×
Accueil > UG Zapping > UG Zapping n° 143
 

UG Zapping


par Claude Bronner

UG Zapping n° 143

Publié le : 20 août 2019

REFORME DES RETRAITES : OUI. ARNAQUE : NON. MANIF LE 16 SEPTEMBRE

L’été est propice aux coups fourrés pour le pouvoir, la rentrée nécessite dans ce cas un réveil efficace et justifie pleinement l’effort de lecture d’un Zapping en plein mois d’aout. Sous prétexte de réformer les retraites (et il n’est pas illogique d’aller vers un système où un euro cotisé donnera les mêmes droits pour tous), le gouvernement cherche à faire main basse sur les réserves des salariés du privé et des libéraux sans donner aucune garantie sérieuse en échange. Et la première étape ne laisse rien augurer de bon : il a été décidé de faire collecter les cotisations retraite des médecins libéraux par l’URSSAF dès 2020 alors que la CARMF le fait très bien. Il y a un moment où il faut dire STOP. Lisez les quelques documents en lien pour comprendre ce sujet un peu technique, mais finalement assez bien résumé dans une publicité de sauvegarde-retraite, une association qui milite pour l’évolution des retraites en France. Gérard Maudrux, ex-président de la CARMF sait de quoi il parle et y est allé de son billet : "Le gouvernement a décidé de saboter les caisses de retraites pour justifier leur absorption". La FMF appelle évidemment à la mobilisation sur son site : "Système de Retraite Universel contre Régime CARMF actuel : le match !" et vous propose en 2 petites pages l’analyse du Dr Olivier Petit, son référent retraites : "Système universel des retraites (SUR) : quelles incidences à venir pour les médecins ?"

A retenir aussi, une nouvelle victoire juridique de la FMF dans l’accompagnement de médecins contraints à une période de MSAP (Mise sous entente préalable) de leurs arrêts de travail : "Une NOUVELLE VICTOIRE de la FMF contre les MSAP" par le Dr Marcel Garrigou Grandchamp.


ASSISTANTS MEDICAUX les médecins y vont à reculons

Le président de la République et Madame Lacaisse ont trouvé une solution pour améliorer la productivité : les assistants médicaux. Logique : qui trouverait normal qu’un hospitalier ne soit pas assisté de personnel ? Néanmoins, en libéral, les salariés des médecins sont aux abonnés absents et les médecins sont réticents dans leur majorité. L’Avenant 7 concernant essentiellement ces assistants médicaux a été signé par la plupart des syndicats, mais pas par la FMF qui demande qu’on stoppe enfin la complexification des textes conventionnels. Il y a moyen de faire plus simple et la FMF n’a pas été entendue par madame Lacaisse sur ce sujet et désavouée par les syndicats signataires qui souffrent d’un grave syndrome de Stockholm. Pour vous en convaincre, jetez un coup d’œil à la Convention 2016 et ses avenants mis à jour après cet épisode. La Convention Collective des Cabinets Médicaux a pour sa part refondu sa grille des emplois dans son "Avenant N°76 relatif à la classification et aux salaires".


CPS, CPF et CPE Le grand bazar des cartes CPx

Remarquable mise au point du Dr Richard Talbot au sujet de nos précieuses et indispensables cartes de professionnels de santé. La carte est personnelle et ne doit pas se prêter. Oui, mais le post du Dr Talbot fait une analyse détaillée des tenants et aboutissants de l’affaire pour montrer une fois de plus que nos "partenaires" (Caisses, Asip, GIP Sesam vitale, GIP CPS et CNOM) se moquent de nous en ne faisant aucun effort pour nous faciliter la tâche dans le fouillis d’obligations qu’ils nous concoctent à longueur de lois, décrets, conventions...Une page à lire sans tarder : "CPS, CPF, CPE, le grand bazar".


CCAM ET NGAP ÉVOLUTIVES ? revoir la nomenclature

Le programme Macron prévoit une modification conséquente de la nomenclature (on parle ici surtout de la CCAM). Mais il y a loin de la coupe aux lèvres et en réalité, personne ne sait trop comment aborder ce sujet délicat car générateur de dépenses supplémentaires... Alors on bricole un peu par ci, par là comme quelques MD supplémentaires en cas de visites en EHPAD proposées dans l’Avenant 7. Également en attente, la possibilité de coter le modificateur M en visite pour les généralistes et les pédiatres qui devrait bientôt passer au JO. (voir post de Richard Talbot "Vers une (modeste) amélioration de la CCAM ?"). Sur ce sujet comme sur tant d’autres, c’est tout le contrat de la Nation avec ses Médecins libéraux qui est à revoir...sans mégoter si on veut stopper les difficultés d’accès aux soins des français.


TÉLÉMÉDECINE statistiques et avenant infirmiers

Les téléconsultations montent doucement en charge comme le montre ce document "Bilan actualisé de Télémédecine" qui cumule plusieurs sources. On vous rappelle deux outils d’information "La Télémédecine pour les Nuls" de la FMF qui aborde le sujet en détails et le comparateur de logiciels de télémédecine issu d’une thèse en cours et proposé par l’Apima : medicompare.fr. A noter que l’Avenant 6 infirmier leur permettant entre autres d’être rémunéré en libéral à partir du 1er janvier 2020 pour l’assistance à la télémédecine est paru au journal officiel le 13 juin 2019 (contenu télémédecine).


TIERS-PAYANT Bug de l’été

Les tiers-payant ont connu un sérieux bug cet été, avec des retours du style message d’erreur "galls.ini" propres à faire flipper les remplaçants et par conséquent les titulaires lorsqu’ils sont appelés à l’aide sur la plage ! Rien de très grave, mais une fois de plus, pas de vraie communication sur le sujet de la part de Madame Lacaisse à quelques exceptions près. Le Dr Richard Talbot en a fait un post bien argumenté et documenté : "Sommes-nous otages du Tiers-Payant AMO ?".


SPÉCIAL VOYAGEURS Mise à jour annuelle des recommandations voyageurs

Le BEH spécial Voyageurs 2019 a été publié le 21 mai. Les nouveautés sont précisées page 5. UG Zapping l’a recopiée en mentionnant la pagination de chaque modification pour vous faciliter la lecture : BEH Voyageurs modifications 2019.


CAFÉ EN TRAITEMENT Flagrant pour la dyskinésie paroxystique

Il peut être utile de connaître l’action remarquablement efficace du café dans certaines dyskinésies paroxystique comme le rapporte Marc Gozlan sur son blog "réalités biomédicales" dans "Accès épisodiques de mouvements anormaux : le café améliore les symptômes"


DÉSINFORMATION VAPOTAGE la bêtise médiatique est sans limites

On sait que l’été est propice aux "marronniers" et au n’importe quoi. La médecine n’y échappe pas et les derniers développements consistant à faire passer le vapotage pour "dangereux" alors qu’il permet globalement une réduction des risques, sont simplement désespérément affligeants. Jean-Yves Nau développe bien le sujet dans "L’« incontestable nocivité » de la cigarette électronique : le silence de la ministre de la Santé". Le message pourtant simple : vapoter, c’est pas terrible, mais fumer, c’est nettement pire est balayé par la vague de désinformation. A nous médecins de rectifier le tir dans nos cabinets ! Le Monde du 14 août a également bien résumé le sujet : "Sévère mise en garde de l’OMS sur le vapotage électronique".


PRESCRIPTION AÉROSOLS contourner des règles pénalisantes pour les patients

L’utilisation de certains produits en aérosols (bromure ipratropium (Atrovent®), terbutaline (Bricanyl®) et salbutamol (Ventoline®) exige une prescription par spécialiste (pédiatre ou pneumologue) et ça pénalise des patients et énerve leurs généralistes traitants. On peut bien sûr contourner au moins partiellement le problème comme le rappelait récemment une caisse dans un courrier : "Nous vous rappelons qu’une alternative à l’aérosol est l’utilisation d’une chambre d’inhalation qui bénéficie d’une prise en charge à tout âge, avec l’ensemble des accessoires nécessaires à son utilisation (valve, masque, embout…)". Mais il y a aussi une autre solution : réaliser une téléconsultation avec le pneumologue par exemple. A explorer sérieusement avec ses correspondants. Tous les détails dans "La Télémédecine pour les Nuls".


CERFA UTILES Quand Madame Lacaisse se fait tirer l’oreille pour fournir

De plus en plus, et de manière intolérable, Madame Lacaisse se fait tirer l’oreille pour livrer des documents papiers (au nom de la possibilité de faire les documents par Internet). Cela mérite qu’on monte au créneau syndicalement pour stopper ces mesquineries qui compliquent la vie des médecins bien occupés par ailleurs. Sur cette liste de CERFAs, vous trouverez en lien les principaux documents utiles à télécharger afin de passer un cap difficile, même si c’est une solution de pis-aller. Au détail, s’agit des Feuille de soins papier, Arrêt Maladie, Protocole de soins, Prise en charge vaccin antigrippal, Formulaire de prescription de perfusion, Demande de cause ALD, Bon de transport, Accident de travail : prolongation après consolidation, le fabuleux Certificat médical MDPH, Formulaire médecin traitant, Admission en EHPAD, Directives anticipées, Personne de Confiance, Affiche non remboursement d’actes (certificats sport).


LE COIN DU CARABIN

Avenant Conventionnel N°8 dit "Panier repas"

Ce matin je reçois un Monsieur BCBG à l’air grave, qui me dit : "Bonjour cher confrère … j’aimerai vous entretenir d’une addiction qui me pèse … terriblement". "Expliquez-moi". "Eh bien voilà … je ne pense qu’à baiser mes patientes … et souvent, très souvent… je les baise, et … les patients aussi … quelques fois …" Décontenancé, je lui dis : "vous savez que notre déontologie interdit la chose, et que le conseil de l’ordre des médecins punit sévèrement ces actes répréhensibles". Il me répond "bien sûr, mais contre moi ... l’ordre des médecins ne peut rien faire…". Comment ça ?? et pour quelle raison ?? Je suis vétérinaire !

Et pour ceux qui sont encore en vacances (sea, sex and sun peut-être) voilà un petit cours philosophique sur "la bonne formule du sexe".

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale