×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 141
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 141

Publié le : 24 avril 2019

NEGOCIATIONS TENDUES

Les deux négociations en cours touchent à leur fin. Il s’agit d’une négociation en mono professionnel médecins pour un avenant 7 à la Convention mettant en place les fameux assistants médicaux d’une part et d’une mise en place pluri professionnelle d’un cadre pérenne pour les CPTS d’autre part. Une fois de plus, la complexité est à l’ordre du jour comme le montre les derniers textes (non finalisés) : document de travail assistants et document de travail CPTS. Il faudra bien se mettre un jour à rédiger un nouveau contrat entre médecins et madame Lacaisse avec pour objectif la lisibilité et la simplicité. Quand on suit la gestion de la ROSP et de l’Optam pour lesquels madame Lacaisse se mélange joyeusement les pinceaux, on ne peut que redouter les résultats des couches supplémentaires qui s’entassent année après année.
Mais il y a pire que Madame Lacaisse : Nicolas Revel lui-même est resté baba quand les députés encore plus yakafokon que des gilets jaunes ont proposé que Madame Lacaisse impose un médecin traitant quand il n’y en a pas (voir son interview dans le Quotidien du Médecin du 15 mars) !

Le Dr Christian Lehmann a commis un texte dans Le Figaro "Qu’on t’ils fait de notre système de santé ?" (ici en pdf téléchargeable) qui résume assez bien la situation et les responsabilités. L’ennui, c’est que les responsables du désastre continuent le bricolage : les médecins libéraux français sont sans doute globalement les plus mal lotis en personnel de cabinet. Comme solution on leur propose une "aide" sous la forme d’un invraisemblable dispositif. Pour les généralistes, il eut suffit d’un forfait patient si le médecin embauche secrétaire ou assistant, à défaut d’une revalorisation de l’acte qui ne garantit effectivement pas l’embauche. Mais ce serait trop simple !


COLLEGE DE LA MÉDECINE GÉNÉRALE nouveau président, discours remarquable

Le Docteur Pierre Louis Druais, président du Collège de la Médecine Générale depuis sa création en 2009 est parti à la HAS. On lui souhaite autant de réussite dans ce monstre technocratique qu’au Collège de la Médecine Générale qu’il a piloté avec talent et efficacité. La relève est assurée. Il suffit pour s’en convaincre d’écouter le remarquable discours d’ouverture du 4 avril au Congrès du Collège de la Médecine Générale (15 minutes) par le nouveau président Paul Frappé devant la Ministre de la Santé et une salle au Palais des Congrès de Paris bien remplie.

RECOMMANDATIONS VACCINALES cuvée 2019 fade, rougeole, indus en Alsace.

A découvrir : une interview de Didier Raoult sur la recrudescence de la rougeole. Il explique en 15 mn à quel point le sujet est complexe et loin des simplistes communications gouvernementales sur la vaccination rougeole (qui est à faire largement, en particulier pour les soignants).
Les recommandations vaccinales 2019 sont parues. Les principales modifications sont résumées dans la page des points-clé. Nos fiches "Calendrier vaccinal" et la fiche "Spécialités vaccinales" sont mises à jour. Attention aux vaccins remboursés dans de rares occasions (Hépatite A, Méningites, Varicelle, Zona : une action récente en Alsace, heureusement vite stoppée, a amené Madame Lacaisse à réclamer des milliers d’euros d’indus à des centaines de médecins pour des prescriptions de vaccins (résumé) ! Quand nos députés comprendront-ils que vouloir faire payer un avantage patient (remboursement par le médecin d’un médicament parce que le médecin ne l’a pas spécifié "non remboursable") est juste insupportable ? Car c’est au patient que devrait être adressé l’indu.

ALERTES POLLINIQUES les nez vont couler, les yeux pleurer et les peaux gratter...

Le printemps est là et les pollens volent. Avec eux les allergies ! Vous pouvez suivre la situation au plus près , vous inscrire pour avoir par mail des informations actualisées centrées sur votre zone d’exercice en allant sur www.pollens.fr.

TÉLÉMÉDECINE démarrage tranquille, interrogations et comparateur

Pour ceux qui s’interrogent sur la Télémédecine, alors que les actes montent doucement (plus de 8000 fin mars), n’hésitez pas à consulter notre "Télémédecine pour les nuls", version France métropolitaine et version DOM, régulièrement actualisées. Une étude récente aux Etats-Unis a montré que pour des pathologies ORL, les enfants ont reçu des prescriptions d’antibiotiques plus de la moitié du temps lors des actes de télémédecine, contre 42% dans les cliniques de soins d’urgence et 31% dans les cabinets de médecins. Ça confirme l’intérêt du médecin qui connait le patient ! L’Apima (Association Pour l’Informatique MédicAle) a mis en ligne un comparateur des solutions de télémédecine. A découvrir dans une version de medicompare.fr qui va encore s’améliorer.

SOIN ET SEXE draguer pendant la consultation est vraiment interdit !

Nous avions relayé ici la démarche de Dominique Dupagne concernant les relations sexuelles entre médecins et patients qui a évidemment amené des discussions. Après une phase de résistance, l’Ordre des Médecins clarifie le sujet : pas de sexe avec les patients ! Le post de Dominique Dupagne qui présente l’évolution du sujet est intitulé "Opération Hippocrate : épilogue". Intéressant à regarder : ce qui se fait ailleurs. Dominique Dupagne nous met un lien vers la plaquette à destination des patient(e)s au Quebec : "l’inconduite de nature sexuelle" (lien québecquois d’origine). Rien à voir avec le bla-bla français. En pratique : le "coup de foudre" survenu au cabinet peut très mal se terminer !

EXAMENS ENFANT OBLIGATOIRES 20 au total jusqu’à 16 ans

Le législateur légifère et dans sa frénésie réformatrice, il vient de modifier le régime des examens de l’enfant par un "arrêté du 26 février 2019 relatif au calendrier des examens médicaux obligatoires de l’enfant". On peut retrouver les différents textes de loi sur "service public" et l’explication sur Ameli avec un tableau du détail des examens obligatoires de l’enfant qui sont appelés obligatoires, mais ne le sont pas en réalité ! Par contre, Madame Lacaisse les rembourse à 100%. Comment sait-elle que c’est un examen "obligatoire" ? Parce que vous le notez en "maternité" sur la feuille de soins avec la date de naissance de l’enfant.

VIVRE PLUS LONGTEMPS avec plus de Médecins Généralistes

Dans sa lettre N°216 (il est actuellement à la lettre "Médicalement Geek" N°224), Dragi-Webdo nous renvoie sur une étude ("Association of Primary Care Physician Supply With Population Mortality in the United States, 2005-2015") qui démontre que par tranche de 10 médecins généralistes supplémentaires, entre 2005 et 2015, la population gagne 51 jours de vie supplémentaire par habitant. Et les spécialistes, me direz vous ? Seulement 19 ! C’est aux Etats-Unis bien sûr : rien à voir avec la France !

CHIROPRACTEURS CONTRE KINÉS : les kinés se sont offert un KO

Le kinésithérapeute appartient à une profession médicale, pas le chiropracteur, le fameux NINI (ni médecin, ni kiné). On imagine sans peine tout ce qui peut en découler et ça n’a pas manqué. Il faut dire que l’Etat a une tendance facile à donner aux professions non médicales des prérogatives médicales et c’est une source permanente de conflit. Pour les kinés, c’est l’arrêté du 18 février 2019 sur la formation des chiropracteurs faisant suite au Décret du 13 février 2018 qui a mis le feu aux poudres. L’Ordre des Kinés a joué son rôle d’alerte et de défense de la profession. Les chiropracteurs s’en sont ému et ont attaqué. Ils ont perdu et il faut saluer la clarté et la pertinence de l’analyse du juge dans le jugement " Association Française de Chiropraxie" contre "Conseil National de l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes" au tribunal de Grande Instance de Paris du 20 février 2019.

INTOXICATIONS DATURA pas si rare et simple à diagnostiquer...si on y pense

Marc Gozlan a toujours des informations intéressantes à partager dans "Realités Biomedicales" en étayant bien ses articles. Il en va ainsi de son post "Du risque d’intoxication après ingestion de Datura, « l’herbe du diable »" qui détaille des intoxications à la Datura survenue les dernières années. A lire avec attention. Il faut retenir que la Datura est une plante qui pollue facilement jardins et champs (il faut l’arracher) et que le seuil de risque est par exemple estimé à 1 graine de datura pour 10 000 grains de sarrasin ! En cas de mydriase associée à des hallucinations, y penser même si le patient n’a cueilli aucune plante !

THÈSE SUR LE DMP un questionnaire pour donner votre avis

Dernier rappel pour un questionnaire sur le DMP. Merci aux 2400 qui ont déjà répondu. Si vous ne l’avez fait, aidez le thésard à atteindre le chiffre conséquent de 2500 : Pour répondre à l’enquête, cliquez sur ce LIEN DE L’ENQUETE

LE COIN DU CARABIN

Le discours d’ouverture du 4 avril au Congrès du Collège de la Médecine Générale prononcé par le nouveau président du Collège de la Médecine Générale, Paul Frappé, mérite sa place dans le coin du carabin pour son humour en paroles et en images (15 minutes).

Certains se plaignent de la baisse de carabinades du coin du carabin ! C’est dans l’air du temps. Les mots connotés mettent les mails en spams et les propos sont vite classés de sexistes. Une petite phrase, sexiste elle aussi à mon avis, même si elle traduit la réalité : "On sait qu’un homme va dire quelque chose d’intelligent quand il commence sa phrase par "ma femme m’a dit que...".

Catherine Lemorton a pris la tête de l’EPRUS (gestion des catastrophes) depuis le 1er mars : excellent choix, elle est en soi-même une catastrophe !

Mots de patients : aujourd’hui je tiens, mais si un jour je craque, je me mets en dépression.

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale