×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping N°54
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping N°54

Publié le : 27 février 2012

 


26 FÉVRIER 2012....N°54
22 MARS : MODIFICATIONS DE LA NOMENCLATURE


FINANCEMENT SYNDICAL Le rapport Perruchot sur le financement syndical, enterré suite à un vote défavorable des politiques qui étaient censés valider sa parution a été publié par Le Point. Il n’y est pas question des médecins, mais il permet de lever un peu le voile sur le financement syndical et de relativiser les 2,5 millions d’euros dédiés au financement syndical (et aux seuls signataires, rappelons le) chez les médecins qui sont plutôt petits joueurs dans cet univers : ce sont 50 millions que se partagent les partenaires sociaux. 229 pages détaillent le côté opaque, la complexité du financement, la faiblesse relative des cotisations par rapport aux canaux de financements multiples, l’importance des mises à disposition. Trente propositions dont beaucoup sont liées à la transparence (mise en oeuvre chez les médecins par la FMF). Et pour une lecture rapide : les principaux tableaux du rapport Perruchot avec notamment la participation de madame Lacaisse au financement des syndicats qui n’y siègent plus que pour ça puisque leur pouvoir est réduit au minimum et leur défense des assurés plus que discutable.

AVANCEES TARIFAIRES La plupart des revalorisations prévues dans la convention 2011 ont été publiées au JO du 21 février 2012 et s’appliqueront à partir du 22 mars 2012. Pour les généralistes on retiendra 3 nouveautés remarquables : application d’un supplément en cas de frottis du col en plus du C ou Cs (C ou CS + JKHD001 sur 2 = 23 + 9,64/2 = 27,82 €), VL (valeur 2 V) pour certaines maladies neurodégénératives (VL+MD = 56 €) et application du C2 de consultant quand le patient est envoyé par son médecin traitant pour un avis ponctuel (C2=46 €). Pour cela, il faut avoir sa qualification de spécialiste en médecine générale. Revalorisations pour les pédiatres, dermatologues, endocrinologues et psychiatres. Et un petit quelque chose pour les spécialistes correspondants. Cliquez sur chaque lien pour voir le détail.

GENERALISTE SPECIALISTE Les médecins généralistes, après une dernière tentative de madame Lacaisse pour différencier les spécialistes qualifiés par l’Ordre et les vrais (les jeunes qui ont maintenant le diplôme) viennent de gagner le droit d’être médecin correspondant quand un médecin traitant leur envoie un patient. Mais pour cela il faut être qualifié par l’Ordre. Il est encore temps (plus que temps) pour ceux qui ne l’ont pas encore fait de demander la qualification. Il suffit de télécharger le document de qualification en médecine générale sur le site du CNOM, de le renseigner et de l’envoyer à son Ordre départemental. Pour ce qui est des procédures engagées par des dizaines de médecins pour faire payer le CS par madame Lacaisse dès leur qualification, les jugements sont très contradictoires, mais l’espoir reste de mise. Après plusieurs décisions défavorables de cours d’appel, le Dr Guy Barberet, soutenu par la FMF, vient de gagner en appel à Besançon. On en reparlera.

FOLIE ORDINAIRE Le paiement à la performance se négocie actuellement pour les cardiologues et Madame Lacaisse n’a rien trouvé de mieux que de proposer un indicateur "d’efficience" pour inciter les cardiologues à favoriser la prévention de l’AVC et de l’embolie chez les patients présentant une fibrillation atriale non valvulaire plutôt avec les anticoagulants classiques qu’avec le Pradaxa (Dabigatran). En effet, il devrait être bientôt remboursé dans cette indication malgré sa mise sous haute surveillance. On comprend madame Lacaisse : si le Dabigatran reste au prix actuel (remboursé 83,39 € la boite de 30 cp à 75 mg pour la prévention en chirurgie de la hanche) pour une boite à 150 mg, ça mettrait le prix mensuel à plus de 300 €. Un traitement de préviscan à un comprimé par jour revient à 4 €. Plus les INR bien sûr. Au tarif de l’INR (B 20 =5,40 €), il y a de quoi en faire beaucoup pour arriver à ce tarif ! Bref, est ce au paiement à la "performance" de régler ça ou à la politique du médicament ?

LA REVANCHE DU RAMEUR livre de Dominique Dupagne dont nous avons parlé dans UG Zapping N°53 mérite votre intérêt et si vous n’avez pas eu l’occasion de l’acheter, c’est toujours d’actualité. Pour vous donner une idée, lisez la critique de l’Express (Dominique Dupagne, l’iconoclaste du Web) ou même, écoutez "La Tête au Carré" du 16 février 2012 consacrée à ce livre. Une heure d’écoute, il faut donc prendre son temps.

ACADEMIE ET GENERIQUES L’Académie de Médecine a produit un rapport sur les médicaments génériques. Plutôt que de faire des commentaires, c’est avec plaisir que je vous renvoie sur ceux (assez décapants) de Jean-Marie Vailloud dans son Blog d’un cardiologue (Grange Blanche).

Cet UG Zapping est rédigé par le docteur Claude Bronner, président d’Union Généraliste et vice-président de la FMF. Il est envoyé à tous les médecins et à d’autres partenaires dont nous avons l’adresse de courriel. Notre annuaire est déclaré à la CNIL. Si vous ne voulez plus le recevoir, écrivez à dr.cbronner wanadoo.fr . Le site d’Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/. La FMF est accessible ici : http://www.fmfpro.org/

GRIPPES ET ALERTES L’ InVS et le GROG nous confirment la phase grippale en cours, due essentiellement au virus H3N2.

SUDATION ET SUBSTITUTION Pour ceux qui ont des patients sous traitement de substitution aux opiacés qui se plaignent de la gêne occasionnée par l’hypersudation parfois très importante qui est un effet secondaire fréquent, le dernier Flyer (février 2012) propose un article intéressant faisant le point sur les différentes solutions envisageables sous la plume dr Dr Sophie Velastegui du CH de Clermont. "Les effets indésirables de la Méthadone : l’hypersudation". Ça peut rendre service.

SOINS PALLIATIFS Livraison de 266 pages de rapport 2011 de 1’Observatoire National de Fin de Vie. Ce qui est vraiment bien dans ce rapport, c’est une bibliographie fournie et de qualité répartie au long des chapitres : rien que pour cela, tous ceux qui s’intéressent au sujet ont intérêt à le mettre sous le coude. On retiendra qu’il y a toujours 42 % des français qui ne décèdent pas à l’hôpital (en fait, 26,5 % décèdent chez eux). On notera surtout que ce rapport aligne les pages pour expliquer à quel point il est difficile d’avoir des informations fiables, mais ça ne l’empêche pas de lancer des affirmations du style "seuls 2,5% des généralistes ont été formés" alors que pratiquement aucune étude fouillée ne permet d’avoir une idée de la qualité de l’accompagnement palliatif et des améliorations à apporter absolument.

MONURIL MONURELLE Elle sait lever des lièvres passionnants dans son journal de bord de jeune généraliste en Seine Saint Denis. Voilà un post intitulé 5 fruits et légumes qui dénonce l’arnaque du monuril et du monurelle. Simple : le Monuril (Fosfomycine) est l’antibiotique de référence du traitement minute de la cystite. Voilà que le succès du médicament a amené le laboratoire Zambon à exploiter le filon en créant Monurelle, un traitement de fond à base de Cranberry et de Vitamine C pour empêcher les gênes urinaires en contrecarrant l’adhésion des Escherichia Coli. On a le droit de trouver que Zambon exagère et parfois les pharmaciens avec eux (voir encore une fois le post).

MALADIES CONTAGIEUSES La circulaire sur la simplification administrative présentée et commentée dans le dernier UG Zapping fait référence à la liste des maladies contagieuses nécessitant certificat scolaire au JO en 2004. Les voici sous forme de tableau des maladie contagieuses nécessitant certificat avec le texte du JO sous le tableau. Par conséquent, on ne peut exiger de certificat pour tout ce qui n’est pas dans ce tableau et les mesures concernant le patient et son entourage sont détaillés.

AVK CONTROL Si vos patients sont utilisateurs d’Internet, s’ils s’intéressent à leur suivi d’anticoagulation, n’hésitez pas à leur proposer le site AVK Control (http://www.avkcontrol.com/index.html). Il y a 900 000 patients sous AVK en France. Ce site permet de parler d’auto-contrôle de l’INR, aborde les facteurs alimentaires et leur influence sur la Vitamine K dans l’organisme. On retiendra surtout les légumes verts d’autant plus chargés qu’ils sont plus verts. L’HAS a publié un avis sur l’automesure de l’INR en 2009. Coûteuse et non remboursée sauf pour les enfants, l’automesure est intéressante pour des patients éduqués à sa pratique. A part ça, qui sera surpris que le patient "éduqué" soit dans une meilleure situation que l’ignorant quand il s’agit d’un suivi technique ?

REVOIR LES LEUCORRHEES les leucorrhées sont souvent un sujet prise de tête. Les sites des faculté de médecine méritent le détour : sur ce sujet, on appréciera la page leucorrhées à destination des DCEM2 de l’Université Pierre et Marie Curie à Paris. Il est juste dommage que la date de la dernière mise à jour de l’article ne soit pas mentionné.

SAVOIR PANSER Les nouveaux pansements ont révolutionné la prise en charge des plaies et ulcères. Un site "Choisir un pansement" offre une intéressante application à consulter pour formation ou tout simplement pour accompagner le choix avec des illustrations et les solutions adaptées. Ce site nécessite un peu de prise en main et pour les pressés, UG Zapping rappelle une page pansements très bien faite (adaptée de je ne sais plus quelle revue médicale).

DELAJOUX JOHNNY L’affaire Delajoux contre Hallyday s’est terminée raisonnablement par une négociation financière et un accord secret (les cotisations des chirurgiens vont encore augmenter !) Ne manquez sous aucun prétexte les judicieux commentaires de Jean Daniel Flaysakier sur son blog, loin de la langue de bois ambiante : "Hallyday contre Delajoux : plus de plainte ni de complainte, mais des sous".

LE COIN DU CARABIN Une vision des plus réaliste du travail du médecin. La même pour les enseignants.

Partagez vos dessins avec les confrères : le docteur Ranguineau nous propose sa vision de l’Afssaps et de la Has.

Mots de patient : "J’ai lu biochimie sur la prise de sang, j’ai pas dormi de la nuit. J’ai pas envie d’avoir une chimio".

"Docteur, je ne viens plus en consultation, il y a trop d’attente. La prochaine fois, vous viendrez chez moi, avec la queue que vous avez !"

La mère supérieure du couvent s’est réveillée de bonne humeur ce matin et décide de faire le tour des cellules. - Bonjour Soeur Marie-Joseph, je vous trouve très bien aujourd’hui et ce que vous tissez est très joli ! - Merci ma Mère, vous aussi vous êtes très bien, mais il semblerait que vous vous êtes levée du mauvais côté du lit ! Cette réponse ne la satisfait pas, mais elle continue ses visites de cellule en cellule. - Bonjour Soeur Maria, je vous trouve très bien aujourd’hui, et ce que vous brodez est très joli ! - Merci ma Mère, vous aussi vous êtes très bien, mais il semblerait que vous vous êtes levée du mauvais côté du lit ! La supérieure se mord les lèvres et continue son inspection, mais toutes les nonnes lui font la même réponse. Quand elle arrive à la quinzième nonne, elle est à bout de nerfs et les dents serrées, elle dit : - Bonjour Soeur Isabelle, soyez sincère : croyez-vous que je me suis levée du mauvais côté du lit ce matin ? - Oui, ma Mère... - Et qu’est-ce qui vous permet de dire ça ? - Vous avez mis les sandales du Père Bruno !

Dr Claude BRONNER
06 07 88 18 74
dr.cbronner wanadoo.fr

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale