014, sauf que les modificateurs qui permettaient de calculer le tarif secteur 1 ont disparu ! Quant à la première page, elle affiche "CCAM 38" alors qu'on est à 39-10 (-10 pour marquer un premier correctif sur une soixantaine d'actes). Pourtant, à notre connaissance, il y avait du monde pour travailler sur les ordinateurs de Madame Lacaisse fin décembre puisqu'ils auraient calculé que l'activité pendant la grève était supérieure à celle des années précédentes !

VISITE PERMIS ET TVA La TVA appliquée aux actes médicaux fait couler de l'encre. La visite médicale de permis de conduire y échappe comme l'explique le bien utile site "visites médicales du permis de conduire". On imagine le travail de romain des fonctionnaires des impôts pour produire tout cela !

ARRÊT PAR AMELI Un message de confrère : "Une jeune fille (si jeune et déjà en mi temps thérapeutique...) se présente avec le problème suivant : elle est en mi-temps thérapeutique depuis maintenant 2 mois. Ayant fait un orgelet et une gastro un peu douteuse, je l'avais mise en AT complet un jour à chaque fois au cours de ce mi-temps. La caisse appelle pour dire que comme on ne l'a pas arrêté suffisamment de jours (4 minimum par AT), cela invalide le mi-temps ! Donc elle se retrouve avec un demi salaire pendant 1 mois. La solution éventuelle est que son employeur accepte de faire passer les AT en congé annuel. Du coup elle me reproche d'avoir télétransmis les AT, parce que elle ne les aurait pas envoyé, elle... On marche un peu sur la tête ?" Qu'on marche sur la tête n'est pas une nouveauté ! En plus, on voit ici un des pièges du "service" électronique : avant, le patient était sujet adulte, citoyen et maître de ce qu'il veut faire de l'arrêt de travail. Aujourd'hui, il en arrive à reprocher au médecin de l'avoir transmis à sa place et il le guichet de réclamation de la Caisse à la place de celle-ci !

PIPIS D'ENFANTS Si vous avez l'envie ou l'occasion à propos d'un cas un peu compliqué de vous plonger dans les problèmes de pipis d'enfants, voici un excellent article sur le diagnostic et le traitement des troubles mictionnels de l'enfant par la société suisse de pédiatrie : "Troubles mictionnels de l’enfant Groupes suisses de travail de néphrologie pédiatrique". Il peut être utile de le ranger dans un coin de l'ordinateur.

PHILOSOPHIE NUMÉRIQUE Un philosophe français, Bernard Stiegler a fait une intéressante intervention au colloque "République et numérique" du 28 octobre 2014 sur le sujet « La République face au défi du numérique ». Il n'est pas inutile de se pencher sur la question avec lui pour ceux qui sont intéressés par le sujet.

BONS BLOGS Toujours "Médicalement-Geek" avec Dragi Webdo n°29: recos: dyslipidémies/pneumopathies/dépression de l'ado, zona, e-cig, cytisine, nephropathie, pied diabétique, insuline. Luc Perino résume le problème des médicaments anti-obésité en flinguant le tout nouveau Mysimba (association de bupropion et naltrexone) avec un rappel du sort funeste de tous les prédécesseurs (en oubliant au passage le Médiator, mais c'est normal, le Médiator n'avait pas l'AMM : « Histoire simple des médicaments anti-obésité ». Grange Blanche nous propose un lien vers la pose d'un HeartMate II par une équipe de Grenoble avec des images impressionnantes et didactiques d'une chirurgie sur un coeur battant pendant qu'on lui adjoint quelques tuyauteries : "Coeur artificiel, implantation d'un HeartMate II".

LE COIN DU CARABIN Hollande promet un tiers payant apaisé aux français et une fin de vie rapide aux médecins (c'était peut-être pas tout à fait ce qu'il a dit !)

Quatre désinscriptions de Consoeurs suite à une des vannes si délicieusement machistes (elles ne les trouvent pas délicieuses du tout !) du dernier Zapping ! Comme on ne se refait pas, j'en remets une piquée sur blablagues.net qui permettra aux amateurs d'en découvrir d'autres : Une femme téléphone à son mari et lui dit : "J'ai passé 2 semaines dans une clinique d'amaigrissement et j'ai fondu de moitié !" Il lui répond : "Reste encore 2 semaines."

Mais il en existe heureusement aussi pour les hommes, du style et j'espère ainsi être pardonné :
Un homme entre dans une bibliothèque et demande à la préposée : - Madame, pouvez-vous m'aider à chercher un livre ? - Certainement Monsieur, lequel ?,- Le titre est "L'homme, le sexe fort". La bibliothécaire répond : - Les livres de science-fiction sont au sous-sol, Monsieur !

Pourquoi faut-il des millions de spermatozoïdes pour fertiliser un seul ovule ? Parce que les spermatozoïdes sont masculins et refusent de demander leur chemin.

Seul le coin du carabin est digne de cette lettre de Madame Lacaisse qui propose en date du 14 décembre 2014 la participation financière de la caisse à la RCP (Assurance) 2011 d'un médecin à condition bien sûr de fournir les documents indispensables avant le 15 septembre 2012 ! C'est mis en ligne par Marcel Garrigou Grandchamp.

C'est Thierry Lemoine qui nous propose une plaisante parabole de la loi santé que chacun comprendra : "un jeune charcutier veut s'installer à son compte à Bayeux. L'Agence Régionale des Saucissons (ARS dans la suite du texte) lui interdit et lui propose de s'installer à Cerisy la Forêt. Mais pour cela, il doit signer un contrat avec l'ARS et s'engager à ouvrir tous les jours fériés et ne pas vendre de paupiettes ni de pâtés. Ceux-ci seront vendus par le cordonnier récemment installé qui a choisi l'option "charcuterie avancée" auprès de l'Agence Régionale des Semelles. En revanche, il doit impérativement faire des rillettes et du boudin (mais uniquement noir). Bien entendu, les clients ne paieront pas la marchandise et le charcutier devra récupérer son dû auprès d'une des 400 Caisses Professionnelles Alimentaires Mutualisées (CPAM). Le jeune charcutier a finalement choisi un poste de fonctionnaire à l'Union Régionale des Saucisses et Salaisons des Antilles Francaises (URSSAF).

Dr Claude BRONNER
06 07 88 18 74
dr.cbronner@wanadoo.fr
.

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale